Le vilain tour des Finlandais à leurs rivaux

141

La Finlande et la Suède se retrouvent très tôt ce samedi, à 11h30 heure de Moscou, pour cette deuxième journée de la Channel One Cup, avec le même regret toujours en travers de la gorge.

Finlandais et Suédois se sont effet inclinés jeudi en fusillade, respectivement contre la Tchéquie et la Russie, alors qu’ils se dirigeaient vers une victoire avec une avance confortable. Il sera donc essentiel pour les deux adversaires du jour de tenir le cap pendant les 60 minutes.

En conséquence, le sélectionneur finlandais Jukka Jalonen, qui récupère son pilier défensif Juuso Hietanen, a totalement revu ses lignes suite à la défaite contre la Tchéquie. Mika Partanen, Eetu Luostarinen et le gardien Rasmus Tirronen font leurs débuts internationaux.

Et c’est tout le contraire de son homologue suédois, Rikard Grönborg, qui a conservé davantage de stabilité dans les trios offensifs après la performance encourageante contre les Russes.

HIETANEN Juuso 140510 329Et comme contre les Russes, la Tre Kronor ouvre la marque rapidement, à la 5e minute par Michael Lindqvist, le jeune attaquant de Färjestad inscrit son premier but en sélection. En deuxième période, Emil Larsson marquera également son premier but sous le maillot Tre Kronor : 2-0 pour la Suède à la 26e minute.

Comme contre les Russes, la Suède mène 2-0. Mais comme contre les Russes, leur avance va exploser. D’abord à cause d’Oula Palve, qui marque en supériorité numérique en fin de seconde période. Puis à cause d’Antti Kalapudas à la 44e minute. Et à 160 secondes de la fin, Jani Lajunen, profitant du rebond d’un tir sur la transversale de Juuso Hietanen, inscrira le but gagnant.

Piégée par les Tchèques jeudi, la Finlande a joué ce même vilain tour à leurs grands rivaux. C’est encore une lourde déception pour cette jeune sélection suédoise, entreprenante mais qui peine à tenir un score à son avantage. Dernier essai dimanche pour la Tre Kronor contre la Tchéquie. De son côté, la Finlande aura le privilège d’évoluer en extérieur contre la Russie au stade de Saint-Pétersbourg.

Commentaires d’après-match

Rikard Grönborg (entraîneur de la Suède) : « Je suis vraiment déçu, c’est sûr. Nous nous sommes bien battus, nous avons fait bonne figure en première période. Malheureusement, nous n’avons pas pu capitaliser dessus. Le match a changé de camp, ils sont devenus plus forts et plus menaçants en troisième période, c’est pourquoi ils ont remporté ce match. »

 

Finlande – Suède 3-2 (0-1, 1-1, 2-0).
Samedi 15 décembre 2018 à 11h30 au palais de glace VTB de Moscou. 8873 spectateurs.
Arbitrage de Yuri Oskirko et Evgeny Romasko (RUS) assistés d(Evgeny Yudin et Maksim Bersenov (RUS).
Pénalités : Finlande 12′ (8′, 0′, 4′), Suède 22′ (2’+10′, 4′, 6′).
Tirs : Finlande 25 (2, 16, 7), Suède 12 (6, 4, 2).

Évolution du score :
0-1 à 04’24 : Lindqvist assisté de Kellman et Boqvist (sup. num.)
0-2 à 25’02 : Larsson assisté de Norman et Wedin
1-2 à 37’04 : Palve assisté de Leskinen (sup. num.)
2-2 à 43’23 : Kalapudas assisté de Leskinen et Puustinen
3-2 à 57’20 : Lajunen assisté de Rajala et Hietanen (sup. num.)

 

Finlande

Attaquants :
Anrei Hakulinen (-1) – Oula Palve (-1) – Jukka Peltola (-1, 2′)
Toni Rajala (+1) – Antti Kalapudas (+1) – Juuso Puustinen (+1)
Mika Partanen – Eetu Luostarinen – Teemu Turunen
Henri Ikonen – Jani Lajunen (A, 4′) – Jere Sallinen
Niko Ojamäki

Défenseurs :
Jani Hakanpää (-1, 2′) – Otto Leskinen
Casimir Jürgens – Juuso Hietanen (C, 4′)
Petteri Lindbohm – Jesse Virtanen
Niklas Friman – Santeri Lukka (+1)

Gardien :
Rasmus Tirronen

Remplaçant : Joni Ortio (G). En réserve : Jyrki Jokipakka, Juuso Vainio, Julius Junttila, Arttu Ruotsalainen.

Suède

Attaquants :
Mathias Bromé (-1) – Marcus Davidsson (-1, 2′) – Jonathan Davidsson (2’+10′)
Jakob Lilja – Linus Johansson (4′) – Daniel Brodin
Jesper Boqvist – Joel Kellman – Michael Lindqvist
Anton Wedin (+1) – John Norman (+1) – Emil Larsson (+1, 2′)

Défenseurs :
Klas Dahlbeck (A) – Joel Persson (2′)
Viktor Lööv (+1) – Lukas Bengtsson (+1)
Philip Holm (C, -1) – Jesper Pettersson (-1)

Gardien :
Adam Reideborn [sorti à 57’43 »]

Remplaçant : Lars Johansson (G).

Les commentaires sont fermés.