Un trio intenable pour la Finlande (Mondial U20, groupe A)

206

Le premier trio de la Finlande a fait parler la poudre pour le premier match du tournoi de l’un des pays favoris. Le capitaine Roni Hirvonen (1 but, 2 passes), le centre Aatu Räty (1 but, 3 passes) et le buteur Joakim Kemell (2 buts, 2 passes) n’ont fait qu’une bouchée de la Lettonie, promu par défaut.

Les Baltes sont en effet les « bouche-trou » de cette édition estivale. Lors du Mondial avorté en décembre, ils n’étaient pas là. Mais la Russie a été exclue de la compétition suite à son invasion de l’Ukraine. Le tournoi hivernal reporté pour cause de Covid a donc été remanié. La Lettonie débarque et les poules ont été ajustées. Les Baltes se battront pour leur survie après cette promotion inattendue.

Mais pour ce premier match, il n’y eut pas de miracles. L’attaque finlandaise a surclassé la défense lettone, en dépit des efforts héroïques du gardien Bruno Bruveris (33 arrêts), désigné joueur du match.

Joakim Kemell, tout juste drafté au premier tour par Nashville (17e) il y a quelques semaines, lance les hostilités à la neuvième minute d’un tir précis du cercle droit (0-1). L’attaquant du JyP double la mise moins de trois minutes plus tard en concluant un deux-contre-un initié par Roni Hirvonen (0-2).

Après un premier tiers équilibré, durant lequel la Lettonie ne convertit pas une pénalité pour crosse haute de Ruben Rafkin, la Finlande va hausser le ton en deuxième tiers. Une supériorité numérique leur permet d’accentuer leur avance. Roby Järventie renverse le jeu et trouve Brad Lambert entre les cercles. La volée du premier choix de Winnipeg (30e) fait mouche (0-3).

La domination finlandaise ne faiblit pas mais il leur faut attendre la fin de tiers pour percer le mur Bruveris. Räty, intenable, déniche Hirvonen qui feinte et marque en hauteur (0-4).

La Lettonie réduit la marque en début de troisième tiers à la faveur d’un avantage numérique. Veinbergs et Hodass combinent bien, et le premier décoche une volée gagnante (1-4).

Cela ne change pas vraiment le scénario. Les Nordiques conservent la possession et une révision vidéo annule même un but de Hirvonen, dont le tir avait en réalité percuté la barre. Les cinq dernières minutes sont très difficiles pour les Baltes, avec un cinquième but d’Aatu Räty sur un débordement à gauche, puis un sixième d’un lancer de la bleue de Kasper Puutio. Entre les deux, Kemell frôlait le triplé, repoussé par un arrêt miracle de Bruveris.

Un bon tour de chauffe pour la Finlande. Aatu Räty, présent lors du Mondial 2020, n’avait pas été retenu pour l’édition 2021. Son retour en grâce, à la faveur d’une excellente saison avec le Jukurit Mikkeli, offre une première ligne rapide et technique, qui devrait briller tout au long de la semaine.

La Lettonie s’incline pour la cinquième fois en cinq matchs face à son voisin de la mer Baltique, et n’a inscrit que son cinquième but, pour vingt-deux encaissés…

Désignés joueurs du match : Bruno Bruveris (Lettonie) et Roni Hirvonen (Finlande)

Réactions d’après-match :

Joakim Kemell (attaquant de la Finlande) : « Nous avons bien joué, mais bien sûr, nous pouvons nous améliorer et mieux jouer au prochain match. Pour l’instant, nous sommes contents du déroulement de celui-ci. Nous avons un bon groupe de joueurs techniques, et nous voulons imposer notre patinage et ces habiletés. C’est notre style de jeu. »

Ralfs Bergmanis (capitaine de la Lettonie) : « Nous ne sommes pas contents d’avoir perdu bien sûr, mais le coach était surtout énervé car nous avons bien joué pendant 55 minutes, et pas pendant les cinq dernières. »

<>Lettonie – Finlande 1-6 (0-2, 0-2, 1-2)
Mardi 9 août 2022, 16h. Rogers Place d’Edmonton, Canada. 376 spectateurs.
Arbitres : Adam Bloski (CAN) et Sirko Hunnius (ALL) assistés de Niko Jusi (FIN) et Shawn Oliver (CAN)
Pénalités : Lettonie 4′ (0′, 4′, 0′), Finlande 6′ (2′, 2′, 2′).
Tirs : Lettonie 20 (7, 7, 6), Finlande 39 (7, 17, 15).

Évolution du score :
0-1 à 08’54 : Kemell assisté de Raty et Hirvonen
0-2 à 11’29 : Kemell assisté de Hirvonen
0-3 à 21’52 : Lambert assisté de Järventie et Heimosalmi (sup. num.)
0-4 à 38’01 : Hirvonen assisté de Raty et Simontaival (sup. num.)
1-4 à 41’28 : Veinbergs assisté de Hodass et Silkalns (sup. num.)
1-5 à 55’39 : Raty assisté de Kemell et Heimosalmi
1-6 à 58’40 : Puutio assisté de Kemell et Raty

Lettonie

Attaquants :
Girts Silkalns (-1) – Klavs Veinbergs (-1) – Anri Ravinskis (-1)
Peteris Purmalis (-1) – Dans Locmelis (-2) – Sandis Vilmanis (2′, -1)
Darels Dukurs (-1) – Martins Lavins (A) – Felikss Gavars
Daniels Andersons – Raimonds Vitolins (A, -1) – Rainers Darzins (-1)
Rainers Rullers

Défenseurs :
Niks Fenenko (2′, -4) – Ralfs Bergmanis (C, -4)
Rihards Simanovics (-1) – Harjs Brants (-1)
Gustavs Ozolins – Bogdans Hodass
Daniels Gorsanovs

Gardien :
Bruno Bruveris

Remplaçant : Patrik Berzins (G)

Finlande

Attaquants :
Roni Hirvonen (C, +4) – Aatu Räty (+4) – Joakim Kemell (+4)
Roby Järventie – Joel Määttä – Kasper Simontaival
Ville Koivunen – Samuel Helenius – Brad Lambert
Kalle Väisänen – Oliver Kapanen – Roni Karvinen

Défenseurs :
Topi Niemelä (A) – Petteri Nurmi (2′)
Aleksi Heimosalmi (2′, +3) – Kasper Puutio (A, +3)
Ruben Rafkin (2′) – Eemil Viro (+1)
Joni Jurmo (+1)

Gardien :
Leevi Meriläinen

Remplaçant : Juha Jatkola (G)

Les commentaires sont fermés.