Les Tchèques battent les champions olympiques

photos Jan Beneš, Český hokej
131

Pour affronter les champions olympiques finlandais, les Tchèques ont aligné leur plus forte équipe possible. Parmi les six renforts de NHL, un petit nouveau, le gardien Karel Vejmelka. Il n’a jamais été appelé en équipe nationale quand il évoluait en Extraliga, mais dès sa première saison nord-américaine, il a conquis le poste de titulaire des Arizona Coyotes et y a obtenu un nouveau contrat de trois ans. Il revient donc au pays avec une réputation en hausse.

Mais s’il a l’habitude d’avoir beaucoup de travail chez les Coyotes, deuxième plus mauvaise équipe de NHL, Vejmelka se retrouve presque désoeuvré aujourd’hui : deux tirs seulement en première période. L’explication tient au style de jeu, car les deux équipes forment une trappe en zone neutre, mais aussi à une certaine faiblesse de la Finlande. Elle obtient une seule vraie occasion, mais elle est nette : une superbe passe de Hannes Björninen n’est pas utilisée par Marko Antilla, pourtant en excellente position.

La domination tchèque est de plus en plus évidente, et le gardien Jussi Olkinuora ne peut pas y résister sans aide de ses collègues. Sur un lancer lointain de Radim Šimek, le défenseur finlandais Niklas Friman est placé du mauvais côté de son adversaire. Roman Červenka et Matěj Blümel sont donc à deux dans la mêlée face à Sami Vatanen, c’est le plus jeune qui sera crédité du but. 33 secondes plus tard, la passe de derrière la cage de Tomáš Hertl trouve Jiří Smejkal, dont Jere Sallinen essaie en vain de soulever la crosse (0-2).

L’écart est fait, mais Vejmelka n’aura pas de blanchissage. La faute à un autre débutant. Joel Armia, 28 ans, joue ce soir enfin son premier match en équipe de Finlande. L’attaquant des Canadiens de Montréal bloque un tir de Krejčík et il sert alors Petrus Palmu qu’il voit partir vers le but adverse. Palmu met totalement dans le vent Vejmelka par une feinte magnifique. Cela n’empêchera pas la victoire tchèque, confirmée par un but de David Krejčí en cage vide.

2022 05 07 fin tch2

Le vent semble tourner. Les Tchèques, en pleine crise après les Jeux olympiques ratés enchaînent une quatrième victoire de suite et engrangent chaque jour un peu plus de confiance avec leur nouvel entraîneur finlandais au discours toujours aussi positif. La Finlande médaillée d’or perd son troisième match consécutif et voit s’effriter l’impression habituelle de maîtrise. Néanmoins, elle n’avait pas aligné son premier trio Pesonen-Manninen-Hartikainen, ce qui confirme sa dépendance. L’impact offensif de ses autres lignes reste trop faible.

Désignés joueurs du match : Saku Mäenälänen pour la Finlande et Jiří Smejkal pour la Tchéquie.

Commentaires d’après-match :

Jukka Jalonen (entraîneur de la Finlande) : « Oui, le palet [envoyé involontairement par Lammikko à trois mètres de distance en deuxième période] m’est arrivé assez violemment dans l’oreille. Heureusement que j’ai eu le temps de tourner la tête pour être en mesure de parler avec vous maintenant. Cela n’a pas cassé mes lunettes mais le choc était rude. Bien sûr on aimerait gagner. Le jeu offensif doit s’améliorer. Il est un peu continu et inefficace. On doit essayer de s’améliorer demain contre la Suède et repartir de l’avant. Chaque jour apporte quelque chose de nouveau quand à notre politique de personnel. Beaucoup de matches ont déjà été joués, donc l’alignement commence à prendre forme. »

