Slovaquie – Allemagne (Mondiaux 2017, groupe A à Cologne)

71

La Slovaquie et l’Allemagne sont en recherche de points mais la situation est beaucoup plus délicate pour la Double-Croix qui a joué les plus « petits » de la poule, n’a obtenu que trois malheureux points, et la défaite aux tirs au but la veille contre le Danemark ne peut qu’entretenir le marasme ambiant qui plombe la sélection de Zdeno Cíger.

Slovaquie Allemagne 170510 518Les deux formations se montrent assez vigilantes en entame de rencontre, attendant que l’autre commette la faute. La première banderille est à mettre à l’actif des Allemands : Matthias Plachta presse dans la zone de but mais ne parvient pas à reprendre efficacement le rebond de la frappe de Franck Hordler dans le cercle droit (6’42).

Les locaux ne profitent pas plus des erreurs suivantes de la défense adverse et se font même surprendre par Tomáš Matoušek qui dévie au vol le tir de Tomáš Zigo ; Thomas Greiss croit maitriser la situation mais le palet saute sur son patin droit avant de rentrer tranquillement dans la cage (1-0, 9’23). Le portier des New York Islanders est remplacé par Danny aus den Birken avant même que la vidéo ne confirme l’ouverture du score, mise un temps en doute pour une supposée crosse haute du buteur slovaque !

Slovaquie Allemagne 170510 500Revigorés par ce coup du sort, les Bleus continuent de pousser en attaque. Marcel Haščák est en position idéale pour doubler la mise mais sa tentative embrasse le poteau droit (10’01). Le rythme s’estompe cependant et les défenses ferment peu à peu le jeu jusqu’à la première pause… prolongée involontairement d’un bon quart en raison d’un problème technique de la surfaceuse. 

Le public allemand a donc eu le temps de reprendre sa place dans les travées de la Lanxess Arena lorsque ses favoris encaissent de nouveau un but malheureux : Libor Hudáček tire (ou centre ?) sans grande conviction et en angle fermé à droite mais le puck ricoche toutefois sur le patin droit du gardien des champions d’Allemagne et prend le chemin du filet (2-0, 21’58).

Slovaquie Allemagne 170510 569La Double-Croix n’avait pas encore été à pareille fête dans ce Mondial, même s’il convient d’admettre que ses deux buts relèvent plus d’essais chanceux que d’une réelle domination. Les ouailles de Marco Sturm ne baissent pas les bras pour autant mais montrent quelques signes de nervosité. Les transmissions sont fébriles et leurs frappes rendues stériles par la dextérité de Július Hudáček. Marcus Kink se rend coupable de la première faute du match avant la demi-heure de jeu et permet ainsi aux Slovaques de laisser planer la menace d’un troisième but. 

Le retour à forces égales annonce le début du rouleau compresseur allemand. La Slovaquie était parvenue à refaire un retard de trois buts la veille contre le Danemark mais c’est elle ce soir qui se fait revoir, et son avance se réduit en l’espace de 27 secondes ! Alors que ce sont désormais les locaux qui évoluent en supériorité numérique, Patrick Reimer réduit la marque d’une puissante reprise à lentrée du cercle gauche (1-2, 36’11). La ferveur du stade n’est pas encore retombée que Yasin Ehliz électrise encore plus l’ambiance en envoyant son revers par dessus les épaules du gardien slovaque (2-2, 36’38). La Double-Croix est asphyxiée mais la sirène lui permet de souffler. 

Slovaquie Allemagne 170510 678Le troisième tiers-temps contraste avec le niveau du précédent. Le festival offensif laisse place alors à une nouvelle phase d’observation et le spectacle en prend un coup dans l’aile. Peu de tirs, et encore moins d’occasions, sont à signaler pendant les vingt minutes. Est-ce le fait d’avoir assurer au moins un point qui désinhibe les joueurs ? Autant est-il que la prolongation est menée tambours battants. Reimer n’est pas loin de plier la partie dans l’enclave mais Hudáček repousse de la cuisse gauche (63’35). 

Comme vingt-heures heures auparavant, les Slovaques vont donc en découdre aux tirs au but. Dominik Kahun leur met d’entrée la pression en réussissant son face-à-face d’un revers au poteau droit. Tomáš Hrnka touche quant à lui le poteau gauche sur la tentative suivante et c’est pour la Slovaquie le chant du cygne. Aucun des autres tireurs ne transformera. 

