Amiens – Rouen (Ligue Magnus, 2e journée)

455

Un premier derby disputé !

Après s’être déjà rencontrés deux fois en pré-saison (deux victoires rouennaises), Gothiques et Dragons s’affrontent de nouveau, et ce pour le compte de la deuxième journée du championnat. Les hommes de Mario Richer veulent continuer sur leur lancée après une première victoire chez le promu Briançon (4-5), alors que les Rouennais veulent absolument se relancer après leur défaite 3-0 à Angers deux jours plus tôt. Aucune des deux équipes n’évolue au complet puisque les Gothiques sont privés de Prissaint pour encore 4 semaines, et de Spencer Edwards pour une durée indéterminée. Quant aux adversaires du soir, seul Koivisto manque à l’appel.

La partie débute sur un petit rythme, avec très peu de franches occasions de part et d’autre. La première alerte vient sur le but de Matija Pintaric, alors que son coéquipier Loïc Lampérier écope de deux minutes de pénalité (3’33), Verrier puis Plagnat butent sur le portier rouennais. C’est au tour de Buysse de s’exprimer en repoussant les assauts des Dragons, avant d’être pénalisé pour avoir fait trébucher un attaquant rouennais devant son but. Pas de grosse alerte sur la cage amiénoise, c’est même plutôt l’inverse avec une échappée de Suire en infériorité qui shoote sur le plastron de Pintaric. Le premier tiers se termine sur un score nul et vierge, avec des occasions pour chaque équipe, mais se sont les gardiens qui s’illustrent pour garder leurs cages inviolées.

Le second acte débute à peine que les Gothiques se montrent déjà à l’offensive, avec un 2 contre 1 pour le duo canadien Franson-Verrier, bien stoppé par Matija Pintaric. Dan Gibb se retrouve pénalisé d’un faire trébucher, mais encore une fois le jeu en infériorité des Gothiques se montre solide, et permet même des contre-attaques à l’image du capitaine Joey West qui peut alerter le portier adverse, sans pour autant trouver le fond des filets. Un début de période maîtrisé par les locaux qui sont proches d’ouvrir le score par Halley en break, ou encore Verrier qui manque sa reprise sur une passe de Franson. Après dix grosses premières minutes dans le tiers médian, les Rouennais vont réagir. Vincent Nesa profite même d’une erreur de changement des Gothiques pour servir Pierre Crinon, totalement esseulé face à Buysse, qui ne tremble pas et nettoie la lucarne du portier picard, abandonné par sa défense (0-1, 32’15).

Chaque équipe saisit ses chances en cette fin de deuxième période, et on passe tout près du deuxième but rouennais quand Florian Chakiachvili heurte la barre transversale d’un lancer du poignet à la ligne bleue. Les Dragons rentrent donc au vestiaire avec un petit but d’avance, mais très important dans un match où les gardiens ont décidé de briller.

Dès le début de la troisième période, les Amiénois se montrent pressants sur la cage adverse, mais ce sont pourtant les Dragons qui vont inscrire le prochain but, avec une belle déviation de Caron devant la cage, sur un lancer de l’ex-Amiénois Kévin Dusseau. Les arbitres vont consulter la vidéo sur cette situation, mais sans doute possible, le but est validé. Rouen fait le break (0-2, 41’57). Réaction immédiate des Picards, mais les lancers amiénois ne trouvent que la mitaine de Pintaric, omniprésent. Ces nombreuses tentatives finissent par porter leurs fruits. Après une entrée en zone rapide, Bault prend un lancer ras-glace, dévié parfaitement par Cain Franson qui loge le palet dans la lucarne droite de Pintaric qui ne pouvait absolument rien. Les Gothiques reviennent à 1-2 (50’03).

On sent les Amiénois totalement transcendés après cette réduction du score. Romand passe à côté de l’égalisation mais bute sur le portier rouennais. L’occasion d’égaliser se présente quand Bouvet se fait réprimander par les arbitres du soir pour un cinglage. Le jeu de puissance est installé pour les Gothiques, le palet circule avant d’être décalé sur Jérôme Verrier qui reprend en one-timer et propulse le palet sous la barre, le Coliseum explose ! Amiens égalise (2-2, 53’36).

