Beaucoup de validés, les Remparts de Tours sanctionnés

2 661

Angers, Anglet, Cergy, Grenoble et Nice ont rejoint les trois clubs précédemment validés en Ligue Magnus (dont Briançon sous suivi mensuel et contrôle des mutations, mais sans plafonnement de masse salariale ou autre sanction).

Il reste donc quatre dossiers en cours d’étude : Bordeaux, Gap, Mulhouse et Rouen.

En division 1, Épinal, Mont-Blanc, Montpellier, Neuilly-sur-Marne et Tours ont rejoint les cinq clubs déjà validés.

La validation de Tours est néanmoins assortie d’un retrait de 9 points dont 3 avec sursis pour non-respect des mesures d’encadrement décidées par la CNSCG en août dernier. Pour rappel, la sanction était pour le championnat précédent de 6 points dont 3 avec sursis, elle a donc été aggravée. Pour que les fonds associatifs reviennent à l’équilibre, les obligations sont donc plus drastiques que celles imposées l’été dernier : frais de gestion limités à 170 k€ (au lieu de 185 k€) et masse salariale plafonnée à 180 k€ (au lieu de 200 k€). Les Remparts font bien entendu toujours l’objet d’un contrôle des mutations.

Précisons comme élément de contexte local que le club de football de la ville (Tours FC) et en redressement judiciaire depuis le mois de mai et a été rétrogradé de National 3 (cinquième division) en Régional 1 (sixième division) par la DNCG.

Il reste encore quatre dossiers qui ont fait l’objet de demandes complémentaires : Brest, Chambéry, Clermont-Ferrand et Strasbourg

En division 2, c’est plus simple : tout le monde est validé à l’exception de Rouen II, le dossier du CHAR restant en cours d’étude.

Les commentaires sont fermés.