L’équipe-type de décembre 2021 de Ligue Magnus

Philippe Halley (photo Anthony Mangeard)
2 320

Damien Fleury trône en tête des compteurs du championnat mais aussi du mois de décembre (8 buts et 9 assists en l’espace de 8 matches). Il est en pleine forme, son duo avec Deschamps porte les BDL offensivement en ce moment. Du fait des nombreuses absences en décembre (blessures, suspensions, regroupements des équipes nationales), ils ont eu un temps de glace phénoménal avec son centre Deschamps et se trouvent vraiment bien. Tout en étant utilisé dans toutes les situations de jeu, Fleury allie la qualité à la quantité puisqu’il a inscrit un but aussi magnifique que décisif lors du choc contre Rouen.

Au poste de centre, Philippe Halley ne cesse d’élever son niveau et mérite d’intégrer l’équipe-type. Joueur habile doté d’une bonne palette technique, il peut faire la différence par une passe, par une feinte ou par un tir, domaine où il est plus en réussite dernièrement avec un hat-trick à Chamonix. C’est aussi un des meilleurs joueurs dans la ligue aux mises au jeu.

La grande surprise de ce mois est l’élection à l’aile gauche de Nicolas Ruel. Monté avec Briançon en Ligue Magnus il y a trois ans, il a toujours été considéré comme un joueur intense pour la troisième ou la quatrième ligne, jamais comme un scoreur, et ce même dans les divisions inférieures ou chez les jeunes. Autant dire que son mois à 14 points a ébahi tout le monde. Son derby contre Gap (3 buts et 3 assists pour une victoire 7-2 d’une ampleur inattendue) suffirait déjà à le faire rentrer dans la légende des Diables Rouges. Son positionnement sur le premier trio, où il bénéficie de l’expérience du vétéran slovaque Rudolf Huna, l’a aidé à changer de statut.

044 ruelnicolas briancon 20211119

En défense, Jere Rouhiainen apporte aussi bien défensivement qu’offensivement à Grenoble, car il a un très bon lancer et fait souvent le surnombre en attaque) que défensivement. C’est un joueur très régulier et performant dont la paire avec le physique Janne Jalasvaara – revenu récemment de blessure – s’annonce comme un outil précieux pour la fin de saison.

L’adversaire désigné Rouen aussi dispose aussi de paires éprouvées, dont une est entièrement tricolore. Absent près de deux mois en raison d’une fracture du doigt, Florian Chakiachvili a retrouvé son partenaire d’origine Enzo Cantagallo, jeune joueur rapide qui lui est dévoué et l’autorise à prendre des risques. Chakiachvili sauve aussi des situations sous-numéraires derrière, tout en délivrant des vraies passes décisives. Son apport en supériorité numérique fait toutefois encore défaut.

Dans les cages, deux gardiens ont été nettement au-dessus des autres en décembre : Evan Cowley à 94,9% d’arrêts et Jakub Stepanek à 94,4%. Les comptages de tirs « généreux » à l’Iceparc ont sans doute un peu gonflé les statistiques de l’Angevin. Notre préférence va à l’ex-international tchèque, très fiable depuis le début de saison, et qui a convaincu les BDL qu’ils avaient trouvé ce qu’il leur fallait à ce poste. La blessure qui l’a fait sortir à la fin du premier tiers à Gap n’était qu’une petite alerte.

L’équipe-type de décembre 2021 : Jakub Stepanek (Grenoble) / Jere Rouhiainen (Grenoble) – Florian Chakiachvili (Rouen) / Nicolas Ruel (Briançon) – Philippe Halley (Angers) – Damien Fleury (Grenoble).

Les commentaires sont fermés.