On passe même proche du KO quand Franson profite d’une mésentente des défenseurs rouennais pour partir en break, mais malheureusement son tir n’est pas cadré. L’intensité est énorme en cette fin de match irrespirable, et même si les Gothiques souffrent dans les deux dernières minutes du temps réglementaire, les deux équipes se dirigent vers une période de prolongation de cinq minutes à 3 contre 3.

Pas de grosses alertes en prolongation, les deux équipes ne se découvrent pas pour ne pas subir de contre-attaques. Le vainqueur du match sera déterminé par une séance de tirs au but. Joël Caron est le seul joueur à trouver le chemin des filets pour Rouen, alors que Pintaric, impérial, repousse une par une les tentatives amiénoises (Matima, Franson, Giroux, Sabatier, Verrier). La victoire revient donc aux Dragons de Rouen dans un match de très haut niveau. Rouen repart du Coliseum avec 2 points, contre 1 pour les Gothiques.

Prochaine échéance pour Amiens avec un déplacement à Grenoble ce vendredi, puis à Nice mardi prochain. Quant aux Rouennais, ils retrouveront l’Ile Lacroix en recevant Angers vendredi, avant de se déplacer à Chamonix dimanche.

Désignés joueurs du match : Philippe Halley pour Amiens, Joël Caron pour Rouen

(Photographies de Pascal Enault)

Amiens – Rouen 2-2 (0-0, 0-1, 2-1, 0-0) / 0-1 aux tirs au but
Mardi 17 septembre 2019 à 20h15 au Coliseum.
Arbitrage de MM. Garbay et Dehaen assistés de M. Goncalves et Mme Boniface
Pénalités : Amiens 6’ (2’, 2′, 0′, 0′) – Rouen 8’ (2’, 4′, 2′, 0′)
Tirs : Amiens 26 (4, 9, 11, 2) – Rouen 33 (9, 6, 15, 2)

Évolution du score :
0-1 à 32’15 : Crinon assisté de Nesa et Deschamps
0-2 à 41’57 : Caron assisté de Dusseau
1-2 à 50’03 : Franson assisté de Bault et Verrier
2-2 à 53’36 : Verrier assisté de Belisle et Halley (supériorité numérique)

Tirs au but :
Amiens : Matima (manqué), Franson (manqué), Giroux (manqué), Sabatier (manqué), Verrier (manqué).
Rouen : Caron (réussi), Guttig (manqué), Deschamps (manqué), Thinel (manqué).

 
Amiens

Attaquants :
Jérôme Verrier – Cain Franson – Florian Sabatier
Jérémie Romand – Philippe Halley – Tommy Giroux
Rudy Matima – Joey West – Baptiste Bruche
Antonin Plagnat – Michael Babcock – Thomas Suire

Défenseurs :
Dan Gibb – Louis Bélisle
Thomas Roussel – Kai Lehtinen
Yohan Coulaud – Romain Bault

Gardien :
Henri-Corentin Buysse

Remplaçant : Lucas Savoye (G). Absents : Axel Prissaint (pied), Spencer Edwards (blessé).

Rouen :

Attaquants :
Loïc Lampérier – Marc-André Thinel – Anthony Guttig
Joris Bedin – Nicolas Ritz – Vincent Nesa
Nicolas Deschamps – Joël Caron – Quentin Tomasino
Julien Msumbu – Maurin Bouvet – Bastien Maïa

Défenseurs :
Florian Chakiachvili – Mathieu Roy
Kévin Dusseau – Chad Langlais
Pierre Crinon – Atte Makinen

Gardien :
Matija Pintaric

Remplaçant : Gaëtan Richard (G). Absent : Juha Koivisto (entorse du genou).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! AccepterEn savoir plus

odio dapibus eleifend ante. elit. venenatis venenatis, justo velit,