Désignés joueurs du match : Peter Čerešňák (Slovaquie) et Frederik Tiffels (Allemagne)

Slovaquie Allemagne 170510 766 700

Réactions d’après–match 

Július Šupler (entraîneur-adjoint de la Slovaquie) : « Nous savions que c’était un match très important pour nous. Nous sommes bien entrés dedans, nous avons su nous débrouiller avec la défense adverse, nous avons atteint la zone offensive plus facilement qu’auparavant. La longue pause avant la reprise du deuxième tiers-temps nous a sortis du rythme, mais c’était la même situation pour les deux équipes. Nous avons encaissé le premier but en infériorité et je pense que l’Allemand en rajoute un peu sur la faute à l’origine. En l’espace de trente secondes on prend un autre but et les compteurs sont remis à zéro. La troisième période a été très exigeante, surtout dans les ultimes minutes. Je pense que les gars méritaient mieux qu’un seul point. Ils ont été très disciplinés, ce qui nous apaise un peu pour les rencontres à venir. »

Libor Hudáček (attaquant de la Slovaquie) : « Nous avons commis des fautes individuelles et ils nous les ont sanctionnées. Je pense que c’était notre meilleure prestation du tournoi. Nous devons construire là-dessus, trois autres matches difficiles nous attendent. Nous avions convenu de beaucoup tirer au but, surtout dans les jambières et tenter de reprendre les rebonds. »

Slovaquie Allemagne 170510 649 700

 

Slovaquie – Allemagne 2-3 t.a.b. (0-1, 1-2, 0-0, 0-0, 0-1)
Mercredi 10 mai 2017 à 20h15 à la Lanxess Arena de Cologne. 17647 spectateurs. 
Arbitrage de Stefan Fonselius (FIN) et Brett Iverson (CAN) assistés de Rene Jensen (DAN) et Judson Ritter (USA).
Pénalités : Slovaquie 4′ (2′, 2′, 0′, 0′) ; Allemagne 4′ (0′, 4′, 0′, 0′).
Tirs : Slovaquie 28 (5, 14, 3, 6) ; Allemagne 30 (5, 14, 6, 5)

Evolution du score : 
1-0 à 09’23 » : Matoušek assisté de Zigo et Šedivý 
2-0 à 21’58 » : L. Hudáček assisté de Čajkovský
1-2 à 36’11 » : Reimer assisté de Ehrhoff et Kahun (sup. num.)
2-2 à 36’38 » : Ehliz assisté de Seidenberg et Müller

Tirs au but : 
Allemagne : Kahun (réussi), Macek (perd le palet), Ehliz (perd le palet)
Slovaquie : Hrnka (poteau), Bližňák (arrêté), Miklík (à côté)
 

Slovaquie 

Attaquants :
Michel Miklík (A) – Mário Bližňák – Marcel Haščák
Tomáš Hrnka – Lukáš Cingeľ – Andrej Kudrna 
Pavol Skalický – Libor Hudáček – Vladimír Dravecký (C) 
Tomáš Matoušek (+1) – Tomáš Zigo (+1) – Andrej Šťastný (2′, +1)

Défenseurs :
Peter Čerešňák (2′) – Adam Jánošik
Martin Gernát – Juraj Mikuš (A)
Michal Čajkovský – Michal Sersen 
Eduard Šedivý (+1) – Peter Trška (+1)

Gardien :
Július Hudáček 

Remplaçant : Ján Laco (G). En réserve : Jaroslav Janus (G), Dávid Skokan (A), Jakub Suja (A)

Allemagne

Attaquants :
Yasin Ehliz – Frederik Tiffels – Patrick Reimer
Yannic Seidenberg – Dominik Kahun – Brooks Macek
Matthias Plachta – Gerrit Fauser – David Wolf 
Philip Gogulla (-1) – Marcus Kink (A, 2′, -1) – Felix Schütz (-1)

Défenseurs : 
Moritz Müller (+1) – Dennis Seidenberg (A, +1)
Denis Reul (-1) – Christian Ehrhoff (C, -1)
Konrad Abeltshauser (-1) – Frank Hördler (-1)
Justin Krueger (2′)

Gardien :
Thomas Greiss puis Danny aus den Birken à 09’23 »

En réserve : Patrick Hager (A), Tobias Rieder (A)

Slovaquie Allemagne 170510 504 700

Les commentaires sont fermés.