L’équipe de France U20 reléguée

516

Le scénario redouté hier soir s’est malheureusement produit pour les Bleuets. Face à l’Allemagne de Dominik Bokk (joueur de SHL suédoise et premier tour de draft NHL) et du capitaine et meilleur joueur du match Moritz Seider (titulaire en DEL à 17 ans à Mannheim), les joueurs de Pierre Pousse n’ont pas pu rivaliser, logiquement battus 6-1. La vengeance est un plat qui se mange froid. À domicile, l’Allemagne a eu sa revanche sur la défaite en U18 contre cette même génération tricolore (avec Texier en plus). Elle a ainsi obtenu sa promotion dans l’élite.

Le Bélarus savait qu’il finirait deuxième. À quelque niveau que ce soit, des Biélorusses qui jouent pour du beurre se caractérisent rarement par un engagement de tous les instants. La Lettonie, qui avait besoin d’un point pour se maintenir, les a battus 3-1 et a renvoyé l’équipe de France en division IB. Elle sera remplacée par la Slovénie.

L’an prochain, les Bleuets affronteront donc la Pologne, la Hongrie, l’Italie, l’Ukraine et un promu à définir. La génération qui a connu l’élite mondiale U18 aura cette fois une mission « remontée impérative » face à des nations moins prestigieuses. Les championnats du monde U20, toutes divisions.

Les commentaires sont fermés.