Suisse – République Tchèque (Mondial U20, groupe B)

96

Pour ce dernier match du tour préliminaire, Suisse et Tchèques s’affrontent sans grand enjeu, si ce n’est éviter le Canada en quarts…

À ce petit jeu, les Tchèques semblent bien plus motivés – ou tout simplement plus talentueux. Ils forcent la Suisse à disputer un premier tiers version portes ouvertes, durant lequel les deux équipes vont combiner la bagatelle de trente-six tirs cadrés !

Et cela commence très fort, avec une ouverture du score précoce. Un palet envoyé dans la neutre permet à Lauko de lancer un deux-contre-deux, en compagnie de Kurovsky, sur l’aile gauche. Lauko envoie le palet vers le but pendant que les deux défenseurs reculent. Wüthrich laisse un rebond et Lauko a suivi l’action. Il marque du revers, la défense étant bien trop passive (0-1). Dès l’engagement, la Suisse réagit. Après un travail de Miranda, Jäger démarre à gauche et utilise Hrdinka comme écran. Son tir trouve le côté opposé et Skarek est battu côté mitaine (1-1).

La partie s’équilibre et les Tchèques effacent une pénalité de Galvas pour retard de jeu. Lorsque la chance de jouer à un de plus se présente – un retenir de Barandun – ils ne tremblent pas. Wüthrich réalise un premier arrêt dans le slot sur une action de Kaut ligne de fond, et Necas récupère le rebond en haut de l’enclave, pivote et marque (1-2). Les Tchèques se montrent les plus entreprenants et, après avoir tué une pénalité de Michnac, s’octroient la dernière occasion avec un tir de Lauko en force, plein axe.

À la reprise, cette domination tchèque se confirme. Barandun cafouille un palet en entrée de zone et laisse échapper Pavlik dans son dos. Ce dernier fixe Wuthrich et sert Kristian Reichel au deuxième poteau. Le fils de Robert Reichel finit le travail cage ouverte (1-3). Neuf secondes plus tard, Rohrbach récupère dans la neutre, attaque à droite et expédie un violent tir du poignet côté mitaine (2-3).

Le but survolte les Suisses, qui poussent Hrdinka à la faute. Le jeu de puissance helvète convertit son avantage. Heim, au fond, renvoie vers Le Coultre à la bleue, qui décale son binôme Riva. Le défenseur profite du trafic pour envoyer un tir en hauteur et égalise (3-3). Fin de soirée pour Skarek, puni par son entraîneur. Korenar rentre en jeu…

Le changement tempère les Tchèques, qui reprennent les rênes. Barandun sorti pour faire trébucher, l’attaque en nombre parvient à ses fins. Michnac déborde à droite et centre fort devant la cage. Deux coéquipiers sont esseulés au deuxième poteau et Kaut reprend d’un tir croisé entre les jambières (3-4). Une ultime faute de Michnac ne change pas le score : un but d’avance à la pause.

Le dernier tiers est encore plus dominé par les Tchèques, qui bombardent Wüthrich de vingt-deux tirs. Après huit minutes, une succession de contres favorables profite à Kodytek, qui double Riva et surprend la défense en décalant Kurovsky. La reprise immédiate en hauteur creuse l’écart (3-5). En fin de match, la Suisse cherche à se dégager pour un changement de ligne, mais la relance de Riva est mauvaise et offre une chance à Reichel. Ce dernier démarre de la neutre et se présente seul devant le gardien, qu’il feinte parfaitement pour un but du revers (3-6).

Les Tchèques s’imposent et décrochent donc la deuxième place du groupe provisoire, en attendant le Russie-Suède du jour. La Suisse terminera quatrième et affrontera le Canada, ce qui vaut à l’entraîneur suisse un moment de gloire sur les chaînes canadiennes…

Commentaires d’après-match :

Christian Wohlwend (entraîneur de la Suisse) : « Ce que nous avons appris du match préparatoire contre le Canada ? Ils sont bien meilleurs que nous. Ils sont plus rapides, plus grands, plus costauds, ils peuvent tirer mieux que nous, ils peuvent passer mieux que nous, ils peuvent tout mieux faire que nous. Qu’est-ce-que vous voulez que je dise ? Combien ont-ils de joueurs draftés au premier tour ? Et le reste au deuxième ? Celui qu’ils ont au quatrième tour est celui qui compte le plus de matchs NHL. Donc que voulez-vous que je dise à mes joueurs ? Nous allons nous battre et essayer, nous avons un drafté au quatrième tour et le reste n’est pas drafté. La pression ? Je ne connais pas ce mot. Nous n’avons absolument aucune pression. »

Désignés joueurs du match : Philip Wüthrich (Suisse) et Martin Kaut (République Tchèque).

 

Suisse – République Tchèque 3-6 (1-2, 2-2, 0-2)
Dimanche 31 décembre 2017, 12h. Key Bank Center de Buffalo (USA). 5548 spectateurs.
Arbitrage de Mikko Kaukokari (FIN) et Mikael Sjoqvist (SUE) assistés de Jon Kilian (NOR) et Emil Yletyinen (SUE).
Pénalités : Suisse 4′ (2′, 2′, 0′), République Tchèque 8′ (4′, 4′, 0′)
Tirs : Suisse 31 (14, 9, 8), République Tchèque 60 (22, 16, 22)

Récapitulatif du score
0-1 à 02’38 : Lauko assisté de Hajek et Budik
1-1 à 02’51 : Jäger assisté de Miranda et Kurashev
1-2 à 11’07 : Necas assisté de Kaut et Hajek (sup. num.)
1-3 à 22’11 : Reichel assisté de Pavlik
2-3 à 22’20 : Rohrbach
3-3 à 23’55 : Riva assisté de Le Coultre et Heim (sup. num.)
3-4 à 28’38 : Kaut assisté de Michnac et Necas (sup. num.)
3-5 à 47’46 : Kurovsky assisté de Kodytek
3-6 à 57’40 : Reichel assisté de Kurovsky
 

Suisse

Attaquants
Marco Miranda (A) – Philipp Kurashev – Ken Jäger
Nando Eggenberger (C) – Andre Heim – Axel Simic
Valentin Nussbaumer – Nicolas Muller – Guillaume Maillard
Dario Rohrbach – Justin Sigrist – Sven Leuenberger
Marco Cavalleri

Défenseurs
Tobias Geisser – Nico Gross (A)
Elia Riva – Dominik Egli
Tim Berni – Simon LeCoultre
Davyd Barandun

Gardien :
Philip Wüthrich

Remplaçant : Akira Schmid (G). Réserviste : Matteo Ritz (G)

République Tchèque

Attaquants
Marek Zachar (C) – Filip Chytil – Martin Kaut
Filip Zadina – Martin Necas – Albert Michnac
Ostap Safin – Kristian Reichel (A) – Radovan Pavlik
Daniel Kurovsky – Petr Kodytek – Krystof Hrabik
Jakub Lauko

Défenseurs
Libor Hajek – Vojtech Budik
Filip Kral – Jakub Galvas
Radim Salda – Ondrej Vala (A)
Frantisek Hrdinka

Gardien :
Jakub Skarek

Remplaçant : Josef Korenar (G). Réserviste : Milan Kloucek​ (G)

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

Curabitur Phasellus Aenean at ipsum ultricies in odio Sed