Humilié devant son futur public

411

L’équipe de Finlande fait toujours recette. Les « Leijonat » ont ainsi battu le record d’affluence de la patinoire de Kokkola en s’y produisant contre la Norvège : 4101 spectateurs. Le précédent record (4034) datait d’un match de l’équipe nationale contre la Lettonie, en avril 1996.

Sachant qu’elle n’aura pas de superstars providentielles autour desquelles le bâtir, la Finlande a beaucoup travaillé son powerplay. Le résultat se fait sentir rapidement avec une combinaison magnifique : Sakari Manninen trouve Anrei Hakulinen devant le but qui sert Arttu Ilomäki pour son premier but avec la sélection. Le défenseur Juuso Vainio inscrit à son tour son premier but international quand il a le temps de s’avancer depuis la ligne bleue pour armer son tir du poignet.

La Norvège oppose une meilleure résistance au deuxième tiers-temps et commence à s’approcher de la cage finlandaise, sans extrême difficulté pour Eetu Laurikainen qui maintient ses filets inviolés. Le score finit même par s’alourdir à 3-0 lorsque le gardien Henrik Haukeland se laisse surprendre par Mikko Lehtonen, venu soutenir l’offensive et qui déclenche son lancer dès le passage de la ligne bleue, bien servi par Harri Pesonen. La Finlande est alors libérée et déploie du beau hockey offensif, sans autre but pour le moment.

C’est après la pause que les vannes s’ouvrent, avec trois buts en cinq minutes. Mikko Lehtonen signe un doublé personnel avec un puissant lancer de la ligne bleue. Ilomäki se fend d’une nouvelle action superbe avec sa conservation du palet en zone offensive qui libère de l’espace à Manninen. Enfin, Marko Anttila tire profit d’une erreur norvégienne et ne manque pas l’occasion face au but.

Le pauvre Haukeland – qui se produit devant son futur public puisqu’il a signé au KooKoo Kouvola la saison prochaine ! – est alors renvoyé à son banc, la musette pleine de six palets fumants au total. Son remplaçant Henrik Holm finira par s’incliner lui aussi, sur un nouveau but du héros de la soirée Ilomäki, dans une action où les cinq Finlandais sur la glace ont touché le palet.

Commentaires d’après-match

Jukka Jalonen (sélectionneur de la Finlande) : « Un bon résultat requiert du bon jeu, et la deuxième ligne avec Ilomäki à son meilleur niveau a joué dans un très bon état d’esprit. Nous avons deux très bonnes semaines derrière nous. Nous avons eu une bonne information sur les joueurs et le jeu collectif développé. Huit joueurs vont nous rejoindre la semaine prochaine [le gardien Kevin Lankinen, les défenseurs Teemu Eronen et Henri Jokiharju, les attaquants Kristian Kuusela, Juho Lammikko, Niko Ojamäki, Toni Rajala et Juhani Tyrväinen], ce qui signifie que quatre joueurs [Hannes Björninen, Anrei Hakulinen, Aleksi Mustonen et Tarmo Reunanen] vont nous quitter et n’iront pas aux championnats du monde. »

 

Finlande – Norvège 7-0 (2-0, 1-0, 4-0)
Vendredi 19 avril 2019 à 18h00 à Kokkola. 4101 spectateurs.
Arbitrage de Jari-Pekka Pajula et Kristian Vikman (FIN) assistés de Tommi Niitylä et Jere Koskela (FIN).
Pénalités : Finlande 2′ (2′, 0′, 0′) ; Norvège 6′ (2′, 4′, 0′).
Tirs : Finlande 41 (12, 15, 14) ; Norvège 19 (5, 5, 9).

Évolution du score :
1-0 à 18’00 : Ilomäki assisté de Manninen et Hakulinen (sup. num.)
2-0 à 18’17 : Vainio assisté de Björninen et Leskinen
3-0 à 33’50 : Lehtonen assisté de Pesonen et Kaski
4-0 à 41’48 : Lehtonen assisté d’Ilomäki et Manninen
5-0 à 43’57 : Manninen assisté d’Ilomäki et Parikka
6-0 à 44’57 : Anttila
7-0 à 56’54 : Ilomäki assisté de Suomi et Manninen

Finlande (2′ pour retard de jeu)

Attaquants :
Kaapo Kakko (+1) – Arttu Ruotsalainen (+1) – Harri Pesonen (+1)
Sakari Manninen (A, +3) – Arttu Ilomäki (+3) – Eemeli Suomi (+3)
Anrei Hakulinen (+2) – Hannes Björninen (+1) – Joonas Nättinen (+1)
Joel Kiviranta (+1) – Aleksi Mustonen (+1) – Marko Anttila (C, +1)
Eetu Luostarinen

Défenseurs :
Mikko Lehtonen (A, +2) – Oliwer Kaski (+2)
Tony Sund (+1) – Miika Koivisto (+1)
Otto Leskinen (+2) – Juuso Vainio (+2)
Jarno Parikka (+1) – Tarmo Reunanen

Gardien :
Eetu Laurikainen

Remplaçant : Juho Olkinuora (G). En réserve : Petteri Lindbohm, Jere Sallinen, Veli-Matti Savinainen.

Norvège

Attaquants :
Martin Røymark – Mathis Olimb (A, 2′) – Tobias Lindström (2′)
Mathias Trettenes (-1) – Michael Haga (-3) – Thomas Valkvae Olsen (-3, 2′)
Jørgen Karterud (-4) – Jacob Lundell Noer (-1) – Tommy Kristiansen
Ludvik Hoff (-1) – Kristian Forsberg (-1) – Niklas Roest (-1)
Andreas Stene (-3)

Défenseurs :
Mattias Nørstebø (-2) – Jonas Holøs (C)
Alexander Bonsaksen (A, -3) – Stefan Espeland (-5)
Johannes Johannessen (-1) – Dennis Sveum
Kristian Østby (-1)

Gardien :
Henrik Haukeland puis à 44’57 Henrik Holm

En réserve : Jonas Arntzen (G), Erlend Lesund, Andreas Klavestad, Samuel Solem.

Les commentaires sont fermés.

eleifend velit, quis, Praesent sit risus.