Les Américains en patrons

But de Trevor Zegras contre la Suède, Mondial U20 2021
144

La Suède ne s’est pas remise de sa défaite contre la Russie. Les Etats-Unis réalisent le match parfait et s’imposent 4-0, décrochant la première place du groupe.

Les Américains affronteront la Slovaquie en quarts. La Suède, dépassée par la Russie au classement, termine troisième, et jouera son traditionnel rival du nord, la Finlande.

La Suède aura eu peu de temps de récupération, battue tard la veille par les Russes après prolongations. Le coach Joel Ronnmark choisit de relancer Hugo Alnefelt. Ce dernier va connaître un départ cauchemardesque.

Dès la première minute, John Farinacci lance au but et le gardien espoir de Tampa Bay se montre maladroit de la mitaine. Le palet retombe sur le défenseur Drew Helleson, qui ouvre le score en angle fermé depuis la bande (0-1).

Trois minutes plus tard, Trevor Zegras augmente son avance au classement des meilleurs pointeurs. Il récupère un palet le long de la bande, se tourne et lance au but : le palet trouve un trou de souris en hauteur et piège Alnefelt au dessus de l’épaule (0-2). Un but spectaculaire, déjà son sixième du tournoi.

La Suède essaie de sortir la tête de l’eau, sous l’impulsion de Lucas Raymond. Spencer Knight le musèle dans le slot, puis Alexander Holtz , servi par son compère, échoue en deux-contre-un. Les joueurs de Ronnmark tentent de faire basculer le momentum. Une mise en échec solide de Björnfot sur Caufield réveille le banc, puis le jeu à quatre tue une pénalité d’Andrae.

Malheureusement, le deuxième tiers débute tout aussi mal. On ne joue que depuis deux minutes lorsque, suite à une mise au jeu gagnée, Zegras décale le défenseur Ryan Johnson. Le premier tour de draft de Buffalo s’avance au cercle gauche et nettoie la lucarne (0-3).

Moins de deux minutes plus tard, Arvid Costmar, accroché par Jackson LaCombe, obtient un tir de pénalité. Curieusement, le staff choisit le défenseur Victor Söderström, qui perd le palet sur sa feinte.

Un échec qui change tout, car 21 secondes plus tard, Alex Turcotte enterre les espoirs suédois, oublié devant le but d’Alnefelt. Il pivote et marque cage ouverte (0-4). Le portier laisse sa place à Wallstedt.

Peu après, Sundsvik tente un tour de cage et échoue sur la jambière. Le match semble déjà plié, d’autant que Spencer Knight peut compter sur ses montants. Söderblom trouve ainsi le métal en supériorité numérique.

La défense américaine étouffe la Suède en troisième tiers, limitant son adversaire à cinq petits tirs.

La Suède perd donc un deuxième match de suite, cette fois dans le temps réglementaire – la première du genre depuis le 26 décembre 2006 (2-0 contre le Canada). Et il fallait remonter à 2005 pour deux défaites de suite aux Mondiaux junior…

Désignés joueurs du match : Theodor Niederbach (Suède) et Alex Turcotte (USA)

Commentaires d’après-match :
Nate Leaman (entraîneur des Etats-Unis) : « La force de notre groupe, c’est de se soutenir les uns les autres. Nous avons beaucoup de meneurs, qui peuvent tirer le groupe à des moments et des manières différentes. »

Joel Ronnmark (entraîneur de la Suède) : « Alnefelt a connu unmauvais départ, mais cela peut arriver. Et il nous a tenu la tête hors de l’eau bien souvent. Pour moi, c’était une évidence de le faire débuter ce soir. »

Suède – Etats-Unis 0-4 (0-2, 0-2, 0-0)
Jeudi 31 décembre 2020, 19h30. Rogers Place d’Edmonton, Canada. Pas de spectacteurs.
Arbitrage de Olivier Gouin (CAN) et Tyson Stewart (CAN) assistés de Kelsey Mahoney (CAN) et Nathan Vanoosten (CAN).
Pénalités : Suède 2′ (0′, 2′, 0′), Etats-Unis 4′ (2′, 0′, 2′)
Tirs : Suède 27 (9, 13, 5), Etats-Unis 37 (15, 11, 11)

Récapitulatif du score
0-1 à 01’09 : Helleson assisté de Farinacci et Brink
0-2 à 03’58 : Zegras assisté de Faber
0-3 à 22’00 : Johnson assisté de Zegras et Turcotte
0-4 à 23’55 : Turcotte assisté de kaliyev et Zegras
Tir de pénalité de Victor Söderström manqué à 23’34.

Suède

Lucas Raymond (2′, -1) – Albin Sundsvik (-1) – Alexander Holtz (-1)
Noel Gunler (-1) – Arvid Costmar (-1) – Simon Holmström (-1)
Elmer Söderblom (-1) – Theodor Niederbach (-1) – Emil Heineman (-1)
Oskar Olausson – Oscar Bjerselius (-1) – Oskar Kvist (-1)
Zion Nybeck (-1)

Philip Broberg (C, -3) – Tobias Björnfot (A, -3)
Albert Johansson (-1) – Victor Söderström (A, -1)
Ludvig Hedström – Emil Andrae (2′)
Alex Brännstam

Gardien : Hugo Alnefelt puis Jesper Wallstedt à 23’55

Réserviste : Jonathan Wikström (A), Gustav Berglund (D), Calle Clang (G)

Etats-Unis

Trevor Zegras (+3) – Alex Turcotte (A, +3) – Arthur Kaliyev (2′, +3)
Matthew Boldy – Matthew Beniers – Cole Caufield (A)
Brett Berard (+1) – John Farinacci (+1) – Bobby Brink (+1)
Brendan Brisson – Landon Slaggert – Sam Colangelo

Jake Sanderson (+2) – Drew Helleson (+2)
Cam York (C, +1) – Brock Faber (+1)
Ryan Johnson (+1) – Henry Thrun (+1)
Tyler Kleven – Jackson LaCombe

Gardien : Spencer Knight
Remplaçant : Dustin Wolf

Les commentaires sont fermés.