Ligue Magnus : comme un air de reprise…

426

Quatre matchs en une seule soirée : la Ligue Magnus n’avait plus connu pareille intensité depuis fin octobre. Et cette timide reprise n’a guère souri aux équipes qui évoluaient à domicile, puisque Chamonix, Bordeaux et Gap ont perdu, chez eux, face à Nice, Mulhouse et Angers. Seul Grenoble a gagné à la maison. Les Brûleurs de loups ont dominé Cergy-Pontoise.

Nice, l’une des deux seules équipes de l’élite à avoir joué plus de dix matchs (les Aigles en sont désormais à treize), s’est donc imposé à Chamonix. Les Azuréens ont toutefois été secoués en Haute-Savoie : s’ils n’ont eu besoin que de 43 secondes pour ouvrir le score, ils ont aussi compté deux buts de retard juste après la mi-match (3-1 à la 31e). Mais les joueurs de Stan Sutor ont marqué à quatre reprises dans le dernier tiers, pour s’imposer, au final, 4-6. Avec, au passage, trois points d’Ondrej Kopta, l’actuel meilleur buteur du championnat.

Nice profite de cette victoire pour prendre seul la tête du classement. Mais ce leadership pourrait être mis à mal dès ce week-end, puisque Rouen, actuel 2e, à deux matchs à jouer en 48 heures à Anglet.

Derrière Nice et Rouen, c’est Angers qui complète le podium. Les Ducs, qui ont enregistré le retour au jeu de Nicolas Ritz, jouaient hier à Gap, où rien n’a été marqué pendant deux tiers. Ce sont, du reste, les Rapaces qui ont pris les devants à un gros quart d’heure du terme, grâce au jeune Maxence Bortino, auteur à 19 ans de son tout premier but en Ligue Magnus. Les Angevins ont égalisé trois minutes plus tard, à cinq contre trois, par Zach Hamill. Philippe Halley et Maurin Bouvet, buteurs dans les cinq dernières minutes, leur ont permis de remporter la partie (1-3).

48 arrêts pour Quentin Papillon

La troisième victoire en déplacement revient à Mulhouse. Certes, les Scorpions ont encaissé trois buts à Bordeaux (dont deux en infériorité numérique). Mais l’attaque alsacienne a su profiter des largesses offertes par l’arrière-garde girondine, défense la plus poreuse du championnat (47 buts pris en 12 sorties), pour s’imposer 3-6, avec six buteurs différents (Louick Marcotte, Colin Campbell, Teemu Loizeau, Samuel Rousseau, Julien Msumbu et l’ex-Boxer Jonathan Lessard). Le gardien haut-rhinois Quentin Papillon a, de son côté, signé 48 arrêts. Son homologue aquitain, Clément Fouquerel, a lui été expulsé après un quart d’heure de jeu.

Grenoble est donc la seule équipe à attaquer 2021 avec une victoire à domicile. Les Brûleurs de loups n’ont néanmoins pas eu la partie facile face à Cergy-Pontoise. Julien Munoz et Alex Aleardi ont permis aux Isérois d’atteindre la première pause avec deux longueurs d’avance. Mais les Jokers sont revenus à 2-2 dès l’entame de la deuxième période, avec deux buts inscrits en supériorité numérique par Max Kalter et Alexandre Lubin. Deux réalisations, signées Peter Valier et Julien Munoz, ont finalement offert le gain du match aux tenants de la coupe Magnus (4-3).

Résultats : Chamonix – Nice 4-6, Bordeaux – Mulhouse 3-6, Grenoble – Cergy-Pontoise 4-3, Gap – Angers 1-3.

Classement : 1. Nice (23 pts, 13 matchs), 2. Rouen (20 pts, 7 matchs), 3. Angers (14 pts, 8 matchs), 4. Anglet (13 pts, 9 matchs), 5. Amiens (12 pts, 8 matchs), 6. Bordeaux (12 pts, 12 matchs), 7. Gap (11 pts, 7 matchs), 8. Mulhouse (11 pts, 9 matchs), 9. Grenoble (10 pts, 6 matchs), 10. Chamonix (9 pts, 7 matchs), 11. Cergy-Pontoise (6 pts, 5 matchs), 12. Briançon (6 pts, 7 matchs).

Prochains matchs.- Samedi 9 janvier : Anglet – Rouen. Dimanche 10 janvier : Anglet – Rouen. 

La page de la Ligue Magnus saison 2020/2021.

Les commentaires sont fermés.

leo. Lorem Donec dictum elit. libero ante.