Les Bleues à Calgary : intensité et succès historique

520

La semaine dernière était une semaine chargée pour l’équipe de France féminine. Rassemblement à Calgary, cinq matchs au programme en six jours, dont trois rencontres contre des équipes canadiennes, les Tricolores ont débuté leur saison 2019-2020 sur un rythme élevé. Résumé de ce stage en Alberta, le deuxième de l’histoire des Bleues au Canada.

De jeunes canadiennes supérieures

Lundi 5 août, la France a débuté sa tournée par l’équipe « rouge » du Canada U22. En première période, les Tricolores ont longtemps résisté, parvenant notamment à tuer la pénalité de Lara Escudero. Mais celle de Morgane Rihet, sanctionnée pour un faire trébucher, a finalement amené l’ouverture du score, par Brooke Hobson. 1-0 était le score à l’issue de la première période, et ce malgré une nouvelle pénalité d’Estelle Duvin, sanctionnée d’un 2’+10′ pour méconduite.

Si Maggie Connors et Julia Gosling ont creusé l’écart en seconde période, au début du troisième tiers-temps, Clara Rozier est parvenue à inscrire un but pour l’équipe de France, et non Julia Mesplède, comme l’indiquait la feuille de match publiée par Hockey Canada. Ce qui sera le seul but bleu du match a d’ailleurs été marqué alors que le Canada évoluait en infériorité numérique.

Menant au score 3-1, les rouges ont finalement creusé l’écart par la suite. Maggie Connors (sa deuxième réalisation de la rencontre) et Amy Potomak ont marqué à 30 secondes d’intervalle, avant que Grace Shirley ne scelle le score à 6-1. La gardienne bleue Caroline Baldin a été créditée de 39 arrêts sur 45 lancers. Enfin, précisons que, après les pénalités du premier tiers, les Françaises n’ont plus rejoint la prison en deuxième et troisième période.

Canada U22 « rouge » – France 6-1 (1-0, 2-0, 3-1)
Lundi 5 août 2019 à 19h00 à la WinSport Arena de Calgary.
Pénalités : Canada 6′ (2′, 0′, 4′), France 16′ (6’+10′, 0′, 0′).
Tirs : Canada 45 (9, 22, 14), France 17 (6, 4, 7).

Évolution du score :
1-0 à 18’44 » : Hobson assistée d’Agnew et Bourbonnais (sup. num.)
2-0 à 33’14 » : Connors assistée de Fillier et Gosling
3-0 à 37’38 » : Gosling assistée de Knowles et Shirley
3-1 à 41’21 » : Rozier assistée de Parment et Locatelli (sup. num.)
4-1 à 47’25 » : Connors assistée de Shirley
5-1 à 47’55 » : Potomak assistée d’Agnew
6-1 à 55’52 » : Shirley assistée de Maltais et Bourbonnais

Le lendemain, la France est parvenue à maintenir un score nul et vierge pendant les vingt premières minutes face à l’équipe « or », l’autre groupe du Canada U22.

Si Caroline Lambert a stoppé les 13 tirs canadiens en première période, la gardienne de Weinfelden cédera en deuxième période, devant Claire Dalton, Sophie Shirley et Kristin O’Neill : 3-0 pour le Canada après 40 minutes.

Puis 4-0 à la 45e grâce à Audrey-Anne Veillette. Mais bien aidée par un superbe rush d’Estelle Duvin, Marion Allemoz, postée côté droit, réduira le score en marquant le deuxième but des Françaises dans ce tournoi, le deuxième en supériorité numérique. Ryleigh Houston, déjà passeuse dans ce match, clôturera le score à 5-1.

France – Canada U22 « or » 1-5 (0-0, 0-3, 1-2).
Mardi 6 août 2019 à 19h00 à la WinSport Arena de Calgary.
Pénalités : France 4′ (2′, 0′, 2′), Canada 8′ (2′, 2′, 4′).
Tirs : France 11 (3, 4, 4), Canada 39 (13, 15, 11).

Évolution du score :
0-1 à 22’54 » : Dalton assistée de Della Rovere et Slobodzian
0-2 à 28’46 » : Shirley assistée d’Elmes et Eldridge (sup. num.)
0-3 à 32’33 » : O’Neill assistée de Shirley et Slobodzian
0-4 à 44’30 » : Veillette assistée de Houston
1-4 à 46’36 » : Allemoz assistée de Duvin et Baudrit (sup. num.)
1-5 à 53’46 » : Houston assistée de Veillette et Serdachny

Le troisième match a été bien plus serré. Mercredi, les Françaises affrontaient U-Sports, une sélection des meilleures joueuses du circuit universitaire canadien. April Clark a ouvert le score pour U-Sports dès la 9e minute, avant que Bailee Bourassa ne double la mise en seconde période, alors que la France évoluait en supériorité numérique. Frustrant car ce sera finalement le but gagnant du match.

