Briançon – Rouen : logique respectée

418

Un choc des extrêmes pour ce nouveau rendez-vous télévisé de Ligue Magnus. Briançon retrouve les cameras de Sport en France pour le deuxième vendredi consécutif. Pour leur retour au jeu, les Diables Rouges se sont imposés 1-0 face à Nice en signant leur première victoire de la saison.

Après un match amical de reprise perdu à Amiens (2-3 après prolongation), Rouen retrouve la compétition avec ce déplacement dans les Hautes-Alpes. Les Normands avaient réalisé un début de saison parfait : 6 victoires en 6 matches. Ils font débuter ce soir Tommy Perret (le frère de Jordann) ainsi que Kaylian Leborgne, intégralement formé sur l’île Lacroix. C’est le septième plus jeune joueur à évoluer en Ligue Magnus depuis sa création à 16 ans, 11 mois et 20 jours.

2021 Rouen Caron 1

Rouen débute de la meilleure de manière le match. Sur leur deuxième incursion, Rolands Vigners ouvre le score en cage vide en reprenant un rebond laissé par Patrick Munson. Après un power-play briançonnais n’ayant rien donné, le jeu s’équilibre progressivement. En supériorité numérique, Joël Caron (photo ci-dessus) dévie un slap de Nicolas Deschamps devant le but : déjà 2-0 pour les Dragons après 7 minutes. Les Normands, tout en maîtrise, contrôlent les débats et le palet. Briançon n’abdique et se procure plusieurs occasions mais non concrétisées.

Les Dragons prennent l’habitude de parfaitement entamer leurs périodes : après à peine 1’30 dans le second acte, Maxim Lamarche inscrit le troisième but d’un superbe tir en effaçant le défenseur briançonnais d’une belle feinte. Alors que Rouen contrôle, les Diables Rouges font bonne figure et se créent plusieurs opportunités mais le réalisme n’est pas au rendez-vous. L’efficacité fait défaut à Briançon à l’image d’une double supériorité non convertie. Les jaune et noir gèrent leur avance et mènent 3-0.

Les Dragons commencent le dernier tiers avec deux supériorités numériques consécutives non converties. À son tour en avantage numérique, Briançon n’en profite pas non plus. Puis Pierre Crinon, d’un superbe tir décroisé poteau rentrant, inscrit le quatrième but normand de la soirée. À 4 minutes de la fin, Briançon bénéfice d’une double supériorité numérique et Éric Medeiros décide de sortir son gardien pour évoluer à 6 contre 3. Mais les Haut-Alpins ne trouvent pas la faille et Loïc Lampérier (photo ci-dessous) conclut dans la cage déserte.

2021 Rouen Lamperier 1

Rouen s’impose logiquement 5-0 au terme d’un match parfaitement maîtrisé. Sans jamais réellement forcer leur talent ni être mis en difficulté par les Diables Rouges, les Rouennais rendent une copie propre tandis que Pintaric s’offre un blanchissage. 6 victoires en 6 matches pour les Normands, leaders de Ligue Magnus.

Briançon n’a pas démérité, loin de là, ni jamais rien lâché dans ce match et s’est bien défendu fidèle à ses valeurs de combativité, solidarité et courage. Les Diables Rouges se sont mêmes créé plusieurs situations dangereuses. Seul bémol : le très gros manque de réalisme et d’efficacité, déjà aperçu depuis le début de saison, mettant en lumière le probable manque d’un buteur-finisseur au sein d’une attaque certes travailleuse mais assez limitée (8 petits buts en 6 matches).

 

Briançon – Rouen 0-5 (0-2, 0-1, 0-2)
Vendredi 11 décembre 2020 à 20h30 à la Patinoire René Froger. Match à huis-clos.
Arbitrage de MM. Barcelo et Scolari assisté de MM. Margry et Aman.
Pénalités : Briançon 8’ (2’, 4’, 2’), Rouen 12’ (2’, 4’, 6’).
Tirs : Briançon 21, Rouen 27.

Évolution du score :
0-1 à 01’17 : Vigners assisté de Lamperier et Guttig
0-2 à 06’56 : Caron assisté de Deschamps et Flood (sup. num.)
0-3 à 21’27 : Lamarche assisté de Nesa et Bedin
0-4 à 46’12 : Crinon assisté de Flood et Vigners
0-5 à 57’10 : Lampérier assisté de Guttig et Lamarche (inf. num., cage vide)
Briançon

Attaquants :
Samu Markkula – Jussi Nättinen – Jaka Ankerst
Igmat Zemchenko – Felix Plouffe (C) – Urban Sodja
Nicolas Ruel – Quentin Berthon (A) – Quentin Fauchon
Hugo Sarlin – Armand Jayat – Charles Schmitt

Défenseurs :
Kevin Igier – Nick Grahut
Samuel Tomko (A) – Jakub Sedlak
Thibaut Farina – Evan Andraud

Gardien :
Patrick Munson

Remplaçant : Olivier Richard (G). Absents : Sébastien Delemps (blessé), Pavel Charnoak (raison familiale), Aymard (raison familiale), Kais Faure-Brac (blessé) et Bastien Colomban.

Rouen

Attaquants :
Nicolas Deschamps – Joël Caron – Brock Trotter
Loïc Lampérier (A) – Anthony Guttig (A) – Rolands Vigners
Joris Bedin – Juha Koivisto – Vincent Nesa
Bastien Zago – Kaylian Leborgne – Tommy Perret

Défenseurs :
Cam Barker (C) – Maxime Lamarche
Pierre Crinon – Mark Flood
Enzo Cantagallo – Florian Chakiachvili

Gardien :
Matija Pintaric

Remplaçant : Valentin Duquenne (G). Absents : Jacob Lagacé (blessé), Quentin Tomasino (choix de l’entraîneur), Théo Gueurif (choix de l’entraîneur).

Les commentaires sont fermés.

risus fringilla efficitur. felis ut elementum consectetur sem, ut velit, commodo quis