McTavish inarrêtable contre la Slovaquie (Mondial U20, Groupe A)

190

Le capitaine canadien Mason McTavish a rejoint un cercle très fermé en signant un quadruplé au Mondial junior, infligeant à la Slovaquie sa plus lourde défaite de l’histoire dans la compétition.

Pour ce deuxième match, le Canada modifie ses lignes et intègre l’attaquant Brennan Ohtmann et le défenseur Ethan del Mastro. Le gardien Dylan Garand remplace également Sebastian Cossa.

Malgré une bonne défense slovaque en début de match, le Canada ne tarde pas à trouver la faille. À la manœuvre, Connor Bedard. Le favori pour la draft NHL 2023 éblouit la glace avec un mouvement en petit périmètre d’une qualité technique hors norme. Il mystifie la défense plein centre, trouve d’une toute petite passe Mason McTavish, qui lui redonne sur le côté du but où Bedard s’est fait oublier (0-1).

Six minutes plus tard, McTavish oriente vers Ridly Greg, qui gagne son duel dans la neutre et envoie William Cuylle en échappée. Le capitaine de Windsor en OHL trompe Latkoczy (0-2). La déroute continue : Cuylle intercepte une relance médiocre de Simon Groch et trouve Ohtmann au cercle droit pour la volée (0-3).

L’attaque sent qu’il y a encore de la place et percute les arrières slovaques. Stankoven travaille et décale Olen Zellweger en haut des cercles. Son tir profite d’un écran de Kent Johnson (0-4).

La Slovaquie change son gardien à la reprise mais Tomáš Boľo ne résiste pas lontemps. Une minute et deux secondes, pour être précis… En double avantage numérique suite à un retard de jeu et un cinglage, le Canada enfonce le clou. Johnson attaque la cage et son tir repoussé aboutit sur Stankoven, cage ouverte (0-5). Bedard frôle le sixième but en échappée mais trouve le poteau.

Son capitaine ne manque pas sa chance un peu plus tard. Un revirement l’envoie en deux-contre-zéro avec Nathan Gaucher. McTavish choisit le tir, un bon choix (0-6). Ohtmann enchaine mais ne convertit pas son échappée.

La Slovaquie sauve l’honneur avec un gros travail dans les bandes de Mykhlukha, Kaslik et Nemec. Le palet est libéré et le cafouillage qui suit devant la cage profite à Kaslik (1-6).

Malheureusement pour les joueurs d’Ivan Fenes, ils ne trouvent aucune solution pour museler McTavish. L’espoir d’Anaheim, qui a débuté en NHL la saison dernière, profite du relais de Ohtmann pour feinter, repiquer dans l’axe et marquer du revers (1-7). Quatre minutes plus tard, il s’offre un triplé, exploitant un revirement provoqué par Bedard, en deux-contre-zéro, bonifiant la passe de Joshua Roy (1-8).

Ce n’est pas fini pour lui, puisqu’après trois minutes dans l’ultime période, il s’offre un quadruplé. L’échec-avant canadien et une mauvaise relance de Boľo, contré par Ohtmann, laisse McTavish seul devant le but (1-9).

À cinq minutes du terme, le calvaire continue. Zellweger décale Dufour le long de la bande, qui envoie vers la cage. Roy, esseulé dans l’enclave, s’empare du rebond (1-10).

Le Canada joue avec sérieux jusqu’à la dernière minute. L’échec-avant intense de William Dufour au fond permet de récupérer le palet. Roy, ligne de fond, envoie vers la cage où Zack Ostapchuk déniche le palet (1-11).

McTavish rejoint Mario Lemieux (1983), Simon Gagné (1999), Brayden Schenn (2010), Taylor Raddysh (2016) et Maxime Comtois (2018) parmi les joueurs à quadruplés – ainsi que Connor Bedard, auteur de quatre buts en décembre dernier contre l’Autriche avant le report du tournoi.

C’est la quinzième victoire en seize matchs du Canada face à la Slovaquie – le seul bon résultat slovaque étant un 0-0 en 1998. La victoire la plus large remontait à décembre 2014, avec un succès 8-0. De quoi prendre confiance : la première place de poule devrait, comme prévu, se jouer contre la Finlande.

