Les saisons suédoises (masculine et féminine) commentées

181

Comme dans tous les autres championnats, l’élite suédoise, masculine et féminine, a rendu son verdict au printemps dernier en dépit des restrictions et des embuches liées au covid.

La saison SHL a été marquée par une nouvelle performance remarquable des Lakers de Växjö, l’émergence qui se confirme de Rögle et une surprenante équipe de Leksand. Aussi par la saison fiasco de Brynäs et HV71, deux clubs emblématiques du championnat, finalistes l’un contre l’autre il n’y pas si longtemps… et obligés de se départager pour le maintien parmi l’élite.

En Allsvenskan, personne n’a pu arrêter Timrå, encore moins son prodige Jonathan Dahlén aux statistiques ahurissantes et qui bénéficiera d’une nouvelle chance en NHL pour la saison à venir.

La saison suédoise masculine 2020-2021 commentée

Chez les féminines, alors que le HV71 avait frôlé le titre la saison précédente avant que celle-ci ne soit annulée, Luleå a affirmé encore un peu plus son statut de place forte, et l’attaquante suisse de Brynäs Lara Stadler a quant à elle réalisé un record. Par ailleurs, la SDHL, le championnat féminin majeur hors Amérique du Nord, n’a jamais vu autant de joueuses françaises en lice, signe de la bonne santé du hockey féminin tricolore.

La saison suédoise féminine 2020-2021 commentée

Les commentaires sont fermés.