Combat à mort de gladiateurs

440

C’est sans doute le seul championnat à avoir connu son dénouement peut-être le plus important et le plus férocement disputé. En décidant d’une descente directe cette année, sans barrages de promotion/relégation, la fédération tchèque a eu le nez creux, puisqu’on n’aurait pas eu le temps de les disputer.

Même si certains clubs ont essayé de faire changer les règles en cours de championnat (on l’avait évoqué), ils se sont surtout battus sur la glace toute la saison : on n’a jamais vu le dernier avec autant de points depuis huit ans.

C’est donc un championnat palpitant qui s’est achevé par un « combat de gladiateurs dans lequel un des deux doit mourir », comme l’a dit son principal protagoniste Jaromir Jagr.

Nous vous proposons de revivre le déroulement de cette exceptionnelle saison d’Extraliga tchèque.

 

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

eget diam ipsum mattis elit. consequat. neque.