Parcourir Tag

Mondial 2022

Finlande-Canada, la finale éternelle

C'est la première fois dans l'histoire des championnats du monde que la même finale se répète trois fois de suite. La Finlande, de surcroît champion olympique, est d'une exceptionnelle régularité depuis que Jukka Jalonen est aux commandes. Le Canada a connu des hauts et des bas... mais ses "hauts" coïncident toujours avec les rencontres à élimination directe. Si l'on a loué à juste titre l'exceptionnelle résilience des Canadiens, il faut souligner que les Leijonat se sont eux aussi qualifiés en remontant au score lors des…

Un tiers de trop pour les Américains

Les battus de demi-finales espèrent repartir du tournoi avec le lot de consolation : la médaille de bronze. Les États-Unis, à seulement quatre défenseurs, ont très bien répondu au défi et accroché la Finlande jusqu'à la dernière seconde. La défaite 4-3 peut leur laisser un plein de confiance... alors que la déroute 6-1 face aux Canadiens subie par les Tchèques a sans doute abîmé leur confiance, notamment celle du gardien Karel Vejmelka, nommé parmi les trois meilleurs du tournoi par son pays. Qui des Américains, pour leur…

Une question de confiance et de mental

Le Canada est certainement galvanisé par son incroyable résurrection avant-hier, alors qu'il était mené de deux buts à deux minutes de la fin dans son quart de finale face à la Suède. Les Tchèques - en quête de leur première finale depuis douze ans - sont prévenus : ils ont eux-mêmes adopté un système de jeu plus "nordique" et défensif depuis l'arrivée de Kari Jalonen derrière le banc, mais ce n'est pas une garantie absolue face aux puissants gabarits canadiens tant que la sirène n'a pas retenti. La pression initiale est…

La Finlande continue de rugir

Tampere, la capitale du hockey finlandais, est la capitale du hockey mondial l'espace d'un week-end, regroupant le dernier carré du championnat du monde 2022. Le premier duel pour accéder à la finale oppose le pays organisateur aux États-Unis, tombeurs de la Suisse à Helsinki.

La Suisse doit apprendre à partir à point

La Suisse est première de la phase de poules, mais cela ne rapporte aucune médaille. Le Suède-Canada de l'après-midi a rappelé que la seule vérité qui compte est celle de la phase éliminatoire. Même dans leur configuration osée à cinq défenseurs, les Américains se sont parfaitement préparés à ce quart de finale. Ils connaissaient leur adversaire avant même le dernier match et ont "reposé" Seth Jones et Nate Schmidt contre la Norvège (respectivement 12 et 13 minutes de temps de jeu) pour qu'ils soient prêts à jouer 30 et 25…

La forteresse vite retrouvée

C'est une forteresse impressionnante. Durant le tour préliminaire, la Finlande a une nouvelle fois fait forte impression en remportant son groupe grâce à son traditionnel jeu défensif à son plus haut niveau. Les joueurs suomi n'ont encaissé que cinq buts en phase de poules, un record aux championnats du monde, tandis que leur rempart Juho Olkinuora, premier acteur de cette démonstration, justifiait de statistiques hallucinantes : quatre blanchissages, 99% d'arrêts pour un seul but encaissé, tout ça dans le groupe…

La Suède avait raison de se méfier du Canada

La Suède a réussi un très bon premier tour. Elle n'a perdu aucun match dans le temps réglementaire et elle a la meilleure attaque du groupe réputé le plus fort. Elle s'attendait à ce que ces résultats lui assurent un quart de finale facile, mais elle se retrouve face au Canada, un adversaire qui fait forcément peur dans le hockey sur glace. Certes, ces Canadiens n'ont pas paru si forts que ça jusqu'ici... mais ils avaient été encore plus décevants l'an passé et avaient quand même fini champions du monde. Méfiante avant le…

Quand le perdant affronte l’Allemagne au lieu du Canada…

Les enjeux sont clairs avant ce dernier match de la phase de poules. Si les Tchèques gagnent dans le temps réglementaire, ils passeront devant la Finlande. Mais dans ce cas, ils hériteraient du Canada comme adversaire en quart de finale à la place de l'Allemagne, ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle ! La Finlande, elle, peut encore jouer trois adversaires potentiels : la Slovaquie en cas de victoire en 60 minutes, le Canada en cas de prolongation, l'Allemagne en cas de défaite en 60 minutes. La République tchèque…

Les Bleus n’avaient pas les armes

La France termine son tournoi par un match de gala, sans aucun enjeu pour les deux équipes. Le Canada est assuré de terminer troisième, et la France ne bougera pas de sa sixième place. Si le Canada veut travailler ses automatismes largement déficients lors de la défaite la veille contre le Danemark, les Bleus cherchent avant tout à finir en beauté un Mondial où leur performance défensive fut plutôt convaincante.

