Charles Bertrand roi des buteurs en Finlande

1 106

La saison régulière de la Liiga 2017-2018 a pris fin avec notamment le couronnement de Charles Bertrand qui réalise une performance unique pour un joueur français. Avant le début des playoffs, faisons le point en chiffres.

BERTRAND Charles 150512 29351 : Le nombre de points inscrits par Charles Bertrand, c’est un record de carrière. Il bat son record de 2014-2015 lorsqu’il avait amassé 47 points, à l’époque sous le maillot de Vaasa.

31 : Avec un ratio de +31, Charles Bertrand a dominé également le registre des plus / minus de la saison régulière en Liiga.

32 : Le nombre de buts inscrits par Charles Bertrand, qui termine meilleur buteur du championnat finlandais 2017-2018 et devient donc le maalikuningas (le « roi des buts »). C’est évidemment le premier hockeyeur français à réussir une telle performance. Le Parisien pulvérise son record personnel qui était de 19 buts. Sur la dernière décennie, 32 réalisations constituent le quatrième meilleur résultat en Liiga et le meilleur depuis la saison 2011-2012. Parmi ses nombreux buts, on en retiendra un d’anthologie marqué en décembre, que vous retrouverez ci-dessous.

123 : Avec 123 points, le club de Charles Bertrand, les Oulun Kärpät, remporte la saison régulière et donc le trophée Harry Lindblad. 123 points constituent le deuxième meilleur bilan de l’histoire de la Liiga. La formation d’Oulu a conservé 11 points d’avance sur le TPS Turku et 13 sur le Tappara Tampere, le double champion de Finlande en titre. C’est la troisième fois ces cinq dernières années que les « hermines » terminent en tête du classement. Ils tenteront de décrocher un huitième sacre.

7 : Kärpät et JYP ont placé sept de leurs joueurs parmi les dix meilleurs marqueurs de Liiga. C’est Antti Suomela de Jyväskylä, avec 60 points en 59 matchs, qui termine meilleur marqueur de la saison régulière. Ses collègues Jani Tuppurainen (3e), Juuso Puustinen (6e) et Jarkko Immonen (8e) sont également dans le top 10. Hormis Charles Bertrand (5e), les « hermines » d’Oulu ont placé Julius Junttila (4e) et Mikael Ruohomaa (9e).

41 : L’âge de l’inépuisable Tomi Kallio, qui s’est placé en seconde place des meilleurs marqueurs… avec un record personnel à la clef en inscrivant 55 points (15+40). Capitaine du TPS Turku ces trois dernières années, il avait commencé sa carrière avec ce club en 1995.

42 : L’âge de Jussi Markkanen, qui a décidé de mettre un terme à sa carrière. Il l’a annoncé le 17 février dernier, entre méforme et pépins physiques. Son club, SaiPa, a toutefois insisté pour l’aligner lors du dernier match à domicile de la saison régulière, sa neuvième partie cette saison. Si Markkanen n’a pu empêcher une défaite en prolongation contre les Jukurit (1-2), il retiendra l’ovation du public de Lappeenranta, qui l’a découvert pour la première fois en 1992. Le summum de sa carrière demeure la finale de la Coupe Stanley en 2006 avec Edmonton, lorsqu’il avait dû remplacer au pied levé le titulaire de l’époque Dwayne Roloson, blessé. Markkanen n’avait cependant pu éviter le sacre des Hurricanes de Carolina aux dépens des Oilers. Avec 590 matchs, Jussi Markkanen est le quatrième gardien pour le nombre de parties disputées en Liiga, il est également le sixième au classement des victoires en carrière.

7 : Le nombre buts de Mathew Maione durant une série de 5 matchs, une efficacité étonnante de la part du défenseur canadien de KalPa. Le coéquipier de Texier totalise 15 buts au total, un sommet du championnat chez les défenseurs et un record de carrière pour ce joueur de 27 ans qui évoluait précédemment en Slovaquie.

10 : 10 minutes 24 secondes, c’est le temps de jeu moyen du centre français Valentin Claireaux durant la saison 2017-2018, sa deuxième avec Lukko. Ce temps de jeu s’est réduit en fin de saison alors que le Saint-Pierrais avait bénéficié d’un temps de jeu moyen de 13’57 » en 2016-2017. Claireaux a fini le dernier exercice avec 3 buts et 5 assistances, soit 12 points de moins par rapport à l’année dernière.

600 : Le seuil de matchs en Liiga qu’a atteint Ossi Louhivaara. Fait remarquable : l’intégralité des rencontres ont toutes été disputées sous le même maillot, celui du JYP Jyväskylä, club qu’il avait rallié en 2004. L’ailier de 34 ans avait momentanément quitté la Finlande 2014 à 2016, à Lausanne, avant de revenir dans son club de cœur.

9 : Le nombre de victoires de KalPa à ses 11 derniers matchs, ce qui fait du club de Kuopio le plus en forme avant les playoffs. L’équipe du jeune Français Alexandre Texier termine à la sixième place du classement, se qualifiant directement pour les quarts de finale et s’évitant ainsi le tour préliminaire.

13 : Le nombre de buts inscrits par Alexandre Texier pour sa première saison en Liiga, c’est le troisième meilleur total de son équipe. L’attaquant bleu de 18 ans a inscrit 22 points en 53 parties. Vous pouvez visionner ses deux dernières réalisations ci-dessous.

