Interview de Philippe Bozon

4 329

Philippe Bozon, entraîneur des Boxers de Bordeaux et maintenant de l’équipe de France, a répondu aux questions de Nini Calimoutou

– Nouvelle saison, nouveau défi et pas des moindres ?

Les défis sont toujours intéressants. Tout le monde connaît la situation du club, mais je pense qu’on a quand même gardé de la qualité dans cette équipe. Je trouve qu’il y a un bon groupe, avec les événements qu’on a eu, on s’est vraiment finalement bien ajusté, bien débrouillé. Ttout le monde a vu l’arrivée de Tanner Glass, ça a surpris du monde, mais je pense que c’est un vrai plus pour l’équipe. Le jeune qu’on a pris en défense [Hugo Gallet], je le connaissais, ça va solidifier la défense, donc voilà, je pense qu’il y a de la qualité dans ce groupe.

– Justement vous parlez de Tanner Glass, ça fait du bien dans le vestiaire ?

Déjà on voit tout de suite qu’il a une super mentalité. Dès le premier jour où il a débarqué ici, c’est tout bête, mais on voit dans des petits gestes comment il se comporte avec le groupe, avec le staff. Il se propose tout de suite en aide, donc il ne vient pas du tout en star, on le voit, il n’a pas du tout de caprices, et il est apprécié tout de suite pour ça.

Et puis moi, en tant qu’entraîneur évidemment, ça va être un vrai plus, dans le sens où toutes les choses qu’on essaye d’enseigner, on voit qu’il les fait rapidement parce que c’est enseigné en NHL. Des petits détails comme être devant la cage, il y est planté, il y reste. Il peut être important pour enseigner, pour aider les jeunes, à montrer la voie sur des petits détails. Il va avoir un rôle différent par rapport à la NHL, il va avoir beaucoup plus de temps de glace, il le sait, il va falloir qu’il s’adapte un petit peu à ça, mais il est motivé par ça et aussi ça lui fait plaisir d’avoir un rôle différent que peut-être juste un joueur physique en NHL.

– Justement est-ce que vous l’avez briefé vis-à-vis de l’arbitrage français ?

Oui c’était la première chose, effectivement (rires). Bien évidemment on est obligé, puis il en a conscience aussi. On l’a vu dès le premier match, il ne prenait pas de risques, il n’a pas encore l’impact physique qu’il pourrait mettre. Et puis, moi, ce n’est pas ce que je souhaite non plus, je souhaite qu’il soit sur la glace et pas sur le banc des pénalités.

Comme j’ai dit, ce n’est pas juste un joueur qui frappe, il est capable de patiner, il a de la vitesse. Si vous étiez là au match de pré-saison Bordeaux-Anglet, il a fait une passe magique du revers. Il est capable de jouer au hockey aussi. C’est un joueur qui est habitué à jouer en infériorité numérique, là il va beaucoup nous apporter. Offensivement, il aura un plus grand rôle.

– Vous dites qu’il ne se comporte pas comme une star et pourtant il va l’être, il va être attendu un peu partout en Ligue Magnus…

Moi, ce qui m’importe le plus, c’est sa personnalité, comment il est avec nous dans la vie de tous les jours, et on voit tout de suite que c’est une très bonne personne.

– Avec ce qui s’est passé cet été, est-ce que ça peut aussi ou ça a pu resserrer le groupe ?

Il y a toujours deux phénomènes qui peuvent se passer. Effectivement, ce qui s’est passé en arrivant au camp d’entraînement était compliqué pour le groupe, ça nous a ralenti un peu dans la préparation, il ne faut pas se le cacher. Mais oui, on peut avoir un effet positif où le groupe s’est soudé ensemble, est solidaire, a accepté des choses, Donc maintenant on va tirer dans la même direction. Je vais essayer d’éviter qu’on parle trop de ces 9 points de pénalité, et se concentrer sur notre jeu, et je pense qu’en 44 matchs y a de quoi refaire son retard.

– Ça n’empêche pas d’être ambitieux…

On va rester surtout humble, et se fixer comme objectif uniquement de participer aux playoffs. Les équipes qui n’ont pas fait les playoffs l’année passée se sont bien renforcées, donc ça ne sera pas facile de grappiller le retard. Faire les playoffs, c’est notre unique objectif pour l’instant.

– Qu’est-ce que ça change que vous soyez le coach de l’équipe de France ?

Dans mon emploi du temps, c’est chargé, c’est sûr. Dès que je finis avec les Boxers, que j’ai réglé tous les problèmes des Boxers, je rentre chez moi et puis dans l’après-midi je gère les dossiers de l’équipe de France, donc ça me fait des grosses et longues journées, mais comme je l’avais dit au départ, le travail n’est pas quelque chose qui m’effraie.

Après, je pense que ça sera juste au niveau de la gestion, au moment des choix. Je pense que ça sera peut-être plus embêtant pour les joueurs en général, et peut-être plus les joueurs de Bordeaux au moment des sélections, mais on va essayer au premier stage de bien clarifier les choses. J’ai pour réputation quand même d’être assez honnête, il n’y aura pas plus de passe-droits pour les Bordelais que les autres joueurs.

– Les U20 seront-ils alignés en cas de blessure pour jouer à 4 lignes ? Ou jouera-t-on sur la polyvalence d’Aina Rambelo ?

Il peut y avoir de tout. Moi je ne suis pas quelqu’un qui joue à 3 lignes, c’est ce que j’ai dit au club toute l’intersaison, je vais garder ma philosophie de jouer à 4 lignes. On a essayé de compléter [NDLR : avec Teemu Loizeau] afin d’avoir 4 lignes pour le début du championnat. Donc on jouera à 4 lignes quoi qu’il arrive. Les jeunes sont intégrés depuis le début, ils continueront à faire les entraînements tout le temps, et si on a besoin d’eux, ils seront avec l’effectif.

– Les défenseurs français vont-ils participer au powerplay ? Quel rôle voyez-vous pour chacun ?

On est allé chercher par exemple Aziz Baazzi pour prendre la place de Patrick McEachen. La priorité numéro 1 quand on est allé le chercher, c’était qu’il remplisse un rôle dans les supériorités numériques. Mais comme tous les joueurs, il faudra qu’il soit performant sur la glace, ce sont des plans de départ. Hugo Gallet est quelqu’un que je connais, qui est très jeune mais qui a la possibilité de jouer sur les supériorités numériques. Ils ont les cartes en main, à eux d’être performants, et s’ils le sont, ils pourront compléter ce rôle-là.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

%d blogueurs aiment cette page :