République Tchèque – Finlande (Mondial U20, quarts de finale)

62

Le premier quart de finale du jour s’annonce comme l’un des plus équilibrés. La Finlande a perdu contre le Canada et les États-Unis en tour préliminaire, alors que les Tchèques ont créé la surprise face à la Russie et décroché la deuxième place de leur groupe.

La Finlande domine l’essentiel du premier tiers, pilonnant le gardien Korenar. Dès la quatrième minute, Tolvanen vole un palet derrière la cage dans la crosse de Hajek et sert Vesalainen dans le slot pour un arrêt difficile. Le duo finlandais sera intenable tout le long du match.

Une pénalité contre Vaakanainen change le fil de la partie. Les Tchèques installent leur jeu de puissance. Hajek, à la bleue, décale Necas sur sa droite et l’espoir des Hurricanes renverse au cercle droit sur Zadina. La star d’Halifax, en ligue du Québec, fixe et trompe Luukkonen sous le bras pour son quatrième du tournoi (1-0). C’est le septième but en supériorité des Tchèques, en seulement quatorze tentatives.

Les Nordiques vont contrôler la suite du match et s’octroyer quelques situations chaudes, dont un revers de Kuokkanen en contre-attaque, une déviation de Heponiemi sur un tir de Koivula, et enfin une reprise un peu manquée de Räsänen sur un centre de Tolvanen, en supériorité numérique. Korenar ferme la porte et sauve les quinze tirs de cette première période.

Une obstruction de Hajek dès la reprise complique la donne. Juolevi trouve un petit espace vers Vesalainen entre les deux cercles. Le tir gêne le gardien et Räsänen saute sur le rebond qu’il contrôle et transforme du revers (1-1). La domination continue quelques instants plus tard avec un débordement de Heponiemi sur l’aile gauche, qui offre un trois-contre-un à la Finlande. Korenar se jette sur le palet et bloque la reprise de Koivula du bout de la botte. À mi-match, l’échec-avant de Tolvanen paie. Le disque revient sur Juolevi à la bleue et le défenseur trouve une superbe lucarne longue distance (1-2).

L’avance ne dure que cinq minutes. Pavlik dégage et Reichel accélère dans l’axe. Il profite d’une belle protection en pivot de Kurovsky pour partir en échappée, fixer le gardien et égaliser du revers (2-2). Le deuxième tiers conserve ce score indécis, avec un peu plus d’équilibre au tir.

La Finlande accélère et va survoler le dernier tiers. Après sept minutes de jeu, Vesalainen slalome et trouve Tolvanen, esseulé au deuxième poteau. Korenar bloque sa tentative mais laisse un rebond, dont s’empare l’inévitable Vesalainen (2-3). Le but du break est tout proche lorsque Ikonen contourne la cage et sert Innala seul devant le but… Korenar sauve de la mitaine.

Les minutes défilent et Korenar laisse sa place à un attaquant à trois minutes de la fin. Necas travaille le long de la bande et Galvas lance de la bleue. Zadina traîne dans le slot et dévie, à la grande colère du gardien qui s’estimait gêné par Chytil. La révision vidéo reste favorable aux Tchèques (3-3).

La prolongation se révèle équilibrée. Ikonen trouve Juolevi lancé vers la cage et Kuokkanen ne parvient pas à s’emparer correctement du rebond. Pas mieux pour Michnac, qui intercepte et lance un deux-contre-un. Chytil ne peut pas contrôler et le gardien finlandais repousse facilement.

Il faudra donc désigner le demi-finaliste aux tirs au but. Reichel, premier en action, ouvre la marque en fixant Luukkonen, en s’excentrant quelque peu avant de trouver la cible (1-0). Räsänen, Zadina et Tolvanen échouent, mais pas Necas. L’attaquant tchèque maîtrise bien sa rondelle avant d’envoyer un tir sec ras glace (2-0). Kuokkanen et Kaut manquent et la Finlande est sous pression. Vesalainen offre un sursis à son pays (2-1), d’autant que Zachar manque à son tour. Malheureusement pour la Finlande, Korenar ne tremble pas devant Juolevi.

