Russie B – Slovaquie (Deutschland Cup 2019, Jour 2)

90

Vaincues à l’issue de leur première confrontation respective, Slovaquie et réserve russe croisent le fer pour conserver un espoir de succès final à Krefeld. Très peu de changements sont à noter des deux côtés : Denis Godla remplace Andrej Košarišťan devant le but slovaque et Andrej Kollár fait ses grands débuts en « A », tandis qu’Andrei Tikhomirov, Aleksandr Shemerov et Artyom Galimov font leur entrée dans l’effectif de la « petite » Sbornaïa.

Le match part tambour battant avec une succession d’actions chaudes devant les deux cages. Galimov répond au tir de Marek Ďaloga, puis la Double-Croix prend ses quartiers dans le camp adverse au bénéfice d’un power-play qui n’aboutit pourtant sur rien de concret. La Russie développe à son tour un jeu de puissance et Denis Godla réalise un grand numéro en repoussant d’un joli réflexe de la botte une puissance reprise de Vladimir Bryukvin en haut du cercle gauche. La rencontre s’équilibre de nouveau à forces égales et l’on s’oriente vers un score toujours vierge à la pause lorsque la frappe lointaine de Vadim Kudako est récupérée dans le slot par Sergei Tolchinsky, complètement esseulé devant Godla qu’il trompe du revers au poteau droit (1-0, 19’11).

Au retour sur la glace, la Russie est portée sur l’offensive mais elle se heurte au portier slovaque, notamment sur une belle occasion de Maxim Tsyplakov. La Slovaquie défend bien et égalise même sur un jeu à une touche : Jakub Sukeľ, en fond de zone, sert dans le slot Adam Liška qui dévie instantanément au fond du filet (1-1, 27’01). Ďaloga est tout près de doubler la mise dans la foulée mais sa tentative rase le poteau de Tikhomirov. On en reste là après deux tiers-temps malgré un intense mouvement pendulaire quelque peu dominé par la Slovaquie.

Les hommes d’Oleg Bratash reprennent les commandes en début de troisième acte lorsque Vladislav Kodola intercepte le palet en zone neutre et conclut au poteau droit un beau « une-deux » mené en compagnie de Kirill Voronin (2-1, 41’24). La Slovaquie ne se laisse pas conter et intensifie sa force de frappe, en cherchant le rebond sur des tirs lointains, comme ceux du capitaine Peter Čerešňák ou de Martin Chovan. Elle fait enfin mouche sur une relance russe contrée par Filip Krivošík, qui s’appuie sur Kollár avant de planter son revers dans un petit espace au poteau gauche (2-2, 55’39).

La prolongation donne rapidement son verdict. Les Slovaques tirent les premiers par l’intermédiaire de Kudrna, tout proche de tuer la rencontre mais qui, finalement, ne fait mieux que de trouver le poteau. Sur la relance russe qui s’ensuit, Kodola, le long de la bande gauche, trouve Tolchinsky en train de s’échapper ; le Moscovite transforme de sang-froid et conclut une rencontre animée (3-2, 60’44).

Désignés joueurs du match : Georgy Ivanov (Russie) et Andrej Kollár (Slovaquie)

Réactions d’après-match (source : hokejportal.net)

Craig Ramsay (entraîneur de la Slovaquie) : « C’était un match difficile, mais les joueurs ont bien compris ce que j’attendais d’eux. On a été bons dans la zone d’attaque, je suis satisfait également de notre jeu en infériorité. Je suis content dans l’ensemble, bien que nous ayons perdu en prolongation. »

Andrej Kollár (attaquant de la Slovaquie) : « Nous avons produit une belle performance collective, même le coach nous a félicités. Des petites erreurs nous coûtent le match. Nous avons mieux joué qu’avant-hier et ce devrait être encore mieux demain contre l’Allemagne. »

 

Russie B – Slovaquie 3-2 après prolongation (1-0, 0-1, 1-1, 1-0)
Samedi 9 novembre à 16h30 à la Yayla Arena de Krefeld. 6217 spectateurs.
Arbitrage de Daniel Piechaczek et Markus Schütz (ALL) assistés de Wayne Gerth et Jonas Merten (ALL)
Pénalités : Russie 8′ (4′, 0′, 4′, 0′) ; Slovaquie 8′ (4′, 0′, 4′, 0′)
Tirs : Russie 22 (10, 4, 7, 1) ; Slovaquie 34 (10, 10, 13, 1)

Évolution du score :
1-0 à 19’11 : Tolchinsky assisté de Kudako et Vovchenko
1-1 à 27’01 : Liška assisté de J. Sukeľ et Kollár
2-1 à 41’24 : Kodola assisté de Voronin et Yermakov
2-2 à 55’39 : Krivošík assisté de Kollár et Čerešňák
3-2 à 60’44 : Tolchinsky assisté de Kodola et Tikhomirov

Russie B

Attaquants :
Sergei Tolchinsky (+1) – Ivan Igumnov (-1) – Vladimir Bryukvin (A)
Kirill Voronin (2′, +1) – Vladislav Kodola (+3) – Daniil Vovchenko (+1)
Pavel Poryadin – Georgy Ivanov – Artyom Galimov (2′)
Maksim Tsyplakov (-1) – Daniil Ilyin (A, -1) – Svyatoslav Grebenshikov (-1)

Défenseurs :
Egor Zaitsev (2′, -1) – Artyom Volkov (-1)
Andrei Yermakov (+3) – Vadim Kudako (+2)
Dmitry Yudin (C) – Aleksandr Shemerov
Egor Voronkov (2′, -1) – Ilya Karpukhin (-1)

Gardien :
Andrei Tikhomirov

Remplaçant : Daniil Tarasov (G). En réserve : Ilya Konovalov (G), Vladislav Provolnev (D), Daniil Veryayev (A).

Slovaquie

Attaquants :
Peter Zuzin – Tomáš Zigo (-1) – Mário Lunter (-1)
Samuel Buček (2′, -1) – Marek Hrivík (A, 2′, -2) – Andrej Kudrna (2′, -2)
Jakub Sukeľ (+2) – Dávid Gríger – Adam Liška (+1)
Filip Krivošík (+1) – Matúš Sukeľ (+1) – Andrej Kollár (+1)
Peter Šišovský

Défenseurs :
Peter Čerešňák (C) – Marek Ďaloga (A, -2)
Martin Chovan (2′) – Patrik Koch (-1)
Martin Bodák (+1) – Mislav Rosandič (+1)
Peter Trška

Gardien :
Denis Godla

Remplaçant : Andrej Košarišťan (G). En réserve : Martin Štajnoch (D, tendinite à la cheville gauche).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

fringilla venenatis eget Donec et, non ut sit dapibus