14 : Le nombre de points inscrits par Sami Sandell, 5 buts et 9 passes, en 8 matchs durant le mois de février, ce qui lui a valu d’être élu meilleur joueur du mois. En février, son club des Ilves de Tampere a amassé 16 points, un réveil malheureusement trop tardif pour prétendre à une place pour les playoffs. Lors du dernier match à domicile jeudi dernier, l’attaquant de 31 ans, qui a disputé les cinq dernières saisons avec « Lynx » et qui a fini dans le top 10 des meilleurs marqueurs, a effectué un tour d’honneur devant les supporteurs. Le signe d’un départ pour la prochaine saison ?

16 : Le nombre de points qu’a inscrit Chris Vandevelde en 27 rencontres, une renaissance pour l’ancien dur à cuire de Philadelphie. Échangé par les Flyers à Ottawa en septembre 2017, Vandevelde avait vu son contrat NHL résilié sans disputer un seul match avec les Sénateurs. L’ancien coéquipier de Pierre-Édouard Bellemare a alors décidé de rallier fin novembre la Finlande et le Rauman Lukko, pour y retrouver un autre joueur français, Valentin Claireaux. Malheureusement, Vandevelde a subi une blessure fin février, qui l’éloignera de l’effectif pour une durée indéterminée.

4255 : La moyenne d’affluence pour les matchs de Liiga durant la saison 2017-2018, un chiffre en baisse par rapport à  l’exercice précédent (4327). Moins de la moitié des clubs ont réussi à améliorer la fréquentation dans leur enceinte. Mais avec 700 spectateurs de moyenne en moins par rapport à la saison dernière, les Jukurit de Mikkeli sont les principaux coupables. La situation est pire en Mestis puisque la fréquentation a baissé pour la cinquième année consécutive.

5000 : Le nombre de spectateurs lors de la rencontre HPK – Pelicans disputée exceptionnellement à Talinn, en Estonie le 30 janvier 2018. Il s’agissait du premier match de Liiga disputée dans un pays étranger.

2005 : Avec 2005 minutes de pénalité, Markus Kankaanperä est devenu le joueur le plus pénalisé de l’histoire de la Liiga. Le défenseur du HIFK, 37 ans, est d’ailleurs le premier à passer le cap des 2000 minutes en championnat. Pasi Peltonen, le deuxième à ce registre, s’était arrêté à « seulement » 1402 minutes. Par ailleurs, le défenseur américain Ben Blood est devenu le quatrième joueur le plus pénalisé en une seule saison avec 207 minutes de pénalité.

4 : Avant les quarts de finale, quatre équipes passeront comme d’habitude par un tour de qualification. Il s’agit de SaiPa, Ässät, Lukko et Pelicans. Le Rauman Lukko de Valentin Claireaux affrontera dès mardi les Ässät de Pori.

3 : Les trois clubs promus en Liiga ces dernières années sur dossier ont terminé la saison aux trois dernières places de la Liiga. Les Mikkelin Jukurit, le KooKoo Kouvola et le Vaasan Sport sont donc déjà en vacances et vont devoir plancher dès maintenant pour rebondir la saison prochaine.

15 : Et certains ont réagi très rapidement. 15e équipe sur 15, le Vaasan Sport annonce, dès la fin du 60e et dernier match de la saison régulière, le congédiement de l’entraîneur Tomek Valtonen. Valtonen était en poste ces quatre dernières années, il avait notamment entraîné Charles Bertrand et Damien Fleury lors de leur passage à Vaasa.

94,7 : Le pourcentage d’arrêts de Sebastian Ylönen qui n’a eu étrangement que 121 minutes de temps de jeu en Liiga avec Lukko. Le titulaire de l’équipe, Kaapo Kähkönen a été archi-utilisé en disputant 56 rencontres sur 60 possibles. En quête de temps de jeu, l’ancien rempart bordelais a été cédé le 13 février à Jokipojat, qui évolue en Mestis, l’échelon inférieur.

6 : Le rang au classement qu’a atteint le Jokipojat, club de Joensuu, ville de l’est de la Finlande où évolue Fabien Bourgeois. L’ancien défenseur des Gothiques d’Amiens a donc depuis peu été rejoint par le gardien tricolore Sebastian Ylönen. Et les playoffs ont plutôt bien commencé pour les deux joueurs français, victorieux avec Jokipojat 5-3 de la première manche des playoffs sur la glace de Ketterä.

27 : Le nombre de points qu’a inscrit Malo Ville en 39 matchs durant sa première saison complète en Mestis. Le centre haut-savoyard de 22 ans a marqué 15 buts, ce qui en fait le deuxième meilleur buteur de son équipe, RoKi. La formation de Rovaniemi n’est toutefois pas parvenue à se qualifier pour les playoffs.

33 : Le nombre de points qu’a inscrit Bastien Maïa en 26 matchs avec la section junior de SaiPa. Le jeune Rouennais a, en parallèle, disputé sa première saison en Liiga avec la section senior, avec 4 points en 19 rencontres. Brièvement prêté à Ketterä, SaiPa a annoncé en février que la saison du jeune attaquant français était terminée.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :