L’entame parfaite d’Épinal

Photographie : DiaposiTyph'
699

Deux matches, deux victoires. Le bilan d’Épinal est jusqu’ici parfait pour son entrée en division 1 alors même que le début de calendrier lui réserve des adversaires solides (il a fallu une équipe de Ligue Magnus pour les battre en coupe de France). Ce soir devant 1150 spectateurs, dès 18h05 même si les Vosges ont échappé au couvre-feu, ils ont battu Tours 5-2. Nathan Ganz puis Nicolas Gaspar par deux fois ont mis trois buts en dix minutes dans une entame parfaite. Les Remparts – privés de Bushbacher suspendu pour une bagarre en coupe ont réussi à revenir à 3-2 avant la pause, mais leur ancien défenseur (en 2018/19) Tomas Nechala les a punis pendant une pénalité de Torres et Anthony Rapenne a enfoncé le clou au dernier tiers. Même en ayant joué un match en moins, les Spinaliens font la course en tête !

Le précédent leader Chambéry a en effet chuté à Neuilly-sur-Marne. Les Savoyards se sont accrochés sans leur défenseur canadien David Chevrier, lui aussi suspendu pour une bagarre lors du match de coupe pendant la semaine. Quand ils ont encaissé le 4-2 de Maxence Auvitu à quatre minutes de la fin, les carottes paraissaient cuites. Mais les indisciplines de Baldris et Joannette leur ont offert une chance de revenir. À 5 contre 3, Petr Janecek a entretenu l’espoir, et même à 4 contre 4 (après une obstruction de Newbury sur le gardien local), Vincent Crivello a égalisé à 23 secondes de la fin. Les Éléphants ont donc sauvé un point, mais les Bisons ont quand même remporté la victoire sur un but gagnant de Jarret Kup.

Une troisième équipe avait un renfort nord-américain suspendu pour avoir jeté les gants en coupe : Dunkerque avec Jake Mykytiuk. Mais les Corsaires, eux, se sont quand même imposés : deux buts de leurs nouveaux défenseurs Mike Poirier et Lubomir Dinda, deux buts du duo éternel Budinsky-Mikusovic, et le dernier en cage vide pour Kenny Martin. Voilà Brest battu 5-3.

La soirée a été favorable aux équipes à domicile ce soir, même devant des publics réduits par les distances sanitaires (mais sans huis clos total). L’attaque choletaise a pris le meilleur sur le gardien marseillais Hunter Vorva avec 6 buts en 35 tirs, dont un doublé pour Ryan Tait.

Il y a tout de même une exception notable : celle de Montpellier, dans un match de gardien entre Vojtech Sedlacek et Ronan Quemener. Il aura fallu plus de 51 minutes pour qu’un but soit marqué, quand Erwan Plantrou a trompé le portier de l’équipe de France. Mais Caen n’a pas abandonné et a égalisé à trois minutes de la fin par Bastien Zago. Aux tirs au but, les Drakkars ont été plus en réussite puisque Pierre-Antoine Devin, André Ménard et Jaroslav Prosvic ont transformé trois des cinq tentatives normandes face au gardien tchèque (1-2). Mais cela fait tout de même un point – utile pour le maintien – pour ce qui était le tout premier match des Vipers cette saison.

Les résultats de division 1.

Les commentaires sont fermés.

in velit, leo neque. Aenean pulvinar elit. adipiscing Sed venenatis Donec