1ère sélection d’un gardien… qui marque

405

La Suède a bien démarré le tournoi en Russie, la Channel One Cup, en battant les hôtes grâce à une fantastique performance devant les filets de Lars Johansson. Après ce premier succès sous l’ère Johan Garpenlöv, la Tre Kronor doit enchaîner ce samedi face aux rivaux, et champions du monde en titre, les Finlandais.

Des Finlandais qui se sont inclinés jeudi en prolongation contre la Tchéquie, mais qui espèrent se rattraper avec ce match matinal (11h00 heure de Moscou). À cette occasion, Jukka Jalonen a décidé de tester Frans Tuohimaa, un gardien de 28 ans qui évolue cette saison au HIFK après avoir pas mal bourlingué. Face à la Suède, Tuohimaa joue donc son premier match sous le maillot suomi, face au gardien de Kazan Adam Reideborn.

Après une première période qu’elle domine, la Suède ouvre le score au début de la deuxième, grâce à Daniel Brodin. La Finlande réagit six minutes plus tard, en avantage numérique, par Jesse Puljujärvi. Le jeune ailier de 21 ans, qui réalise actuellement un retour gagnant aux Kärpät, inscrit son premier but en sélection. À son tour, Jere Karjalainen marquera également son premier but en sélection, permettant à la Finlande de prendre les devants. Ce sera le but gagnant.

En effet, les Suédois céderont encore dans les dix dernières minutes. Face à Miro Aaltonen, Valtteri Puustinen et… Frans Tuohimaa ! Reideborn cédant sa place pour un joueur de champ supplémentaire, le gardien finlandais parviendra à marquer en cage vide. Frans Tuohimaa réussit le tour de force de marquer en tant que gardien à son premier match international.

La Finlande s’impose sèchement 5-1 après avoir maîtrisé son sujet. Deux jours après sa victoire contre la Russie, la Suède de Garpenlöv est retombé dans des travers déjà observés en novembre au Tournoi Karjala : beaucoup d’application mais un manque d’efficacité chronique et des unités spéciales fragiles.

Désignés joueurs du match : Frans Tuohimaa pour la Finlande et Dennis Rasmussen pour la Suède.

Commentaires d’après-match

Marcus Ragnarsson (entraîneur-adjoint de la Suède) : « Les Finlandais étaient plus incisifs que nous, particulièrement en seconde période. Ils obtiennent deux buts en avantage numérique, nous devons nous améliorer en infériorité. »

 

Finlande – Suède 5-1 (0-0, 2-1, 3-0)
Samedi 14 décembre 2019 à 11h00 à la CSKA Arena de Moscou. 4718 spectateurs.
Arbitrage de Sergei Morozov et Ivan Fateev (RUS) assistés de Nikita Shalagin et Roman Slavikovsky (RUS).
Pénalités : Finlande 8′ (4′, 2′, 2′), Suède 10′ (0′, 8′, 2′)
Tirs : Finlande 26 (9, 10, 7), Suède 35 (11, 11, 13).

Évolution du score :
0-1 à 23’37 : Brodin assisté de Lööv et Sylvegård
1-1 à 29’28 : PuljuJärvi assisté d’Aaltonen et Ikonen (sup. num.)
2-1 à 36’41 : Karjalainen assisté de Kemiläinen et Aaltonen (sup. num.)
3-1 à 53’52 : Aaltonen assisté de Nättinen et Puljujärvi
4-1 à 57’23 : Puustinen assisté de Nättinen et Palmu
5-1 à 58’42 : Tuohimaa

Finlande

Attaquants :
Eemeli Suomi (+1) – Otto Paajanen – Valtteri Puustinen (+1)
Henri Ikonen – Hannes Björninen – Jere Karjalainen
Petrus Palmu (+2) – Miska Siikonen (+1) – Jukka Peltola (A, +1)
Julius Nättinen (+1) – Miro Aaltonen (A) – Jesse Puljujärvi

Défenseurs :
Miika Koivisto (C) – Mikko Niemelä (-1)
Petteri Lindbohm (+1) – Valtteri Kemiläinen
Niklas Friman (+1) – Elmeri Eronen (+2)
Tarmo Reunanen – Mikael Seppälä

Gardien :
Frans Tuohimaa (33/35) puis à 58’42 Eetu Laurikainen (1/1)

En réserve : Jussi Olkinuora (G), Ville Pokka, Ilari Melart, Jere Sallinen, Veli-Matti Savinainen, Juho Lammikko.

Suède

Attaquants :
Magnus Pääjärvi-Svensson (-2) – Markus Ljungh (-1) – Malte Strömwall (-2)
Gustav Rydahl – Linus Johansson – Leon Bristedt
André Petersson (-2) – Dennis Rasmussen (C, -1) – Daniel Zaar (-1)
Emil Sylvegård (+1) – Fredrik Händemark – Daniel Brodin (+1)

Défenseurs :
Mikael Wikstrand (A, -1) – Viktor Lööv (+1)
Klas Dahlbeck (A, -1) – Calle Andersson (-3)
Henrik Tömmernes – Arvid Lundberg

Gardien :
Adam Reideborn [sorti de 58’00 à 58’42].

Remplaçant : Lars Johansson (G). Remplaçants : Emil Johansson, Niklas Hansson, Mathias Bromé.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

Curabitur non consectetur Sed mi, odio amet,