Les Tchèques sur le fil (Mondial U20, groupe A)

97

La Tchéquie a réussi son entrée face à son voisin et rival slovaque, mais non sans mal. Pour le dix-septième match entre les deux nations – onze victoires tchèques jusque là -, il aura fallu attendre un exploit individuel de Gabriel Szturc à 1’50 de la fin du match pour faire la différence.

Pour le premier match depuis sept ans entre ces deux pays dans cette compétition, la Slovaquie n’aligne pas ses deux vedettes, Juraj Slafkovský et Simon Nemec. Les deux premiers choix de la dernière draft NHL (à Montréal et New Jersey), qui étaient là en décembre dernier lors du mondial avorté, ont cette fois décliné l’invitation. Après une très longue saison, où ils ont disputé les Jeux olympiques et le Mondial senior, les deux joueurs ont préféré une coupure avant les camps NHL. Un coup dur pour cette génération dorée slovaque qui compte tout de même un autre premier choix, Adam Sýkora, et un probable haut choix de draft 2023 en Dalibor Dvorský.

Côté tchèque, la star défensive David Jiříček (Columbus) est bien là, tout comme Jan Myšák, le capitaine, très en vue en AHL dans la réserve de Montréal.

La Slovaquie entame bien la partie et se montre efficace avec deux buts dans les six premières minutes. Servac Petrovický déborde à droite, résiste à Aleš Čech et trompe Jan Bednář qui s’essayait au poke-check (0-1).

Puis, Oleksiy Myklukha lance Matej Kaslic en entrée de zone, et le tir lointain de ce dernier surprend Bednář au dessus de la mitaine (0-2). Efficacité maximale dans ce tiers, où les Tchèques ont dominé 15 tirs à 6…

Les coéquipiers de Jan Myšák prennent le taureau par les cornes en début de deuxième tiers. Matouš Menšík trouve Martin Ryšavý près du but pour la réduction du score rapide (1-2). Simon Latkoczy doit alors multiplier les parades : il reçoit 25 tirs dans cette période et va encore s’incliner deux fois.

Tout d’abord, Michal Gut déniche un palet qui traine dans la confusion, après une percée de Jan Myšák (2-2). Puis, Matyáš Šapovaliv – dont la sœur est une vedette de l’équipe U18 – s’empare d’un rebond suite à un tir de Tomáš Urban sur l’épaule du gardien (3-2).

Dès la reprise, Jan Myšák s’échappe et marque côté mitaine (4-2).

Match plié ? Pas vraiment ! Car les Slovaques vont bénéficier d’un cinq-contre-trois pendant plus d’une minute, et le capitaine Rayen Petrovický sonne la révolte. Son tir puissant bat Bednář côté mitaine (4-3).

Un retard de jeu concédé par David Špaček replace le jeu de puissance en piste et Matej Kaslic profite d’une énorme erreur de Tomáš Hamara (4-4). Il reste alors un peu plus de trois minutes à jouer…

C’est là que Gabriel Szturc fait basculer le match et offre aux Tchèques un succès précieux.

La Slovaquie jouera le Canada jeudi, et les Tchèques la Finlande.

Désignés joueurs du match : David Jiříček (Tchéquie) et Simon Latkoczy (Slovaquie)

Réactions d’après-match :

Jan Myšák (capitaine de la Tchéquie) : « Nous sommes contents d’avoir gagné. C’est tout ce qui compte. C’est donc un départ parfait. La clé pour nous, c’est le patinage. Quand nous avons du mouvement, nous obtenons des chances, donc nous essayons de toujours bouger, de lancer le plus possible et d’avoir des joueurs près de la cage pour marquer. »

Servac Petrovický (attaquant de la Slovaquie) : « Nous avons fait un bon début de match, en marquant deux buts. Nous avons vraiment bien joué en premier tiers, avant de faire un très mauvais deuxième tiers ».

Dalibor Dvorský (attaquant de la Slovaquie) : « Nous avons montré notre esprit d’équipe, car nous n’avons jamais abandonné. Nous avions bon moral sur le banc, nous avons poussé et remonté deux buts. C’est tout de même positif. »

Tchéquie – Slovaquie 5-4 (0-2, 3-0, 2-2)
Mardi 9 août 2022, 12h. Rogers Place d’Edmonton, Canada. 430 spectateurs.
Arbitres : Robert Hennessey (USA) et Christoffer Holm (SUE) assistés de Eric Cattaneo (SUI) et John Rey (USA).
Pénalités : Tchéquie 10′ (0′, 2′, 8′), Slovaquie 8′ (2′, 2′, 4′).
Tirs : Tchéquie 52 (16, 25, 11), Slovaquie 29 (6, 8, 15).

Évolution du score :
0-1 à 03’20 : S. Petrovický
0-2 à 05’57 : Kašlík assisté de Myklukha et R. Petrovický
1-2 à 22’22 : Ryšavý asssité de Jiříček et Menšík
2-2 à 33’21 : Gut assisté de Myšák et Kulich
3-2 à 37’25 : Šapovaliv assisté de Měchura et Urban
4-2 à 47’56 : Myšák assisté de Gut
4-3 à 53’56 : R. Petrovický assisté de Dvorský (double sup. num.)
4-4 à 56’48 : Kašlík assisté de S. Petrovický (sup. num.)
5-4 à 58’10 : Szturc assisté de Špaček

Tchéquie

Attaquants :
Jan Myšák (C) – Michal Gut (+2) – Jiří Kulich (+2)
Ivan Ivan (+1) – Gabriel Szturc (2′, +1) – Jaroslav Chmelar (+1)
Jakub Kos (+1) – Matouš Menšík (-1) – Martin Ryšavý (-1)
Adam Měchura (+1) – Matyáš Šapovaliv (+1) – Tomáš Urban (2′, +1)
Petr Hauser (2 présences)

Défenseurs :
Jiří Tichacek (+2) – David Jiříček (A, 2′, +2)
David Špaček (2′) – Stanislav Svozil (A)
Aleš Čech (2′, +1) – Tomáš Hamara (+1)

Gardien :
Jan Bednář

Remplaçants : Tomáš Suchánek (G), Štěpán Němec. Réservistes : Pavel Čajan (G), František Němec (D), Daniel Herčík (A).

Slovaquie

Attaquants :
Adam Sýkora (A, -3) – Jakub Demec (-3) – Maros Jedlicka (-4)
Matej Kaslic (+2) – Oleksiy Myklukha (+1) – Servác Petrovický (2′, +2)
Roman Faith (A, -1) – Dalibor Dvorský (-2) – Samuel Honzec (4′, -1)
Oliver Stümpel – Peter Repčík – Libor Nemec
Martin Mišiak (1 présence)

Défenseurs :
Jozef Viliam Kmec (-1) – Rayan Petrovický (C, -1)
Maxim Štrbák – Adam Stripai
Simon Groch (-2) – Boris Žabka (2′)
Denis Bakala (-2)

Gardien :
Simon Latkoczy

Remplaçant : Tomáš Boľo (G). Réservistes : Patrik Andrisik (G), Dávid Nátny (D), Ľubomír Kupčo (A)

Les commentaires sont fermés.