Désignés joueurs du match : Matej Kaslik (Slovaquie) et Mason McTavish (Canada)

Réactions d’après-match :

Mason McTavish (capitaine du Canada) : « C’est vraiment cool, un moment spécial, mais le mérite en revient à mes coéquipiers. Ils me cherchaient tous, particulièrement Bedard. Il a fait un super match. Notre but est de nous améliorer à chaque match. J’ai trouvé que nous bougions le palet plus vite. Le coach avait insisté là dessus, moins d’exploits individuels. Nous sommes très contents de la manière ce soir. »

Adam Sýkora (attaquant de la Slovaquie) : « Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Un match atroce de tout le monde. Il ne nous reste plus qu’à nous remobiliser pour le prochain match contre la Lettonie, qui est le match le plus important du tournoi pour nous. Nous avons beaucoup de qualité technique, mais nous devons plus jouer en équipe. Ce soir chacun jouait pour soi, cela ne peut pas marcher. »

Slovaquie – Canada 1-11 (0-4, 1-4, 0-3)
Jeudi 11 août 2022, 16h. Rogers Place d’Edmonton, Canada. 3216 spectateurs.
Arbitres : Adam Kika (TCH) et Joonas Kova (FIN) assistés de Niko Jusi (FIN) et Josef Spur (TCH)
Pénalités : Slovaquie 8′ (6′, 0′, 2′), Canada 6′ (2′, 4′, 0′).
Tirs : Slovaquie 23 (11, 8, 4), Canada 44 (15, 14, 15).

Évolution du score :
0-1 à 06’16 : Bedard assisté de McTavish et Roy
0-2 à 13’06 : Cuylle assisté de Greig et McTavish
0-3 à 15’57 : Ohtmann assisté de Cuylle
0-4 à 19’17 : Zellweger assisté de Stankoven et Foerster
0-5 à 21’02 : Stankoven assisté de Johnson et Cormier (double sup. num.)
0-6 à 26’25 : McTavish assisté de Sebrango
1-6 à 34’40 : Kaslik assisté de Mykhlukha et L. Nemec
1-7 à 35’16 : McTavish assisté de Ohtmann et Cormier
1-8 à 39’25 : McTavish assisté de Roy et Bedard
1-9 à 43’44 : McTavish assisté de Ohtmann
1-10 à 55’07 : Roy assisté de Dufour et Zellweger
1-11 à 59’39 : Ostapchuk assisté de Roy et Dufour

Slovaquie

Attaquants :
Adam Sýkora (A, 2′, -2) – Jakub Demec (-3) – Servác Petrovický (-1)
Matej Kaslik (-3) – Oleksiy Myklukha (-2) – Libor Nemec (-1)
Roman Faith (A, -2) – Dalibor Dvorský (-4) – Maros Jedlicka (-4)
Oliver Stümpel (-2) – Samuel Honzec (-1) – Ľubomír Kupčo (2′, -3)

Défenseurs :
Jozef Viliam Kmec (-3) – Rayan Petrovický (C, -5)
Maxim Štrbák (-2) – Adam Stripai (-2)
Simon Groch (-2) – Boris Žabka (2′, -2)
Denis Bakala (2′, -1) – Dávid Nátny

Gardien :
Simon Latkoczy puis Tomáš Boľo à 20’00

Réservistes : Patrik Andrisik (G), Martin Mišiak (A), Peter Repčík (A)

Canada

Attaquants :
Connor Bedard (+4) – Mason McTavish (C, +7) – Joshua Roy (+3)
Tyson Foerster (+1) – Logan Stankoven (+1) – Kent Johnson (+2)
Zack Ostapchuk (+1) – Ridly Greig (2′, +1) – William Dufour (+2)
Brennan Ohtmann (+2) – Elliot Desnoyers – Will Cuylle (+3)
Nathan Gaucher

Défenseurs :
Olen Zellweger (+7) – Donovan Sebrango (A, +2)
Lukas Cormier (+3) – Ethan del Mastro (+1)
Ronan Seeley (+2) – Jack Thompson (2′, +1)
Ryan O’Rourke (+2)

Gardien :
Dylan Garand

Remplaçant : Sebastian Cossa (G). Réservistes : Brett Brochu (G), Carson Lambos (D), Riley Kidney (A)

Les commentaires sont fermés.