L’équipe-type de Ligue Magnus de décembre 2017

751

L’équipe-type Hockey Archives de Ligue Magnus de décembre 2017 se ressent des six victoires obtenues par les Dragons de Rouen pour finir l’année. Ils n’avaient été que deux sélectionnés en trois mois, ils font irruption à quatre ce mois-ci.

Même si Ronan Quemener a fait un sacré retour en France après la trêve internationale (97,8% d’arrêts en 3 matches avec Bordeaux), la place de gardien reste slovène : sur un échantillon plus représentatif de six rencontres, toutes gagnées, Matija Pintaric a fait preuve d’une grande régularité avec 95,0% d’arrêts. Le meilleur gardien de la saison dernière retrouve toutes ses sensations et s’affirme comme le digne successeur de Sabourin, dans un style très différent, tout en agilité et rapidité. Il a notamment découragé Gap et son ancienne équipe Lyon avec deux blanchissages.

Florian Chakiachvili monte aussi en puissance. Après avoir connu un petit coup d’arrêt dans sa progression, y compris en équipe de France, le défenseur international s’affirme toujours aussi régulier et important dans les lancements de jeu. Ses tirs à la bleue sont toujours redoutables et il a inscrit pas moins de 4 buts en décembre.

Anthony Guttig, placé au centre entre Deschamps et Aleardi, a trouvé ses marques et retrouvé ses jambes. Son retour en équipe de France, plutôt concluant, l’a boosté. Altruiste, faiseur de jeu, il a aussi retrouvé le chemin des filets (4 buts) après une longue diète. Il anime efficacement la 2e ligne de jeu de puissance de Rouen et a été l’attaquant le plus productif de la ligue en décembre avec 11 points en sept rencontres. Enfin, à l’aile droite, le vétéran Marc-André Thinel reste un talent à l’état brut, capable de passes géniales et de finir lui-même les actions.

Grenoble continue de tenir la dragée haute à Rouen et place encore deux hommes dans l’équipe-type. Après des performances parfois irrégulières depuis le début de saison, Alexandre Giroux a connu un bon mois de décembre à l’aile gauche. Même s’il a parfois tendance à préférer la passe au tir, il a trouvé le chemin des filets lors des quatre derniers matches de l’année. Son trio avec Golicic et Rodman a été reconstitué et continue de fonctionner à l’image du match au sommet contre Gap où il a vraiment fait la différence. Sur la pente ascendante, sa montée en puissance jusqu’aux play-offs sera intéressante à suivre.

Enfin, Kyle Hardy n’en finit plus de repousser les limites statistiques pour un défenseur. On pensait qu’il avait atteint un plafond la saison dernière, il est en train de faire encore mieux cette saison. Il maintient sa moyenne d’un point par match et sa fiche a encore progressé de +10 en décembre. Il continue d’apporter un soutien essentiel à l’offensive grenobloise, tout en assurant les tâches défensives, qu’ils soit ou non associé à Sébastien Bisaillon puisqu’il n’a pas baissé de rythme lors de la blessure de ce dernier.

L’équipe-type de Ligue Magnus de décembre 2017 : Matija Pintaric (Rouen) ; Kyle Hardy (Grenoble) – Florian Chakiachvili (Rouen) ; Alexandre Giroux (Grenoble) – Anthony Guttig (Rouen) – Marc-André Thinel (Rouen).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

sit Donec Aliquam efficitur. neque. mattis