Luleå – Lausanne (CHL, quart de finale retour)

87

Dans ce quart de finale retour de la Champions Hockey League 2019-2020, Luleå est dans une position favorable pour la qualification en demi-finale.

Le LHF l’a emporté au match aller, à Lausanne, 2-1 grâce à un doublé de Robin Kovács. Et l’équipe entraînée par Thomas Berglund, toujours leader en SHL suédoise, est particulièrement redoutable à domicile, ne subissant que deux défaites en douze matchs chez elle en championnat. Même si le dernier revers à la maison remonte… au week-end dernier, Färjestad mettant fin à une série de dix victoires de rang de Luleå.

Pour autant, le déplacement de Lausanne, qui connaît un coup de moins bien en ce moment, s’annonce particulièrement périlleux. Bonne nouvelle néanmoins pour les Helvètes : le retour de l’international Cody Almond, un précieux travailleur absent depuis un mois à cause d’une commotion.

D’entrée, Luleå tente de s’installer, et Lausanne est rapidement poussé à la faute. Le défenseur lausannois Grossmann au cachot, le premier but arrive déjà… pour Lausanne. Nils Lundkist cafouille à la ligne bleue, Josh Jooris contre, subtilise le puck au jeune arrière suédois et sert sur sa gauche Joël Vermin (0-1, 03’15). Lausanne frappe fort mais leur avantage sera de courte durée, exactement 43 secondes. Le temps que Niklas Olausson offre une passe très appuyée à Isac Brännström, posté dans le slot (1-1, 03’58).

Malgré ce coup du sort, Lausanne joue pleinement sa chance, notamment par une splendide passe de Jeffrey mal exploitée par Frick, ou un lancer de Vermin qui crée la panique dans le camp scandinave. Mais nouveau coup du sort, dans la continuité de cette dernière action, Luleå parvient à se relancer : Noel Gunler s’empare du palet et va battre Tobias Stephan, qui ne parvient pas à arrêter le puck avec ses jambières (2-1, 17’44).

Le score cumulé est de 4-2 en défaveur de Lausanne. Mais les Suisses ont les situations pour rattraper leur retard : ils commencent la seconde période en supériorité numérique, dont un avantage à 5 contre 3 pendant 40 secondes. Mais les hommes de Ville Peltonen peinent à trouver les solutions face à la meilleure défense de Suède. Luleå verrouille et David Rautio est, comme très souvent cette saison, impérial devant ses filets.

L’affaire va se corser pour Lausanne au début du troisième tiers-temps. Jooris en prison, Noel Gunler en profite pour inscrire son deuxième but de la soirée, après une splendide passe en retrait de Nils Lundkist (3-1, 42’27). Les minutes passent, et Lausanne lâche prise. À huit minutes de la fin, Ville Peltonen appelle un temps-mort et sort Stephan pour un joueur de champ supplémentaire, le tout pour le tout. En vain puisque Daniel Sondell marquera en cage vide, d’un joli lob de sa zone défensive (4-1, 53’01). La superbe reprise de volée de Cody Almond, légèrement déviée, est finalement presque anecdotique (4-2, 57’38), Austin Farley enfonçant définitivement le clou dans les filets déserts (5-2, 59’43).

Luleå s’impose comme un patron, Lausanne peinant à soutenir la comparaison. Le club de l’extrême-nord de la Suède atteint le dernier carré de la CHL, qu’il avait rejoint en 2015. Année de son sacre européen. Il affrontera Frölunda dans un affrontement entre anciens champions d’Europe

Luleå HF – Lausanne HC 5-2 (2-1, 0-0, 3-1)
Mardi 10 décembre 2019 à 18h00 à la Coop Norrbotten Arena de Luleå. 2895 spectateurs.
Arbitrage de Aaro Brännare et Mikko Kaukokari (FIN) assistés de Emil Yletyinen et Jan Sandström (SUE).
Tirs : Luleå 28, Lausanne 27.
Pénalités : Luleå 8′, Lausanne 10′.

Évolution du score :
0-1 à 03’15 : Vermin assisté de Jooris (inf. num.)
1-1 à 03’58 : Brännström assisté de Olausson et Gustafsson (sup. num.)
2-1 à 17’44 : Gunler
3-1 à 42’27 : Gunler assisté de Lundkist et Connolly (sup. num.)
4-1 à 53’01 : Sondell assisté de Berglund
4-2 à 57’38 : Almond assisté de Bertschy
5-2 à 59’43 : Farley assisté de Berglund et Fabricius

Luleå HF

Attaquants :
Jack Connolly – Niklas Olausson (A, +1) – Noel Gunler
Robin Kovács (-1) – Juhani Tyrväinen (-1, 2′) – Einar Emanuelsson
Emil Larsson – Arttu Ilomäki – Isac Brännström (-1)
Karl Fabricius (A, +2) – Jonas Berglund (+2, 2′) – Austin Farley (+2)
Daniel Widing (-1)

Défenseurs :
Nils Lundkist – Erik Gustafsson (C, +1)
Daniel Sondell (+1) – Jesper Sellgren
Joonas Jalvanti (2′) – Oscar Engsund (2′)
Albin Thyni Johansson

Gardien :
David Rautio

Remplaçant : Joel Lassinantti (G). Absents : Fredrik Styrman (genou+commotion), Filip Hållander (jambe), Pontus Själin.

Lausanne

Attaquants :
Joel Vermin (-1) – Christoph Bertschy (-1) – Dustin Jeffrey (A, -2)
Yannick Herren (-1) – Cory Emmerton (-1) – Tyler Moy
Ronalds Kenins – Josh Jooris (2′) – Cody Almond (2′)
Tim Traber – Étienne Froidevaux (C) – Robin Leone
Lee Roberts

Défenseurs :
Petteri Lindbohm (2′) – Lukas Frick
Fabian Heldner (-1) – Jonas Junland (A, -1)
Robin Grossmann (-1, 2′) – Joel Genazzi (+1, 2′)
Matteo Nodari

Gardien :
Tobias Stephan [sorti de 51’59 à 53’01, de 56’30 à 57’38 puis de 58’21 à 59’43].

Remplaçant : Luca Boltshauser (G). Absent : Benjamin Antonietti (ménisque).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

Sed efficitur. ut massa venenatis neque. justo eget Curabitur libero ut at