Coupe de France : Épinal éternel

1 840

Il est rare qu’un premier tour de Coupe de France se passe sans la moindre surprise. Ce fut pourtant le cas ce soir. Aucune équipe n’a réussi à battre une équipe de division supérieure. On en est passé très près à Roanne, qui a mené deux fois, mais Chambéry, promu cette année en D1, a retourné le score dans les huit dernières minutes grâce à deux buts en avantage numérique de Petr Janecek et de Maxence Leroux. En difficulté dans leur nouveau championnat, les Éléphants remportent ainsi leur premier succès de la saison.

L’autre match à suspense entre D1 et D2 a eu lieu à Clermont-Ferrand. Menés 0-2 par Cholet après un quart d’heure par un doublé de Shawn Hulshof, les Sangliers Arvernes ont égalisé à deux reprises grâce à Julius Sinkovic. Ils ont même eu une supériorité numérique qui aurait pu leur apporter la victoire en fin de match… et ce sont les Choletais, à 4 contre 5, qui ont marqué le but fatal (3-4).

Le co-leader de D1 Neuilly-sur-Marne a été accroché pendant deux périodes sur la glace de Wasquehal, mais a marqué trois buts en quatre minutes au début du troisième tiers pour venir à bout de la résistance nordiste (3-5 au final). Briançon a été tenu en échec pendant trente minutes à Méribel avant de se détacher face au HCMP (2-6 avec un triplé de Jessyko Bernard). Dans les autres confrontations D1/D2, Mont-Blanc a blanchi Villard-de-Lans (4-0), même score pour Montpellier à Valence avec 60% de réussite en powerplay (4-0), Tours a fait le spectacle à Limoges (10-4), et Dunkerque a tout sabré à Châlons après avoir encaissé le premier but (10-1).

Pour les clubs de D3, pas de miracle à signaler. La défaite la plus lourde est celle d’Avignon face à Marseille (0-17), mais les Castors se consoleront car le plus importante est que cette patinoire de Saint-Chamand ait pu rouvrir (depuis lundi), avec la cession du bâtiment à un nouvel acquéreur. Nîmes a été battu 1-12 par Toulouse-Blagnac et Poitiers a été défait 0-12 par La Roche-sur-Yon.

Mais le match le plus attendu opposait deux anciens pensionnaires de Ligue Magnus, devant 534 spectateurs à Trimolet. Dijon a mené 2-0 en onze minutes, avant qu’Épinal (qui avait pour sa part joué son premier match de D3 devant 1500 spectateurs) ne renverse la situation par des légendes du club : le capitaine Guillaume Papelier (39 ans), Jan Plch (44 ans), Guillaume Chassard (40 ans). Mais la reconstruction ne passe pas bien sûr que sur des vétérans, et Anthony Rapenne, seul joueur resté de l’aventure Gamyo, a inscrit un triplé (4-7). Dans l’autre match inter-D3, entre deux équipes qui ont connu des niveaux bien supérieurs, Asnières a nettement battu Reims 8-1.

Il y avait aussi d’autres confrontations entre équipes de même division, notamment un beau derby de Haute-Savoie entre Annecy et Morzine. Les Chavaliers du Lac ont mené 2-0 après un but à la dernière seconde de la première période, mais les Pingouins ne se sont pas laissé désarçonner et ont égalisé dans les dix dernières minutes avant de s’imposer en prolongation sur un but de Karl Malmquist (2-3).

Dans les autres rencontres de clubs de D2, Évry/Viry a pris très vite l’avantage à Valenciennes, 4-0 en 18 minutes avec deux buts et une assist de Kevin Ledoux, pour gagner au final 5-3. Les travers un peu trop usuels des derbys franciliens, entre Meudon et les Français Volants, ont été mis en évidence par 259 minutes de pénalités, avec une bagarre générale à quatre minutes de la fin. Sinon, les Parisiens ont gagné 6-3. Amnéville n’a pas fait de détail face à Colmar, 7-0 avec un triplé de Vladislav Vrtek. Enfin, dans l’unique match entre équipes de D1, Cergy a gagné 5-1 à Caen.

Résultats de la Coupe de France.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

%d blogueurs aiment cette page :