Suède – Slovaquie (Mondial U20, quarts de finale)

59

C’est l’heure de vérité pour la Suède. Invaincue en première phase depuis dix ans, elle peine pourtant à ramener des médailles malgré onze participations aux demi-finales de suite. Parfois, le problème peut venir du piège des quarts de finale où, sur une rencontre, un gardien en état de grâce peut renverser les pronostics. La Suède n’est pas le meilleur adversaire pour cela, puisqu’elle a sorti la Slovaquie à trois reprises ces dernières années sur des scores confortables (6-0 en 2014, 6-0 en 2016 et 8-3 en 2017). Roman Durny réussira-t-il la performance mémorable de Denis Godla en 2015, qui avait porté la Slovaquie vers le bronze ?

Il effectue en tout cas du bon travail dans un premier tiers largement dominé par la Suède (12 tirs à 4). La pénalité de Fehervary d’entrée n’a pas vraiment aidé la Slovaquie à entrer dans la partie, même si elle a offert un contre à Erik Smolka. En infériorité, l’attaquant voit son tir percuter la barre. Même son de métal pour la volée de Liljegren quelques secondes plus tard. La Suède efface en fin de tiers une pénalité de Zetterlund, et le score reste nul et vierge après vingt minutes.

Un score qui ne dure que neuf secondes à la reprise. Söderlund bloque la relance slovaque le long de la bande, pivote et donne à Lundeström lancé. L’attaquant entre en zone offensive et profite du petit espace laissé par les défenseurs pour tenter sa chance côté mitaine, avec succès (1-0). Sept minutes plus tard, Fabian Zetterlund récupère dans son propre camp et démarre la contre-attaque. Il fait parler sa vitesse et sa technique pour éliminer Hedera et Korencik en s’infiltrant entre les deux défenseurs. L’espoir des Devils double le score du revers à l’issue de ce superbe exploit individuel (2-0).

La partie devient de plus en plus physique, avec quelques charges spectaculaires de Liljegren et Boqvist. Un retard de jeu de Rasmus Dahlin permet à la Slovaquie de revenir dans la partie. Bodak remonte le palet et lance dans le coin, où Bucek contrôle, laisse pour Cacho qui redonne à son défenseur à la bleue. Bodak feinte son adversaire direct, s’avance un peu, et surprend Gustafsson, parfaitement masqué (2-1). La Suède domine dans le jeu, mais n’est pas à l’abri.

Elle se met même en difficulté en concédant deux pénalités de suite au troisième tiers ; Lundeström donne un coup de coude de Lundeström, et Söderlund fait trébucher Studenic dans l’enclave, offrant 1’45 » de cinq-contre-trois à la Slovaquie. La défense réalise un excellent travail et échappe au pire lorsque Studenic trouve le poteau.

À mi-période, l’échec-avant très agressif de Steen et Lundeström libère Steen au cercle. Il efface superbement Cacho et feinte le tir… pour mieux servir Lundeström au deuxième poteau, cage ouverte (3-1). Moins de deux minutes plus tard, la Slovaquie s’accroche. Bodak intercepte dans la neutre et entre en zone, piégeant la Suède et initiant une attaque en nombre. Il écarte vers Kelemen, esseulé à gauche, qui lui redonne devant la cage. Le capitaine Bodak lève bien son palet (3-2). La Slovaquie ne parvient cependant pas à égaliser, gaspillant un avantage numérique sur une faute de Sellgren en commettant un retenir juste après. Pire, elle ne parvient même pas à sortir son gardien, acculée dans son camp par l’échec-avant adverse.

La Suède a eu chaud, mais elle se qualifie logiquement pour les demi-finales pour la douzième fois de suite. La dernière médaille ? En 2014, l’argent, avec Tomas Monten en assistant coach. C’est désormais à lui de trouver les clés…

Désignés joueurs du match : Isac Lundeström (Suède) et Martin Bodak (Slovaquie).

 

Suède – Slovaquie 3-2 (0-0, 2-1, 1-1)
Mardi 2 janvier 2018, 18h. Harborcenter de Buffalo (USA). 1445 spectateurs.
Arbitrage de Alexandre Garon (CAN) et Manuel Nikolic (AUT) assistés de William Hancock (USA) et Jiri Ondracek (TCH)
Pénalités : Suède 10′ (2′, 2′, 6′), Slovaquie 4′ (2′, 0′, 2′)
Tirs : Suède 39 (12, 16, 11), Slovaquie 22 (4, 10, 8)

Récapitulatif du score
1-0 à 20’09 » : Lundeström assisté de Söderlund
2-0 à 26’55 » : Zetterlund
2-1 à 37’41 » : Bodak assisté de Caco et Bucek (sup. num.)
3-1 à 50’17 » : Lundeström assisté de Söderlund et Steen
3-2 à 51’58 » : Bodak assisté de Kelemen

Suède

Attaquants
Alexander Nylander (A) – Lias Andersson (C) – Elias Pettersson
Fredrik Karlström – Linus Lindström – Fabian Zetterlund
Oskar Steen – Isac Lundeström – Tim Söderlund
Axel Jonsson Fjällby – Marcus Davidsson – Glenn Gustafsson
Jesper Boqvist

Défenseurs
Jacob Moverare (A) – Timothy Liljegren
Erik Brännström – Rasmus Dahlin
Jesper Sellgren – Gustav Lindström
Linus Högberg

Gardien :
Filip Gustavsson

Remplaçant : Filip Larsson (G). Réserviste : Olle Eriksson Ek (G)

Slovaquie

Attaquants
Erik Smolka – Peter Kundrik – Milos Kelemen
Milos Roman – Alex Tamasi – Filip Krivosik
Samuel Bucek – Adam Ruzicka – Marian Studenic
Adam Liska – Viliam Cacho (A) – Samuel Solensky

Défenseurs
Tomas Hedera – Marek Korencik
Michal Ivan – Martin Bodak (C)
Martin Fehervary (A) – Vojtech Zelenak
David Matejovic – Samuel Fereta

Gardien :
Roman Durny

Remplaçant : David Hrenak (G). Réserviste : Jakub Kostelny (G)

Les commentaires sont fermés.