Angers – Strasbourg (Ligue Magnus, 19e journée)

41

Angers conforte sa cinquième place

Ce match contre Strasbourg est important pour les Ducs d’Angers dans l’optique de consolider la cinquième place. C’est également l’occasion d’emmagasiner de la confiance avant de s’envoler vers Odense au Danemark pour le troisième tour de la Continental Cup le week-end prochain.

Strasbourg, en cas de victoire au Haras, reviendrait à hauteur des Ducs au classement général. Les Alsaciens seront privés de Loup Benoit pour cette rencontre. Angers devra se passer des services d’Alexis Neau (petite entorse au genou), titulaire dans les cages depuis plusieurs rencontres, et de Yannick Riendeau. L’attaquant québecois, toujours pas remis de ses problèmes aux adducteurs survenus lors des play-offs de la saison dernière, sera vraisemblablement indisponible plusieurs semaines. Angers récupère néanmoins son capitaine Julien Albert, de retour après avoir purgé 3 matchs de suspension.

Les cinq premières minutes sont à l’avantage des Angevins, mais l’éternel Vladimir Hiadlovsky veille toujours au grain dans les cages alsaciennes. Angers pousse et fait craquer une première fois le cerbère slovaque. Matthieu Gagnon rentre dans la zone adverse côté droit et aspire toute la défense strasbourgeoise. D’un subtil revers, il sert Cody Campbell esseulé côté gauche qui trouve la lucarne opposée de Hiadlovsky (1-0, 07’54 »).

Les Ducs sont tout près de doubler la mise sur un jeu en triangle magnifique entre Henderson, Lacroix et Gaborit. Mais ce dernier voit son tir dévié du bout de la mitaine par ce diable de Hiadlovsky (09’32 »). Dès lors les débats s’équilibrent et les Ducs rentrent au vestiaire avec cet avantage d’un but plutôt logique.

TAVZELJAndrej25092016À la reprise, les Angevins vont doubler la mise. Posté derrière le but, Maxime Lacroix sert Robin Gaborit plein axe qui ne se fait pas prier pour trouer la mitaine d’un Hiadlovsky fébrile sur cette action (2-0, 20’31 »).

Pas de quoi faire paniquer les Strasbourgeois qui vont petit à petit prendre le jeu à leur compte. Léo Bertein – titulaire ce soir dans les cages angevines – est mis à contribution et répond présent. Même si les tirs adverses sont peu dangereux, il sort un arrêt important devant Sébastien Trudeau qui pensait avoir marqué entre les bottes du portier des Ducs (29’18 »).

Il faut bien reconnaître qu’on ne voit plus trop les Angevins dans la zone adverse. Et c’est un peu contre le cours du jeu qu’ils vont mettre leur troisième but. Braden Walls file le long de la bande côté gauche et arrive à servir – malgré trois adversaires sur lui – Andrej Tavzelj. Le défenseur slovène a tout le temps d’ajuster Hiadlovsky d’un tir qui finit dans le petit filet opposé (3-0, 34’38 »).

Dur à encaisser pour les protégés de Daniel Bourdages qui vont tout de même réussir à marquer avant la fin de ce tiers. Sur un tir de la bleue de Léo Guillemain, Thomas Matthieu dévie le palet qui file au-dessus de la mitaine de Léo Bertein (3-1, 38,15″). Maigre consolation pour l’Etoile Noire sur cette période.

Au troisième tiers, Strasbourg cherche à revenir au score mais Angers gère (trop ?) tranquillement son avance. De ce fait, il faut toute la vigilance de Léo Bertein pour éviter un hypothétique retour des Strasbourgeois.

À trop vouloir gérer, les Angevins vont se faire piéger. Un tir de la bleue de Matthew Beattie est contré par la défensive angevine. Le palet revient dans la crosse de Sébastien Trudeau qui n’a plus qu’à conclure dans la cage ouverte de Léo Bertein, encore en position papillon (3-2, 53’38 »).

Le vent chaud souffle sur les oreilles des Angevins mais ils vont résister jusqu’à la fin. Mieux même puisque Robin Gaborit vient ajouter un quatrième but en cage vide en toute fin de partie (4-2, 59’27 »).

Angers consolide donc sa cinquième place et continue sa lente remontée vers le haut du classement. Place maintenant à la Continental Cup ou la tâche sera compliquée face aux Danois d’Odense, aux Ukrainiens de Druzhkivka et aux Anglais de Nottingham.

Strasbourg, toujours septième, ne compte qu’un point d’avance sur la neuvième place, non qualificative pour les play-offs.

Étoiles du match : *** Robin Gaborit (Angers), ** Sébastien Trudeau (Strasbourg), * Mathieu Gagnon (Angers)

 

Angers – Strasbourg 4-2 (1-0, 2-1, 1-1)
Mardi 15 novembre 2016 à 20h30 à la patinoire du Haras. 800 spectateurs.
Arbitrage de Joris Barcelo assisté de Charlotte Girard et Charles-Édouard Salmon
Pénalités : Angers 6′ (2′, 2′, 2′) ; Strasbourg 6′ (2′, 4′, 0′).
Tirs : Angers 27 (12, 7, 8) ; Strasbourg 28 (11, 13, 4).

Évolution du score :
1-0 à 07’54 » : Campbell assisté de Gagnon et Lessard
2-0 à 20’31 » : Gaborit assisté de Lacroix et Henderson
3-0 à 34’38 » : Tavzelj assisté de Walls et Igier
3-1 à 48’15 » : Matthieu assisté de Striz et Guillemain
3-2 à 53’38 » : Trudeau assisté de Pisarik et Beattie
4-2 à 59’27 » : Gaborit assisté de Henderson et Lévèque (cage vide)

Les commentaires sont fermés.

felis Aliquam ut venenatis, porta. dolor. at non id, risus.