Féminin Élite (3e journée) : les EV Girls et les Rebelles en patronnes

192

Au nord comme au sud, on retrouve une formation qui fait la course en tête avec trois victoires en autant de parties. Pour la première poule citée, nous avions droit ce week-end à une véritable affiche puisqu’Évry-Viry recevait son dauphin Tours, comme un souvenir du dernier carré final.
Mais cette fois-ci, ce sont les Franciliennes qui ont pris le dessus avec une victoire sans trembler. L’internationale Léa Parment lançait au mieux ses coéquipières après 35 secondes de jeu. Elle sera d’ailleurs auteure d’un triplé, en inscrivant un but dans chacune des périodes du match (6-2). Les EV Girls dominent la poule Nord avec 9 points, et se posent déjà comme de sérieuses prétendantes au titre final.

Une autre rencontre concernait le bas de classement puisque Neuilly recevait l’entente Garges – Saint Ouen, et les deux équipes avaient pour objectif de signer leur première victoire de la saison. Elle sera pour les Grizz’louves qui auront attendu la deuxième période pour débloquer le compteur et ne plus lâcher la tête de la partie. La joueuse du match est sans conteste Anaïs Taillez, qui a inscrit cinq des huit buts de Garges – Saint Ouen (2-8).

Enfin, les Gothiques d’Amiens recevaient les Jokers de Cergy-Pontoise, pour une rencontre au scénario rocambolesque. Le public venu à la patinoire a certainement pensé assister à une balade de santé des joueuses du Val d’Oise puisque les Jokers menaient 0-3 après six minutes au compteur, et 0-4 à mi-match. Puis les Gothiques se sont révoltées : un but, puis un autre, et un troisième… Il en a manqué un pour recoller et accrocher les prolongations. Première victoire de Morgane Rihet et ses coéquipières cette saison, mais elles veilleront sans doute à éviter de se faire aussi peur la fois prochaine (3-4).

Cap au sud où dans un calendrier très morcelé (et difficilement lisible), une seule formation a joué trois matchs… et compte ainsi trois succès : les Rebelles de Chamonix étaient en déplacement à Besançon pour affronter une équipe des Aigles qui entamait la compétition. Lara Escudero a inscrit un triplé, l’anglaise Betony Garner et Perrine Lavorel complètent la marque de Chamonix. En face, Sophie Leclerc, soeur de Nicolas et Guillaume, a sauvé l’honneur pour les bisontines (1-5).

Les Brûleuses de Loups de Grenoble jouaient également leur premier match ce jour, et pour ce faire elles se déplaçaient à Blagnac pour affronter les Rafales d’Occitanie. Après un premier tiers-temps équilibré qui a vu la BdElle Camille Coeuru répondre à l’ouverture du score de Julie Gallon, les Rafales ont pris le large dans la deuxième période. C’est suffisamment rare pour le préciser en Féminin Élite, l’Occitanie s’est appuyée sur six buteuses différentes dans la rencontre (Julie Gallon, Mathilde Roblin, Iris Canredon-Mirandon, Julie Pflieger, Solène Tossut et Alexane Jeanpierre) (6-1).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

quis, libero libero elit. ipsum Donec venenatis fringilla felis pulvinar ut