Dominés, les Tchèques se sont appuyés sur un Korenar des grands soirs, au-delà des cinquante arrêts, pour obtenir une qualification en demi-finales. La Finlande peut être déçue, mais son effectif semblait bien trop déséquilibré. Si quelques individualités ont joué à leur meilleur niveau (Vesalainen, Juolevi), on attendait un peu plus d’Eeli Tolvanen, tant le jeune ailier domine la KHL. Mais surtout, la Finlande aura été lourdement handicapée par son gardien Ukko-Pekka Luokkonen, bien loin de la tradition d’excellence des portiers nordiques.

Les Tchèques, pour leur part, retrouvent les demi-finales pour la première fois depuis 2005, date de leur dernière médaille (bronze).

Désignés joueurs du match : Josef Korenar pour la République Tchèque et Olli Juolevi pour la Finlande.

Commentaires d’après-match :

Kristian Reichel (attaquant de la République Tchèque) : « Sur le banc avant les tirs au but, l’entraîneur nous a demandé qui voulait tirer en premier et qui ne voulait pas. J’ai dit que je voulais tirer en premier. Je voulais marquer un but pour tout mon pays. Après avoir marqué, je me suis souvenu qu’il y a vingt ans, mon père avait marqué sur le premier tir contre le Canada en demi-finale des Jeux olympiques. Cela fait treize ans depuis la dernière médaille, mais cela ne s’arrête pas aujourd’hui. Nous devons continuer à travailler dur, car maintenant, nous voulons la médaille. »

 

République Tchèque – Finlande 4-3 t.a.b. (1-0, 1-2, 1-1, 0-0)
Mardi 2 janvier 2018, 12h. Key Bank Center de Buffalo (USA). 5109 spectateurs.
Arbitrage de Stephen Tomson (USA) et Jeremy Tufts (USA) assistés de Jon Kilian (NOR) et Emil Yletyinen (SUE)
Pénalités : République Tchèque 8′ (2′, 4′, 2′, 0′), Finlande 4′ (2′, 0′, 2′, 0′)
Tirs : République Tchèque 29 (4, 11, 9, 5), Finlande 53 (15, 14, 21, 4)

Récapitulatif du score
1-0 à 06’20 » : Zadina assisté de Necas et Hajek (sup. num.)
1-1 à 23’04 » : Rasanen assisté de Vesalainen et Juolevi (sup. num.)
1-2 à 29’53 » : Juolevi assisté de Vesalainen et Kuokkanen
2-2 à 34’17 » : Reichel assisté de Pavlik et Budik
2-3 à 46’30 » : Vesalainen assisté de Tolvanen
3-3 à 57’34 » : Zadina assisté de Galvas et Necas (att. supp.)

Fusillade :
République Tchèque : Reichel (but), Zadina (arrêt), Necas (but), Kaut (arrêt), Zachar (arrêt)
Finlande : Rasanen (arrêt), Tolvanen (arrêt), Kuokkanen (arrêt), Vesalainen (but), Juolevi (arrêt)
 

République Tchèque

Attaquants
Marek Zachar (C) – Filip Chytil – Martin Kaut
Albert Michnac – Martin Necas – Filip Zadina
Radovan Pavlik – Kristian Reichel (A) – Daniel Kurovsk
Jakub Laukoy – Petr Kodytek – Ostap Safin
Krystof Hrabik

Défenseurs
Vojtech Budik – Libor Hajek
Filip Kral – Jakub Galvas
Ondrej Vala (A) – Radim Salda
Frantisek Hrdinka

Gardien :
Josef Korenar [sorti de sa cage de 56’50 » à 57’34 »]

Remplaçant : Jakub Skarek (G). Réserviste : Milan Kloucek (G)

Finlande

Attaquants
Kristian Vesalainen – Aapeli Räsänen – Eeli Tolvanen
Aleksi Heponiemi – Janne Kuokkanen (A) – Otto Koivula
Jere Innala – Joni Ikonen – Eetu Tuulola
Juha Jääaskä – Joona Koppanen – Markus Nurmi
Rasmus Kupari

Défenseurs
Juuso Välimäki (C) – Miro Heiskanen (A)
Olli Juolevi – Henri Jokiharju
Robin Salo – Urho Vaakanainen
Kasper Kotkansalo

Gardien :
Ukko-Pekka Luukkonen

Remplaçant : Lassi Lehtinen (G). Réserviste : Niilo Halonen (G)

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

id, leo. ut diam id efficitur. felis fringilla sed nec