Canada – Suisse (Mondial U20, quarts de finale)

146

Premier de son groupe, le Canada, qui a laissé Victor Mete au repos, affronte le petit Poucet de ces quarts de finale, la Suisse. Une rencontre marquée par les déclarations d’anthologie de l’entraîneur helvète (lire par ailleurs), qui minimise fortement les chances de sa propre équipe. Et il est vrai que, sur le papier, on ne donne pas cher de leurs chances…

Et la prédiction de Christian Wohlwend ne tarde pas à se réaliser. On joue depuis à peine quarante-huit secondes lorsque le Canada déboule à toute vitesse sur une longue passe de Makar. Comtois envoie vers la cage et Howden reprend de près (1-0). Il n’y a presque qu’une seule équipe sur la glace et le compteur de tirs augmente. Cale Makar, servi à la bleue, élimine Eggenberger sur un pas, s’avance et expédie un superbe tir à travers la foule pour doubler la mise. Troisième match consécutif avec un but pour l’espoir de Colorado (2-0). Müller sorti pour accrocher, le Canada installe son jeu de puissance. Bean envoie à travers l’enclave pour une reprise de Thomas. Katchouk puis Batherson, solide dans le trafic, bataillent sur le rebond (3-0). Avec un cinglant 19-5 aux tirs, le premier tiers fut fort déséquilibré…

À la pause, on assiste à une scène ubuesque. Le superstitieux Carter Hart veut à tout prix être le dernier joueur à rentrer au vestiaire, mais le gardien remplaçant suisse Matteo Ritz veille à l’en empêcher. Le gardien canadien feinte alors un retour, mais reste dans le couloir, avant de revenir sur la glace et de rentrer enfin au vestiaire !
https://twitter.com/BarSouthNCelly/status/948385960277958658

Le Canada n’enlève pas son pied de l’accélérateur à la reprise. Six minutes de jeu, Howden et Batherson sortent du banc et éliminent leurs défenseurs sur l’aile gauche. L’espoir d’Ottawa a du champ et son tir ne laisse aucune chance à Wüthrich côté mitaine (4-0). À peine le temps de voir le ralenti que Sam Steel, intercepte une relance, s’avance ligne de fond, déniche du revers Jordan Kyrou seul au cercle opposé. La reprise creuse l’écart (5-0). Un but d’autant plus fou que Kyrou avait brisé sa crosse au début de l’action et, revenu près du banc, avait emprunté celle de… Batherson. La crosse aura donc marqué trois buts avec deux joueurs différents !

La Suisse remplace Wüthrich par Ritz, sans grande ambition. Le temps mort a servi à relancer un peu l’équipe et Le Coultre lance de loin. Rohrbach dévie en cours de route (5-1). Geisser puni pour crosse haute, le Canada échoue à conserver son jeu de puissance à cause d’une obstruction de Clague. À quatre-contre-quatre, les espaces profitent au Canada. Steenbergen s’infiltre au fond et trouve Timmins en retrait, lancé dans le slot. Le défenseur a bien lu le jeu et lève son palet au dessus de la botte (6-1). La fin de tiers permet à la Suisse de respirer, avec deux pénalités canadiennes.

À la reprise, Barandun est puni pour retard de jeu, sans conséquence. Puis, c’est le tour de Cavalleri, dont la crosse haute n’échappe pas aux officiels. Le Canada se fait pourtant piéger. Maillard intercepte dans la neutre et envoie Simic au duel. Le tir lointain trompe Carter Hart (6-2). La supériorité n’est pas terminée pour autant. Raddysh, sur l’aile, relaie avec Kyrou pour une passe en retrait en haut des cercles vers le capitaine Dubé. La reprise mi-hauteur efface Ritz (7-2). À la dernière minute, Comtois clôture le score avec un but en tour de cage, en deux temps (8-2).

Le Canada se qualifie donc sans peine pour les demi-finales. Le seul regret ? Une affluence catastrophique : seulement 5533 spectateurs. Les fortes tempêtes de neige sur Buffalo n’ont rien arrangé, mais l’on peut se demander si la politique tarifaire complètement démesurée et l’usure d’un Mondial dans cette région (Toronto, à 1h30 de route, a accueilli le Mondial junior et la Coupe du monde la saison dernière) ne pèse pas sur les affluences…

Désignés joueurs du match : Cale Makar (Canada) et Dario Rohrbach (Suisse)

 

Canada – Suisse 8-2 (3-0, 3-1, 2-1)
Mardi 2 janvier 2018, 16h. Key Bank Center de Buffalo (USA). 5533 spectateurs.
Arbitrage de Jacob Grumsen (DAN) et Mikael Sjöqvist (SUE) assistés de Rene Jensen (DEN) et Alexander Suysev (RUS)
Pénalités : Canada 6′ (0′, 6′, 0′), Suisse 8′ (2′, 2′, 4′)
Tirs : Canada 60 (19, 19, 22), Suisse 15 (5, 7, 3)

Récapitulatif du score
1-0 à 00’48 » : Howden assisté de Comtois et Makar
2-0 à 08’29 » : Makar assisté de Timmins et Comtois
3-0 à 12’06 » : Batherson assisté de Katchouk et Thomas (sup. num.)
4-0 à 26’12 » : Batherson assisté de Howden
5-0 à 27’24 » : Kyrou assisté de Steel
5-1 à 28’46 » : Rohrbach assisté de Le Coultre et Maillard
6-1 à 32’19 » : Timmins assisté de Steenbergen et Howden
6-2 à 50’26 » : Simic assisté de Maillard (inf. num.)
7-2 à 51’12 » : Dubé assisté de Kyrou et Raddysh (sup. num.)
8-2 à 59’09 » : Comtois assisté de Howden

Canada

Attaquants
Dillon Dubé (C) – Sam Steel – Jordan Kyrou
Boris Katchouk – Robert Thomas – Taylor Raddysh
Maxime Comtois – Brett Howden – Alex Formenton
Jonah Gadjovich – Michael McLeod – Drake Batherson
Tyler Steenbergen

Défenseurs
Cale Makar – Connor Timmins
Kale Clague (A) – Dante Fabbro (A)
Jake Bean – Cal Foote
Victor Mete

Gardien :
Carter Hart

Remplaçant : Colton Point (G)

Suisse

Attaquants
Marco Miranda (A) – Philipp Kurashev – Nando Eggenberger (C)
Andre Heim – Ken Jäger – Nicolas Muller
Valentin Nussbaumer – Axel Simic – Guillaume Maillard
Dario Rohrbach – Justin Sigrist – Sven Leuenberger
Marco Cavalleri

Défenseurs
Tobias Geisser – Nico Gross (A)
Elia Riva – Simon LeCoultre
Tim Berni – Dominik Egli
Davyd Barandun

Gardien :
Philip Wüthrich

Remplaçant : Matteo Ritz (G). Réserviste : Akira Schmid (G)

Les commentaires sont fermés.