Chloé Aurard, à son tour en infériorité numérique, a réduit la marque à dix minutes de la fin, permettant ainsi une fin de match ouverte. Deux pénalités bleues, à la 54e puis dans la dernière minute, limiteront néanmoins les chances tricolores. Avec 33 lancers au but, la France aura tout de même affiché du répondant. De son côté, Anaïs Aurard, la sœur jumelle de l’attaquante Chloé, a excellé en bloquant 30 des 32 tirs de U-Sports.

U-Sports – France 2-1 (1-0, 1-0, 0-1)
Mercredi 7 août 2019 à 11h30 à la WinSport Arena de Calgary.
Pénalités : U-Sports 10′ (6′, 4′, 0′), France 10′ (4′, 0′, 6′).
Tirs : U-Sports 32 (12, 11, 9), France 33 (8, 15, 10).

Évolution du score :
1-0 à 08’33 » : Clark assistée par MacDougall
2-0 à 33’56 » : Bourassa assistée de Locke (inf. num.)
2-1 à 50’54 » : C. Aurard assistée de Grenier (inf. num.)

La performance historique

Vendredi, les Françaises affrontaient une équipe plus familière mais invincible jusque-là, le Japon. Lors des 14 affrontements précédents, « Smile Japan » n’a jamais perdu une seule rencontre contre les Tricolores. 2016-2017 a d’ailleurs été une saison noire en la matière puisque les Nippones ont eu un 4 sur 4 contre les Bleues : deux victoires en amical, une en qualification olympique puis une autre au Mondial D1A. A Espoo lors du Championnat du monde 2019, les Japonaises l’avaient également emporté 3-0, c’est le dernier affrontement en date.

Comme la France, le Japon était l’autre équipe de Calgary la plus proche de sa configuration mondiale, avec ses cadres habituelles, Nana Fujimoto, Hanae Kubo, Rui Ukita, Akane Hosoyamada, Shriori Koike, Ayaka Toko ou Haruna Yoneyama. Mais si ces Japonaises ont mené 2-0 après vingt minutes de jeu, les Françaises n’ont évidemment pas baissé les bras, bien au contraire.

La capitaine Marion Allemoz, Clara Rozier, Chloé Aurard et Estelle Duvin ont en effet trouvé successivement la cible côté bleu, permettant ainsi à la France de s’imposer sur le fil 4-3. Ce vendredi 9 août 2019 est un jour historique : pour la première fois de son histoire, l’équipe de France féminine a battu le Japon. Une première en 15 confrontations. La meilleure performance remontait au 20 mars 2001 et à un match nul 3-3 dans le cadre du Mondial B organisé à Briançon. Après la Russie lors de l’exercice 2018-2019, la France s’offre une autre proie qui était inaccessible jusqu’à maintenant.

Japon – France 3-4
Statistiques non-communiquées

Enfin, samedi, l’équipe de France féminine terminait par la Russie, plus exactement le groupe U18 de la Sbornaïa. Les jeunes russes n’ont d’ailleurs pas affronté les précédents adversaires de la France, mais le collectif U18 canadien divisé en deux équipes, que les Russes n’ont pas pu battre. Face aux Bleues, les Russes ont eu plus de réussite, victorieuses 2-0, alors que chacune des deux équipes avait adressé 23 lancers.

France – Russie 0-2
Statistiques non-communiquées

Face à de jeunes joueuses qui représenteront l’élite de demain, le stage de Calgary n’a pas été de tout repos pour les Bleues, mais c’est une étape essentielle pour avancer et progresser. Et bien commencer la saison, avec un succès historique en poche. Le prochain rendez-vous des joueuses de Grégory Tarlé sera en novembre en Slovaquie.

La suite du programme de l’équipe de France féminine :
4-10 novembre 2019 : Tournoi à Michalovce (Slovaquie), matchs contre la Slovaquie, la Norvège, la Hongrie.
9-15 décembre 2019 : Tournoi en Russie (lieu à déterminer), matchs contre la Russie, la Tchéquie, TBD.
3-9 février 2020 : Tournoi en Norvège (lieu à déterminer), matchs contre la Norvège, la Hongrie, la Slovaquie.
Date et lieu à déterminer pour la préparation au Mondial, matchs (à confirmer) face à la Suède et aux Pays-Bas.
12-18 avril 2020 : Mondial Division 1A en France (lieu à déterminer).

Programme de l’équipe de France féminine U18 :
21-27 août 2019 : Stage élargi à Chambéry.
21-26 octobre 2019 : Matchs contre la Pologne à Cergy et Katowice.
9-15 décembre 2019 : Stage à Vaujany, trois matchs contre l’Italie.
Date et lieu à déterminer pour la préparation au Mondial.
3-9 janvier 2020 : Mondial Division 1A à Füssen, Allemagne.

Programme de l’équipe de France féminine U16 :
21-27 octobre 2019 : Stage à Vaujany.
11-15 décembre 2019 : Deux matchs contre l’Allemagne, lieu à déterminer.
Date et lieu à déterminer pour l’European Cup.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! AccepterEn savoir plus

tristique libero facilisis in venenatis, commodo ut elementum ultricies sit non leo.