Kari Jalonen (entraîneur de la Tchéquie) : « Ce sera toujours un match spécial pour moi. Je connais très bien Jukka Jalonen et au moins la moitié des joueurs finlandais. Mais je suis un professionnel et je suis heureux que nous ayons gagné. Nous étions forts dans les mises en échec, et vraiment très bons en défense. J’ai aimé l’équilibre de notre jeu, surtout en deuxième période. Nous avons su amener des palets en zone offensive et y rester en faisant tourner nos adversaires. Nous avons créé nos deux buts ainsi. Nos quatre lignes ont été homogènes et ont toutes contribué à la victoire. »

Karel Vejmelka (gardien de la Tchéquie) : « Je tirerais clairement un bilan positif de ce match. Nous avons trois points et nous avons fait ce que nous devions. C’est très bien pour moi. Chaque breakaway est du 50/50, [Palmu] a fait une belle feinte et je m’y suis fait prendre. Malheureusement, ça arrive, mais on ne peut rien y faire. Je dois me réhabituer à la surface de jeu. Quand je vais chercher le palet derrière le but, j’ai un peu plus de temps, il arrive un peu plus longtemps que j’en ai pris l’habitude. Mais après quelques tentatives, c’était bon. »

2022 05 07 fin tch3

Finlande – Tchéquie 1-3 (0-0, 0-2, 1-1)
Samedi 7 mai 2022 à 12h00 au Globen de Stockholm. 9552 spectateurs.
Arbitres : Andreas Harnebring et Daniel Eriksson (SUE) assistés de Ludvig Lundgren et Gustav Jonsson (SUE).
Pénalités : Finlande 6′ (2′, 2′, 2′) ; Tchéquie 4′ (4′, 0′, 0′).
Tirs : Finlande 12 (2, 5, 5) ; Tchéquie 24 (5, 12, 7).

Évolution du score :
0-1 à 36’37 : Blümel assisté de Červenka et Šimek
0-2 à 37’06 : Smejkal assisté de Hertl
1-2 à 48’31 : Palmu assisté d’Armia
1-3 à 59’40 : Krejčí (sup. num., cage vide)

Finlande (2′ pour surnombre)

Attaquants :
Saku Mäenalanen – Hannes Björninen – Marko Anttila (A)
Markus Nenonen – Miro Aaltonen – Niko Ojamäki
Petrus Palmu (2′) – Valtteri Filppula (C) – Joel Armia
Jere Sallinen (-1, 2′) – Juho Lammikko (-1) – Markus Nurmi (-1)

Défenseurs :
Atte Ohtamaa – Ville Pokka
Mikko Lehtonen – Juuso Hietanen (-1)
Niklas Friman – Sami Vatanen (A)
Mikael Seppälä (-1) – Vili Saarijärvi

Gardien :
Jussi Olkinuora [sorti de 58’22 à 58’48 et de 59’23 à 59’40]

Remplaçant : Frans Tuohimaa (G). En tribune : Harri Säteri, Niclas Westerholm (G), Henri Jokiharju, Oliwer Kaski, Kalle Maalahti (D), Harri Pesonen, Sakari Manninen, Teemu Hartikainen, Jere Innala, Toni Rajala (A).

République Tchèque

Attaquants :
Roman Červenka (C, +1) – David Krejčí (A, +1, 2′) – Matěj Blümel (+1)
Jiří Smejkal (+1) – Tomáš Hertl (+1) – Jakub Vrána (+1)
Dominik Simon (-1) – Michael Špaček (-1) – Matěj Stránský (-1)
Jakub Flek (A) – Jiří Černoch – Hynek Zohorna
Patrik Zdráhal

Défenseurs :
Radim Šimek (+1) – Filip Hronek (+1)
David Musil (+1) – Tomáš Kundrátek (+1)
David Sklenička (-1) – Jakub Krejčík (-1, 2′)
Michal Jordán – Jan Ščotka (A)

Gardien :
Karel Vejmelka

Remplaçant : Marek Langhamer (G). En tribune : Štěpán Lukeš (G), David Jiříček, Michal Moravcík (D), Ondřej Beránek, Petr Holík, Filip Chlapík, Petr Kodýtek (A).

Les commentaires sont fermés.