Réception des Gothiques d’Amiens à l’hôtel de ville

303

Après leur victoire en Coupe de France face au voisin rouennais, les Gothiques d’Amiens ont été reçus à l’hôtel de ville par la Maire d’Amiens, Brigitte Fouré. Les hommes de Mario Richer se sont offert un tour d’honneur dans la ville avec leurs supporters avant d’arriver à l’hôtel de ville pour présenter la coupe. Grande communion avec les quelques 500 fans présents qui acclament leurs joueurs mais surtout le duo de coachs, Mario Richer et Anthony Mortas, qui sera séparé à la fin de la saison pour laisser les rênes à Anthony Mortas la saison prochaine.

Nous avons assisté au discours de Patrick Letellier où il a notamment remercié tout le club, le staff et bien évidemment les joueurs. Le Président de l’Amiens Hockey Elite a ensuite évoqué les projets du club avec la reprise du centre de formation et des U20 par l’AHE, ainsi que la création d’une D3 dans l’optique de garder les jeunes joueurs prometteurs à Amiens.

Nous avons ensuite pu récolter quelques mots des joueurs présents à cette occasion.

 

Kai Lehtinen (défenseur d’Amiens) :

« C’est ta première saison en France, à Amiens, comment te sens-tu ? »

« Déjà il pleut beaucoup, mais j’aime beaucoup la ville, c’est un peu plus petit que là d’où je viens. Les gens rendent vraiment la ville agréable, ils ne parlent pas bien anglais, mais on comprend à peu près ce qu’ils veulent dire, c’est assez marrant ! »

« À propos du match de dimanche dernier, on sait que c’était difficile, tu es fier d’avoir remporté cette coupe pour ta première saison en France ? »

« Oui évidemment, c’est un match très engagé, comme toujours contre Rouen, c’était très physique mais surtout très dur mentalement parce que l’on mène d’abord, ils égalisent, on repasse devant, ils égalisent à nouveau, pareil aux tirs aux buts. C’était un gros match et c’est ce qui rend la victoire si belle. »

« C’est évidemment une bonne chose de gagner cette coupe, tu es confiant pour la suite avec cette victoire ? »

« Pour moi, c’était vraiment un match et une victoire incroyable, je n’avais jamais joué dans une telle ambiance, mais ce n’était qu’un match. C’est une très belle expérience mais nous avons le championnat maintenant, et je veux gagner la Ligue Magnus comme tout le monde ici ! »

Philippe Halley (attaquant d’Amiens) :

« Philippe, une deuxième coupe en deux ans, ça fait maintenant quelques jours que vous l’avez gagnée, quel est ton ressenti sur cette victoire ? »

« On est encore un peu sur un nuage, les émotions commencent à retomber, on réalise un peu plus ce que l’on a accompli, le sentiment est toujours aussi bon, même encore meilleur, on sait qu’il y a des matchs qui arrivent mais on ne peut pas négliger le fait qu’on ait gagné la Coupe de France, faut se satisfaire quand même de cet exploit là. »

« Gagner la Coupe de France, c’est un peu une étape pour la suite avec les play-offs ? »

« Oui c’est totalement ça, on doit savoir comment jouer dans les gros matchs, c’était une très belle étape de jouer devant plus de 13 000 personnes, ça va nous aider à jouer des gros matchs dans le futur, on sait que les play-offs c’est toujours des matchs à très haute intensité, on sait qu’on est capables de très bien jouer dans ces matchs-là, donc c’est sûr c’est plaisant d’avoir gagné et c’est rassurant pour la suite. »

« Tu as vécu des grandes émotions à Amiens, ça peut pencher dans la balance pour ton choix d’avenir ? »

« C’est sûr, quand tu participes à des histoires comme ça, comme l’an passé, quand tu construis des souvenirs aussi bons que ça tu peux pas le nier et ça laisse une trace importante dans le club et dans la ville. »

Les commentaires sont fermés.

eget libero tempus vulputate, massa ut ipsum