États-Unis – Slovaquie (Mondial U20, groupe A)

150

L’hôte américain sort d’une journée de repos après sa promenade 9-0 contre le Danemark. La Slovaquie, étrillée par le Canada 6-0 la veille, ne semble pas vraiment une proie dangereuse.

Le premier tiers se révèle plutôt poussif. Il faut attendre la mi-période pour le premier tir dangereux, un lancer sur le poteau de Brady Tkachuk depuis le cercle. La Slovaquie subit mais Roman Durny ne lâche rien et stoppe les neufs tirs qu’il reçoit. En face, la Slovaquie ne crée pas grand chose mais contraint toutefois Joseph Woll à un sauvetage difficile à trois minutes de la pause, lorsque Samuel Bucek déborde sur l’aile droite et attaque la cage. La charge de Lindgren ne l’empêche pas de trouver la botte… avant de percuter la cage.

La Slovaquie entame bien la deuxième période. Elle va même ouvrir le score en contre-attaque. Quinn Hugues remonte le palet côté américain et écarte à gauche sur Patrick Harper, qui envoie en retrait sur Ryan Lindgren. Le tir est contré et les Bleus se sont fait aspirer : deux-contre-un slovaque de l’autre côté. Krivosik choisit le tir et ouvre la marque entre les jambières (0-1).

Deux minutes plus tard, les États-Unis doivent tuer une pénalité de Lindgren et y parviennent. Les visiteurs ont pris confiance, mais un peu trop. Palet perdu sur un tir contré, et cette fois ce sont les Américains qui déboulent en contre. Anderson écarte vers Poehling qui avance sur la droite et trouve Tkachuk dans l’axe. Ce dernier feinte et glisse le palet ras glace entre les jambes du gardien (1-1). Dès lors, les Bleus passent l’essentiel de la fin de tiers devant le but de Durny – 18 tirs au total, notamment lors d’un accrochage de Bodak.

La décision n’est toujours pas faite et les minutes défilent. La Slovaquie résiste dans le dernier tiers. Lorsque Fehervary sort pour retenir, Fox puis Poehling pilonnent la défense. La pénalité terminée, Harper et Norris obtiennent une bonne chance sans réussite et voient le palet repartir de l’autre côté. L’action semble anodine, un simple duel dans le coin. Sauf que Bucek récupère le palet au fond et sert Krivosik au cercle, qui surprend Woll avec un revers côté fermé (1-2). Belle erreur de relance du duo Tufte-Hugues pour le coup… Doublé de Krivosik, et il ne reste même pas cinq minutes à jouer.

La Slovaquie y croit, mais c’est sans compter l’inévitable Casey Mittelstadt. Alors que la Slovaquie échoue à dégager le palet – Studenic est gêné à sa bleue par une crosse cassée -, l’espoir des Sabres vole le palet, pivote sur la ligne bleue et repart vers le but adverse. Il élimine Michak Ivan d’un geste spectaculaire, puis le gardien d’un mouvement fluide, et égalise : un but exceptionnel (2-2).

Trois minutes à jouer, et les États-Unis poussent afin d’arracher les trois points et rester en course pour la première place du groupe. Problème : Samuel Bucek est dans un grand jour. Il donne une mise en échec le long de la bande dans son camp et récupère le palet. Il accélère côté gauche. Devant un Peeke un peu passif, Bucek repique vers le centre : toute la défense américaine a reculé. Tkachuk, Peeke, Fox sont devant lui avec deux Slovaques. Pas de problème, Bucek part en slalom. Il efface les trois hommes et Woll part vers son poteau. Bucek contourne la cage et tente un revers, sauvé sur la ligne par la mitaine de Woll en plein plongeon, mais conserve le contrôle du disque. Bucek envoie un nouveau revers entre les jambes de Fox et donne la victoire à la Slovaquie (2-3).

Un exploit individuel d’anthologie pour l’une des plus belles victoires de l’histoire de la Slovaquie au Mondial junior. Et un sérieux coup de froid sur Buffalo…

Désignés joueurs du match : Brady Tkachuk (États-Unis), Roman Durny (Slovaquie).

 

États-Unis – Slovaquie 2-3 (0-0, 1-1, 1-2)
Jeudi 28 décembre 2017, 20h. Key Bank Center de Buffalo (USA). 8188 spectateurs.
Arbitrage de Artur Kulev (RUS) et Mikael Sjoqvist (SUE) assistés de Markus Hagerström (FIN) et Emil Yletyinen (SUE)
Pénalités : États-Unis 2′ (0′, 2′, 0′), Slovaquie 4′ (0′, 2′, 2′)
Tirs : États-Unis 45 (9, 18, 18), Slovaquie 25 (5, 8, 12)

Récapitulatif du score
0-1 à 24’52 : Krivosik assisté de Bucek
1-1 à 31’07 : Tkachuk assisté de Poehling et J. Anderson
1-2 à 55’15 : Krivosik assisté de Bucek
2-2 à 56’49 : Mittelstadt
2-3 à 57’52 : Bucek
 

États-Unis

Attaquants
Brady Tkachuk – Ryan Poehling – Joey Anderson (C)
Riley Tufte – Casey Mittelstadt – Patrick Harper
Kieffer Bellows – Logan Brown – Kailer Yamamoto
Max Jones – Josh Norris – William Lockwood
Trent Frederic

Défenseurs
Dylan Samberg – Adam Fox (A)
Ryan Lindgren (A) – Scott Perunovich
Mikey Anderson – Andrew Peeke
Quinn Hughes

Gardien :
Joseph Woll [sorti de sa cage à 59’08]

Remplaçant : Jake Oettinger (G). Réserviste : Jeremy Swayman (G)

Slovaquie

Attaquants
Erik Smolka – Peter Kundrik – Milos Kelemen
Milos Roman – Alex Tamasi – Marian Studenic
Samuel Bucek – Adam Ruzicka – Filip Krivosik
Adam Liska – Viliam Cacho (A) – Samuel Solensky

Défenseurs
Tomas Hedera – Marek Korencik
Michal Ivan – Martin Bodak (C)
Martin Fehervary (A) – Vojtech Zelenak
David Matejovic – Samuel Fereta

Gardien :
Roman Durny

Remplaçant : David Hrenak (G). Réserviste : Jakub Kostelny​ (G)

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

Phasellus pulvinar ipsum at risus. facilisis