Panorama du championnat de Suisse 2018/19

257

Tandis que la KHL a connu une certaine récession, que la SHL suédoise connaît quelques crises et que la Liiga finlandaise a décliné, le championnat de Suisse fait figure de pôle de stabilité en Europe, tout comme le pays s’est toujours efforcé de l’être dans un environnement troublé. Ses infrastructures progressent et ses règlements sont stables, y compris par un vote démocratique. La Suisse reste donc rassurante, mais il lui manque encore la grande consécration. L’équipe nationale l’a manquée de peu en mai.

Les clubs ont pu y rêver puisque la Suisse a été le seul pays avec plusieurs représentants à tous les qualifier pour les phases finales de CHL. Mais Zurich, Lugano, Berne et Zoug se sont alors fait éliminer tous le même soir en huitième de finale (même si les deux premiers sont passés proches de l’exploit face à des adversaires de haut niveau). Il ne leur reste donc plus qu’à s’affronter pour le titre, dans un championnat où le palmarès semble peu varié et où pourtant les playoffs réservent souvent des surprises.

Le panorama du championnat suisse 2018/19.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

%d blogueurs aiment cette page :