Bulletin NHL : La dynamique des derniers candidats

255

Au menu, la dynamique des derniers candidats aux séries, le tour de la ligue, les 600 buts d’Ovechkin et Crosby gentleman.

 

Il reste trois semaines à la saison régulière… Oui, déjà. Et il reste toujours des places en séries à attribuer. Regardons la dynamique des candidats dans chaque conférence.

Dans l’Est, c’est une course à 4 pour 3 places… C’est désormais fini pour Carolina ou les Islanders. Ce visuel illustre l’évolution du taux de buts anticipés par moyenne de 5 matchs. On voit clairement que Florida est l’équipe en forme du moment. Le début de leur bonne série était largement dû à une réussite élevée, qui continue d’ailleurs avec un blanchissage de Reimer hier soir. Mais à celle-ci s’ajoute des progrès dans le jeu. Les Panthers ont bien géré leurs matchs contre Buffalo, Montréal et Rangers de ce monde (sauf Ottawa) mais aussi pris des points contre les grosses équipes de la conférence. Il leur faut encore gagner leurs matchs en retard pour monter en séries mais après une saison passée dans le négatif sur les indicateurs de jeu, la Floride se réveille au bon moment. Il faut maintenant tenir le rythme jusqu’au bout, ce qui reste à voir.

Columbus était également sur une lancée avant un léger recul dans le jeu, qui ne s’est heureusement pour eux pas traduit au classement. Les Jackets ont 8 victoires à leurs 10 derniers matchs et lorgnent désormais sur la 3e place de la division qu’occupent les Flyers grâce au nombre de victoires. Des Flyers qui continuent leur saison en montagnes russes. Le creux actuel arrive au bien mauvais moment pour une équipe que ses leaders ont tentent de tenir hors de l’eau, quitte à les surutiliser. Les Devils, eux, relèvent en ce moment la tête, peut-être pour se sauver. Deux victoires sur la route contre Nashville et Vegas ont cet effet… New Jersey enchaînera ses 12 travaux en Californie avant d’affronter deux fois Pittsburgh et Tampa, entre autres. Il va falloir une partition parfaite.

Qui ratera le coche ? Honnêtement, il est bien difficile de le dire. Florida si la belle vague s’arrête d’ici là ? Leur calendrier comporte encore trois affrontements avec Boston ! Nashville, Toronto et Columbus sont aussi au programme. Les trois prochains matchs contre Edmonton, Ottawa et Montréal doivent impérativement ramener 6 points. Et gare à la chute pour Philadelphie.

La situation est encore plus serrée dans l’Ouest, où il n’y aura vraiment pas de la place pour tout le monde. Il y a 5 places à prendre pour 8 équipes. Au vu du classement et de leur niveau de jeu, il faut tout de même parier que Minnesota et San José sont en sécurité. Reste donc 3 places pour 6. St Louis a stoppé sa descente aux enfers mais les résultats peinent à revenir. Il y aura quand même des points faciles à prendre contre Chicago (2x), Arizona ou Vancouver d’ici la fin. Calgary est sur une bonne lancée dans le jeu et compte 3 victoires à ses 4 derniers matchs. Mike Smith est revenu dans les cages et cela soulage énormément un effectif qui peine en profondeur.

Les Kings sont l’autre équipe sur une bonne dynamique. Eux qui étaient dans le négatif depuis novembre ont passé la tête hors de l’eau sur les derniers jours pour les buts anticipés. Les affrontements contre Minnesota (x2), Calgary, Anaheim, Colorado et Dallas vont valoir très cher. Dallas qui a montré de belles choses toute la saison est un peu plus tiède en ce moment. Dallas va aussi finir la saison par un double face-à-face contre Minnesota puis le road trip californien la dernière semaine. Les hommes de Ken Hitchcock vont devoir se relever les manches mais ils en ont les capacités.

Sur le papier, Colorado reste la moins bien nantie du lot. Les Avs sont toujours le 30e taux de buts anticipés de la ligue mais leur PDO à 102 les tient artificiellement en vie. Un énorme Nathan MacKinnon et son compère Rantanen tirent l’équipe à bout de bras. Colorado qui va également finir par un voyage californien avant de recevoir St Louis. Peut-être un peu trop dur pour eux.

Enfin, Anaheim pique légèrement du nez après sa belle remontée de janvier-février. John Gibson est toujours aussi bon dans les cages mais les Ducks ont d’autres travers. Pas de jaloux, Anaheim devra aussi jouer un grand nombre de duels contre les autres prétendants, avec LA, Colorado, Minnesota et Dallas la dernière semaine.

Qui s’en sortira ? Dallas a les reins solides. Anaheim ou LA survivra. Le 3e larron ? Bien difficile de dire. Colorado sera peut-être juste et Calgary-St Louis ont des points à rattraper. Le suspense est entier.

Autrement : C’est donc fini pour les Islanders, encore atomisés par Washington à domicile hier soir. On se demande ce qu’en pense John Tavares… Chicago a baissé les bras et passe dans le négatif pour les buts anticipés. Carolina voit encore son PDO baisser, nous avions dit qu’il leur fallait dépasser 99 pour espérer…. Il va vraiment falloir se poser la question du gardien (encore) cet été. Pittsburgh se déplace vers la droite du graphique. Réussiront-ils à passer la Yakuline d’ici la fin ? Les Devils remontent pile sur la ligne. Les 7 buts marqués à 5 contre 5 face aux Knights y sont pour beaucoup… Philadelphie, elle, s’en rapproche dangereusement.

 

Et de 600 pour Ovechkin

Le russe a inscrit son 600e but en carrière cette semaine, à son 990e match. Un accomplissement que seuls Wayne Gretzky, Mario Lemieux et Brett Hull ont réussi plus rapidement que lui. Personne n’a plus marqué que lui depuis son entrée dans la NHL, et le joueur suivant, Crosby a 195 buts de moins. Enfin, le seul joueur actif ayant marqué plus de 0,5 but par match est Steven Stamkos. Reste à voir si Ovechkin pourra ajouter une coupe Stanley à son palmarès d’ici la fin de sa carrière mais le capitaine des Caps passera assurément à l’histoire comme l’un des plus grands buteurs du sport. D’autres stats sur sa carrière ici.

 

La suite de la belle histoire ?

Vous vous souvenez de ce jeune homme qui avait eu la surprise de voir débarquer Sidney Crosby un beau matin sur la patinoire extérieure de son village ? Et bien les Penguins étaient de passage à Montréal hier soir et le numéro 87 avait invité le fortuné Québécois. Beau geste.

Les commentaires sont fermés.