Division 1 (2e journée) : Tours et Marseille prennent les devants

422

La « deuxième saison » de Division 1 proposait sa deuxième journée ce week-end.

Dans la poule A, les regards étaient tournés vers la rencontre entre les Drakkars de Caen et les Remparts de Tours, qui allait déterminer le commandement du groupe entre ces deux formations victorieuses la semaine dernière. Si les Normands démarraient la partie tambour battant avec des buts de Jonathan Janil et Jaroslav Prosvic, les visiteurs ont su inverser la tendance en égalisant dans le tiers médian grâce à Alex Pisarik et la licence bleue de Bordeaux Vince Tartari. Dans une dernière période heurtée, les joueurs de Julien Guimard ont ensuite performé en dispositif spécial, puisqu’ils ont inscrit deux buts sur la même infériorité numérique par l’intermédiaire des finlandais Eetu Koski et Ville Vepsäläinen. Auteur d’un doublé, Janil redonnait de l’espoir aux siens mais son but en supériorité fut insuffisant. Les Remparts conservent l’invincibilité après deux rencontres jouées (3-4).

Tous les Corsaires étaient sur le pont ce soir, puisque Dunkerque recevait Nantes pour l’entame des deux équipes dans la compétition. À domicile, l’escadre de Jean Bart a fait parler la poudre avec dans le rôle des artificiers Vit Budinsky, Kenny Martin et Geoffrey Parisot. Nantes a pu espérer dans la dernière période après des buts d’Hugo Sarlin et Mathieu André, sans atteindre l’égalisation. En attente de l’arrivée du transfuge de Meudon Joonas Harald, venu remplacer le Canadien Francis Leclerc ayant plié bagage, c’est le gardien de 17 ans Mathis Fortin qui a gardé le filet nantais lors de ce match (3-2).

Exempts le week-end passé, les Albatros de Brest doivent encore patienter avant de retrouver la glace. La réception de Neuilly-sur-Marne a en effet été reportée en raison de cas de Covid détectés dans l’organisation des Bisons. Les deux équipes, ainsi que les Dogs de Cholet, étaient de repos ce week-end.

Du côté de la poule B, deux équipes ont suivi la tendance du week-end dernier dans le match entre les Eléphants de Chambéry et les Spartiates de Marseille. Battus nettement au Mont-Blanc samedi passé, les Savoyards ont littéralement explosé à domicile face à des Provençaux qui signent leur deuxième succès de rang, synonyme de première place. Les joueurs de l’Est ont été les principaux artisans de ce carton avec cinq points pour le letton Rudolfs Maslovskis (3+2), quatre pour les russes Maxim Makarov (2+2) et Artyom Dmitrichev (2+2). Marseille défendra son statut de leader samedi prochain face à Clermont (0-10).

Des Sangliers de Clermont qui ont débuté par une victoire ce soir au bout du suspense. Opposés aux Yétis du Mont-Blanc, ils ont d’abord mené (but de Radovan Cutt) puis été menés après des réalisations d’Arthur Coulon et Arthur Cocar. Il a fallu un but dans les cinq dernières minutes de Filip Hudak pour décrocher des prolongations, et c’est finalement aux tirs au but que la décision s’est faite en faveur des Auvergnats. Mont-Blanc prend tout de même un point qui vient capitaliser le succès de la semaine dernière (3-2 t.a.b).

La dernière rencontre voyait s’affronter deux équipes défaites lors de la première journée. Montpellier recevait Épinal qui a ouvert le score par Deniss Baskatovs avant qu’Elie Raibon ne lui réponde. C’est ensuite les Vipers qui prirent les commandes par Vladimir Kubus puis Peter Gapa, alors qu’entre deux un autre slovaque égalisa en la personne de Dominik Fujerik. Un doublé de Kubus donna deux buts d’avance aux locaux. En fin de partie, Khoroshun délaissa sa cage pour créer le surnombre. Stratégie payante avec le doublé cette fois-ci de Fujerik, mais ce but fut insuffisant et Epinal reprit la route des Vosges avec une défaite (4-3). Réaction attendue dans le match des équipes en délicatesse, samedi, face à Chambéry.

Les commentaires sont fermés.

leo. efficitur. fringilla sem, tempus et, non id amet, Aenean