Ligue Magnus : Rouen et Grenoble dans la douleur

364

Soirée compliquée, mardi, pour Grenoble et Rouen. Les deux favoris de la Ligue Magnus ne se sont imposés qu’aux tirs au but.

Exempt vendredi, Grenoble faisait sa rentrée en Ligue Magnus. Face à Nice, le champion en titre n’a eu besoin que de 48 secondes et d’une supériorité numérique pour ouvrir la marque, grâce à Denny Kearney. Mais Rémi Thomas et Michael Aviani ont permis aux Azuréens de boucler la première période en tête (1-2). Kyle Hardy a égalisé pour les Brûleurs de loups dès l’entame du deuxième tiers. Et les attaques se sont tues à Jean-Bouin. Il a donc fallu passer par la case fusillade : les trois tireurs grenoblois (Aleardi, Treille, Kearney) ont scoré, les trois Niçois (Aviani, Carpentier et Dusek) ont raté. Grenoble s’en sort donc avec deux points.

Deux points aussi pour Rouen. Blanchi dimanche par Angers, les Dragons devaient se reprendre dans leur derby à Amiens. Comme Grenoble, le RHE a marqué en premier avant de se faire rejoindre. Pierre Crinon et Joël Caron avaient même donné deux longueurs d’avance aux Normands (0-2, 21e). Mais les Gothiques sont revenus à 2-2 en scorant à deux reprises en un peu plus de trois minutes, par Cain Franson et Jérôme Verrier. Tout ce petit monde s’est retrouvé en prolongation puis en fusillade. Seul le Rouennais Joël Caron a réussi son tir (2-3).

Prolongation également entre Chamonix et Mulhouse. Les Scorpions étaient plutôt bien partis pour s’imposer, puisqu’ils comptaient deux buts d’avance au coup d’envoi du dernier tiers, grâce à un trio Vigners, Jurik et Sevcenko inspiré (trois points pour Vigners, deux pour ses compères). Mais les Pionniers ont poussé fort dans le rush final : Benjamin Lagarde a réduit l’écart à la 56e, et Joonas Sammalmaa a égalisé à 89 secondes de la sirène. Les Haut-Savoyards gagnent finalement en mort subite sur une réalisation de Benjamin Lagarde.

Bordeaux et Angers ont passé une soirée plus tranquille. Les Boxers ont dominé Briançon 4-1, avec un doublé de Robin Colomban, natif de Briançon, et dix-neuf arrêts (sur vingt tirs) de Julian Junca, en grande partie formé par les Diables Rouges. Après deux blanchissages, Florian Hardy n’est plus invaincu. Le gardien angevin a encaissé deux buts face à Anglet, tous les deux inscrits par Yanick Riendeau (dont un sur un tir de pénalité). Mais ses Ducs se sont quand même imposés (5-2) avec cinq buteurs différents (Danick Bouchard, Riley Sweeney, Robin Gaborit, Gary Lévèque et Cédric Di Dio-Balsamo). Seule équipe à compter trois victoires et trois matchs, les Angevins occupent la tête du classement.

Résultats (2e journée, mardi 14 septembre) :  Chamonix – Mulhouse 4-3 (ap), Nice – Grenoble 2-3 (tab), Amiens – Rouen 2-3 (tab), Bordeaux – Briançon 4-1, Angers – Anglet 5-2.

Classement : 1. Angers (9 pts, 3 match), 2. Chamonix (5 pts, 2 match), 3. Rouen (5 pts, 2 matchs), 4. Amiens (4 pts, 2 matchs), 5. Gap (3 pts, 1 match), 6. Bordeaux (3 pts, 2 matchs), 7. Grenoble (2 pts, 1 match), 8. Mulhouse (1 pt, 2 matchs), 9. Nice (1 pts, 2 matchs), 10. Anglet (0 pt, 1 match), 11. Briançon (0 pt, 3 matchs).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! AccepterEn savoir plus

mattis lectus facilisis ipsum non ipsum tempus commodo Donec libero pulvinar id,