Le hockey suisse évite le pire

436

C’est le président du Lausanne Hockey Club, Philippe de Preux, qui avait jeté un pavé dans la mare en convoquant une conférence de presse fin juillet pour révéler que les autorités politiques envisageaient deux options, et que l’une d’elles, la prolongation de l’interdiction des manifestations de plus de 1000 personnes jusqu’au 31 mars prochain, était « inenvisageable ». De quoi mettre la pression sur le Conseil fédéral avant le 12 août où il devait se prononcer. Cette limite de 1000 spectateurs, avec laquelle le football suisse avait repris et terminé sa saison, le hockey n’en voulait pas, et craignait le pire dans un contexte de résurgence de la pandémie de Covid-19 en Suisse.

Le Conseil fédéral a tranché ce jour, et les clubs suisses peuvent souffler. Les manifestations de plus de 1000 personnes seront autorisées au 1er octobre. Des mesures de protection devront évidemment être mises en place, et les autorisations sont renvoyées aux cantons, selon leur situation épidémiologique et leur capacité à tracer les contacts. C’est ce que les clubs voulaient.

Les capacités seront forcément réduites pour des mesures de distanciation sociale, mais les clubs ont exprimé leurs remerciements « à tous les politiques, à nos fans et aux médias pour le formidable soutien de ces dernières semaines ». Ils se réunirions vendredi pour définir une date définitive de démarrage de la saison.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

efficitur. ipsum commodo Nullam nunc dapibus Lorem nec velit, lectus mi, Aenean