Division 1 – 14e journée : en petit comité

341

Nous ferons difficilement plus court en bilan de journée que l’évocation de cette 14e journée de Division 1. Si le mois de décembre a pu se dérouler plutôt normalement, la nouvelle année marque une difficile reprise avec cinq matchs remis et seulement deux petites rencontres qui ont pu se jouer ce samedi.

Le dauphin Brest pouvait « profiter » de la remise de Cholet pour revenir à deux points du leader. Il fallait pour cela se défaire de Dunkerque, qui a terminé 2021 en pleine forme avec trois victoires consécutives. Aussi, les Nordistes ont manifestement plus de mal à digérer les fêtes, et ont encaissé trois buts dans les vingt premières minutes, par Gauthier Gibert, Mathieu Tremblay et Jakub Vrana. L’avant-propos d’une rencontre de grande souffrance : si Lubomir Dinda débloque le compteur dunkerquois à la reprise, Tomas Kubalik lui répond deux minutes plus tard. Bis repetita quelques instants plus tard avec Clément Thomas qui marque, mais Graham Avenel fait de même juste après. Francis Drolet inscrit ensuite le sixième but des Bretons qui ne lâcheront rien jusqu’à la fin du match, ajoutant quatre autres buts avec trois nouvelles réalisations de Tremblay et un but de l’ancien Corsaire Nicolas Siegfriedt. Aleksandrs Visockis inscrira le dernier but dunkerquois, dans ce match où rien n’aura fonctionné pour eux (10-3). Les Corsaires n’avaient plus encaissé dix buts en championnat depuis une rencontre à domicile le 5 novembre 2011. L’adversaire : Brest [0-10].

Dans la deuxième partie de tableau, les Éléphants de Chambéry accueillaient les Spartiates de Marseille. Ce match aura été l’occasion de donner du temps de jeu à des joueurs de Ligue Magnus, l’effectif savoyard s’étant vu renforcé de la présence grenobloise des frères Dair, de Dylan Fabre ou encore Lucien Onno, alors que les Marseillais pouvaient s’appuyer sur les gapençais Mathieu Mony, Louis Cirgues et Paul Joubert. La rencontre débute fort avec deux buts en moins de quatre minutes, par Vincent Crivello et Maxence Leroux à l’égalisation. Les Chambériens rentreront aux vestiaires en tête grâce à Joé Dubé et de nouveau Crivello. Dès lors, les Provençaux n’auront de cesse de courir après le score dans la partie. Maxim Makarov inscrit le but du 3-2 mais Fabre redonne deux buts d’avance à mi-match. Dans la dernière période, David Chevrier a creusé l’écart, mais les Spartiates ont entretenu la flamme de l’espoir avec deux buts en moins de trente secondes par Mony et Gaëtan Villiot. Luc Tardif a alors rappelé au banc Misa Pietila mais cela s’avérera insuffisant, Aurélien Dair terminant le travail en cage vide. Avec cette victoire, Chambéry met fin à une série de cinq défaites, et présente la particularité d’être la seule équipe à jour de calendrier dans la division (6-4).

Sur la glace hier contrairement aux adversaires directs et de surcroît au sortir d’un match prolifique, les Brestois sont allés s’emparer de la tête du classement des marqueurs. Le leader est Mathieu Tremblay, plus fort d’un match à quatre buts et trois passes. Il domine le classement avec 27 points (14+13). Il devance son coéquipier Tomas Kubalik, qui ne s’est contenté « que » d’un but et deux mentions contre Dunkerque. Son total se porte à 23 points (11+12). Félix Chamberland (Caen) est troisième également avec 23 points (6+17).

La Division 1 sur Hockey Archives

(Illustration : Denis Rodriguez)

Les commentaires sont fermés.