Parcourir Tag

Suisse

Slovaquie – Suisse (Deutschland Cup, 1re journée)

Après Hanovre, Mannheim, Munich puis Augsbourg, la Deutschland Cup prend ses quartiers cette année à Krefeld. On y retrouve les traditionnelles participantes que sont la Slovaquie et la Suisse, qui ouvrent la compétition rhénane ce jeudi avant l’affiche Russie U23 - Allemagne disputée en soirée. La Confédération helvétique est venue avec un effectif rajeuni – 24 ans de moyenne d’âge – dans les rangs duquel on dénombre cinq vice-champions du Monde de Copenhague (Gilles Senn, Michael Fora, Lukas Frick, Damien Riat et Noah Rod)…

Genoni porte la Suisse en finale

La Suisse a une marche d'un exploit. La Nati, victorieuse surprise de la Finlande en quarts de finale, vise un retour en finale, après la médaille d'argent de 2013. De cette équipe, il reste quelques rescapés : Berra, Josi, Diaz, Niederreiter, Moser. Un club des cinq d'autant plus motivé pour aller encore plus haut. Le gardien partant ne sera cependant pas Berra mais Leonardo Genoni.

La fin d’une époque

C'est la fin d'une ère. Dave Henderson et Pierre Pousse vont diriger leur dernier match de poule aux Championnats du monde. Le dernier match tout court ? Possible : la France doit s'imposer aujourd'hui et espérer une victoire biélorusse sur la Slovaquie. Autant dire que le destin n'est plus entre les mains des Bleus.

Le réveil trop tardif des Suisses

Les deux équipes finissent cette première phase avec des effectifs différents du début : les playoffs NHL sont passés par là et ont libéré de nombreux joueurs, notamment des Predators de Nashville. Déjà renforcés par Timo Meier en début de semaine, les Suisses alignent pour la première fois Kevin Fiala et Roman Josi. Joël Genazzi et Damien Riat en font les frais.

La Russie résiste jusqu’au bout

Le chaud bouillant public suisse est venu en nombre : la Royal Arena affiche complet pour la deuxième fois du jour. Les chants des supporters helvètes résonnent dans les travées. Ils rêvent d'un succès de prestige, qui leur ouvrirait la porte des quarts de finale. La défaite russe face aux Tchèques a aiguisé les appétits... La Russie modifie son alignement et Nikita Gusev dispute son premier match, tout comme le défenseur Aleksei Bereglazov. Gusev rejoint ses compères Datsyuk et Kaprizov pour reformer le trio médaillé d'or…

Slovaquie – Suisse (Championnats du monde, groupe A)

Deux équipes en reconquête. La Slovaquie et la Suisse ont connu des désillusions pour leur match d'ouverture. La Slovaquie menait au score jusqu'à dix secondes de la fin, et a donc perdu des points précieux face aux Tchèques. La Suisse s'est cassée des dents sur l'Autriche après avoir mené 2-0, et n'a gagné que deux points. La réaction est attendue dans une rencontre sans doute décisive dans la course aux quarts de finale, objectif avoué des deux camps.

Les Tchèques en quarts

On n'attendait pas les Tchèques à pareille fête. La victoire contre la Corée était attendue - elle fut difficile - mais le succès en fusillade contre le Canada avait des couleurs nostalgiques, vingt ans après Nagano. Pour la Suisse, la mission est différente : la première place ne parait plus jouable et, même après le carton infligé à la Corée, il faut juste se placer au mieux dans ce groupe A.
dolor vulputate, Curabitur ut ipsum diam luctus velit, leo. dolor.