Sérieux malgré l’absence d’enjeu

La Norvège est dans l'exacte même position que la France. Elle compte 5 points après avoir défait ses deux principaux adversaires pour le maintien (Grande-Bretagne et Autriche), la porte pour les quarts s'était alors légèrement entrouverte, avant d'être violemment refermée par la Suède (1-7). Mais contrairement à la France, son classement peut encore évoluer, il lui est encore possible de passer devant l'Autriche avec pour seul but d'améliorer son rang de classement IIHF. Toutefois, il faudrait pour cela battre les…

Tatar porte les Slovaques en quarts

La Slovaquie est en quête de quarts de finale. Une victoire est impérative pour doubler son adversaire du jour, le Danemark. Ce ne sera pas une mission simple : si les Slovaques se sont qualifiés pour le top-8 l'an dernier, cela faisait suite à six saisons de suite d'échecs. Le pays à la double-croix n'a pas gagné un match de phase finale depuis la médaille d'argent de 2012...

Dernière chance pour la Lettonie face à la Suède

La Suède, déjà qualifiée pour les quarts de finale de ces championnats du monde, peut s’assurer de les jouer à Tampere en cas de victoire. Son adversaire du jour n’est autre que la Lettonie, qui quant à elle peut toujours espérer accrocher son ticket pour la phase à élimination directe du tournoi en cas de victoire dans le temps réglementaire, si les États-Unis perdent dans le même temps. Compte-rendu d’un match aux enjeux multiples. Cette partie commence sur un rythme soutenu. Les deux équipes se disputent chaque palet…

La Suisse, première de cordée

Ce Suisse-Allemagne offre un choc inattendu en tête du groupe d'Helsinki. La Suisse a remporté ses six matchs et reste la seule équipe en course pour le gros chèque de l'IIHF remis à l'équipe qui réalise le 10/10. L'Allemagne n'est pas en reste : depuis sa défaite inaugurale contre le Canada, elle s'est imposée sur les cinq matchs suivants et prendrait la tête de la poule en cas de succès dans le temps réglementaire.

La Grande-Bretagne de l’autre côté de la barrière

Comme aux deux précédents championnats du monde, la Grande-Bretagne a perdu ses six premières rencontres. Mais de nouveau, il lui suffit de gagner le dernier match-clé pour éviter la dernière place. L'Autriche a déjà vécu ce genre de déconvenues face à l'Italie en 2019, en même temps que la France face aux Britanniques. Ce match peut réveiller de vieux démons malgré les belles performances des jeunes Autrichiens face aux grandes nations. Comme elle peut se contenter d'un nul, l'Autriche semble se satisfaire d'attendre - à…

Une victoire danoise historique

Le Canada compte douze points, mais n'est pas officiellement qualifié pour les quarts. Il reste un infime concours de circonstances qui pourrait le voir repris par le Danemark et/ou la Slovaquie. Les joueurs de Claude Julien auront à cœur de s'assurer dès ce soir de la situation, après la défaite contre une Suisse bien plus collective. Côté danois, la course aux quarts est toujours ouverte, à la veille d'un duel décisif contre la Slovaquie. Cela patine fort dans ces premières présences. Les bandes font l'objet de…

Le statut social spécial du hockeyeur pro américain

Refuser un joueur de NHL une fois qu'on l'a sélectionné, c'est une chose que la fédération américaine ne fera décidément jamais. On aura rarement vu exemple plus patent que cette année. Hartman et Boldy, annoncés depuis une semaine, sont officiellement arrivés dans l'équipe - directement en première ligne offensive. Cela fait 15 attaquants... pour 5 défenseurs car les 2 blessés sont rentrés chez eux ! Mais tant pis. N'importe quel pays, dans la même situation, aurait titularisé le défenseur Jordan Harris, qui est avec…

Le Kazakhstan envoie l’Italie en Division 1A

C'est le match dans la mort dans le groupe d'Helsinki. Les deux habitués de l'ascenseur avec la Division 1A, l'Italie et le Kazakhstan, s'affrontent dans leur dernier match du tournoi. Le point acquis par les Italiens contre la France ne sert strictement à rien dans ce duel. Les Transalpins étaient passés tout près de la descente en 2019, laminés à chaque match avant de piéger l'Autriche aux tirs au but. Les résultats du Kazakhstan ont été un peu meilleurs en 2019 comme en 2021, mais cela ne va pas chercher bien loin,…

William Nylander transforme le powerplay suédois

La Suède aborde la seconde moitié du championnat du monde, et son jeu de puissance a moins de 19% d'efficacité. Seules la France et la Grande-Bretagne ont de moins bonnes statistiques. "Il doit se passer de façon plus naturelle et il ne faut pas trop réfléchir", a commenté Johan Garpenlöv au matin du match contre la Norvège. Il espère enfin disposer d'un contingent stable avec l'arrivée du dernier joker William Nylander... qui joue à deux endroits différents sur les deux unités du powerplay ! Les deux équipes ont un…

Et soudain, la Suisse accéléra…

La défaite contre le Danemark la veille n'a pas éliminé les Bleus de la course aux quarts de finale, mais les chances sont désormais infimes. Elles reposent sur des succès contre la Suisse, seule équipe invaincue du Mondial, et le Canada... Pire, les Bleus sont privés de Damien Fleury. Le capitaine n'a pas disputé le troisième tiers la veille, et a quitté le groupe, blessé. En face, la Suisse veut poursuivre sur sa lancée pour consolider la première place du groupe, surtout après la victoire dans l'après-midi de…