Biélorussie – Russie (Mondial U20, groupe B)

63

Le duel entre les « cousins » russes et biélorusses parait toujours aussi déséquilibré. Si la Russie a perdu son premier match, elle a enchaîné avec un succès contre la Suisse et figure toujours parmi les favorites du tournoi. La Biélorussie, en revanche, a perdu contre cette même Suisse et semble destinée au match pour la relégation…

La rencontre sera aussi déséquilibrée qu’attendu, notamment avec un premier tiers totalement favorable aux Russes (15-3 aux tirs). À la mi-période, Altybarmakyan travaille fort dans les bandes, de droite à gauche, en relais avec Maltsev, et finit par trouver Polodyan en tête de cercle. Exploitant les écrans, il ouvre le score (0-1). Deux minutes plus tard, la Biélorussie découvre timidement la zone offensive et Sokolovski tente sa chance de loin. Le palet est dégagé, offrant des espaces à Rubtsov en contre. Sa passe-abandon n’est finalement qu’un relais avec Kayumov. Rubtsov, espoir de Dallas, est servi plein axe, fixe le gardien et double la marque (0-2).

La Russie continue d’exploiter sa facilité au jeu de passe dès la reprise. Svechnikov, derrière la cage, redouble les passes avec Klim Kostin et ce dernier reçoit finalement le palet devant le but, pour un tir en hauteur (0-3). Sokolovski et Martynyuk ont constamment été en retard sur cette action. Un retard de jeu de Manukyan ne donne rien et la Russie contrôler la fin du deuxième tiers, profitant de l’indiscipline adverse. La Biélorussie concède en effet un surnombre et une charge avec la crosse de Yeryomenko, sans que le jeu de puissance russe ne convertisse. À quelques secondes du terme, le capitaine Maxim Sushko est envoyé en échappée mais ne parvient pas à réduire la marque, battu au duel par le gardien Sukhachyov.

La Biélorussie reprend à un de moins mais tue la pénalité malgré les efforts de Yelizarov. Mieux, le défenseur Deryabin remonte le palet, s’excentre et envoie le palet vers la cage sans grande conviction… mais Sukhachyov se troue et le disque échappe sa mitaine, percute le métal avant de finir derrière la ligne (1-3).

Pas de quoi perturber le favori qui réagit rapidement. Une mise au jeu gagnée permet aux Russes de déployer leur jeu de passe. Manukyan et Rubtsov mettent le feu dans l’enclave, le gardien Grishenko part à la pêche et, dans la confusion, Kayumov pousse le palet au fond (1-4). Après avoir tué un retenir de Samorukov, la Russie accentue son avance. Klim Kostin, encore lui, sort du coin avec le palet et patine d’une jolie volte pour se remettre devant la cage et fusiller Grishenko (1-5).

Le match est plié, mais pas le score. À dix minutes de la fin, Martynov effectue un échec-avant efficace, vole le palet derrière le but et sert en retrait Pishuk. Le tir en lucarne est trop rapide pour la mitaine de Sukhachyov (2-5). La Russie lâche un peu le match sur la fin, passée en bonne partie en infériorité numérique. La Biélorussie n’exploite pas un cinq-contre trois et termine donc avec une défaite logique, mais quelques aspects encourageants dans son jeu en vue de la préparation au duel pour le maintien.

La Russie obtient trois points attendus, grâce à un jeu collectif intéressant et quelques individualités précises.

Désignés joueurs du match : Andrei Grishenko (Biélorussie), Klim Kostin (Russie)

 

Biélorussie – Russie (0-2, 0-1, 2-2)
Vendredi 29 décembre 2017, 12h. Harborcenter de Buffalo (USA). 1841 spectateurs.
Arbitrage de Manuel Nikolic (AUT) et Gordon Schukies (ALL) assistés de William Hancock (USA) et Jon Kilian (NOR)
Pénalités : Biélorussie 6′ (0′, 6′, 0′), Russie 10′ (0′, 2′, 8′)
Tirs : Biélorussie 19 (3, 6, 10), Russie 40 (15, 14, 11)

Récapitulatif du score
0-1 à 10’14 : Polodyan assisté de Altybarmakyan et Maltsev
0-2 à 12’44 : Rubtsov assisté de Kayumov
0-3 à 23’33 : Kostin assisté de Svechnikov
1-3 à 42’03 : Deryabin assisté de Pishuk
1-4 à 44’21 : Kayumov assisté de Rubtsov et Manukyan
1-5 à 48’12 : Kostin assisté de Svechnikov et Ivanov
2-5 à 50’43 : Pishuk assisté de Martynov
 

Biélorussie

Attaquants
Viktor Bovbel – Yegor Sharangovich (A) – Maxim Sushko (C)
Sergei Pishuk – Ivan Drozdov – Igor Martynov
Alexander Lukashevich – Ilya Litvinov – Vladislav Ryadchenko (A)
Dmitri Grinkevich – Artyom Anisimov – Arseni Astashevich
Vladislav Mikhalchuk

Défenseurs
Dmitri Burovtsev – Vladislav Sokolovski
Dmitri Deryabin – Vladislav Yeryomenko
Andrei Gostev – Vladislav Martynyuk
Vladislav Gabrus

Gardien :
Andrei Grishenko

Remplaçant : Dmitri Rodik (G). Réserviste : Nikita Tolopilo (G)

Russie

Attaquants
Artyom Manukyan – German Rubtsov – Artur Kayumov
Andrei Altybarmakyan – Mikhail Maltsev (A) – Alexei Polodyan
Dmitri Sokolov – Marsel Sholokhov – Vitali Abramov
Klim Kostin – Georgi Ivanov – Andrei Svechnikov

Défenseurs
Yegor Zaitsev (C) – Artyom Minulin
Nikolai Knyzhov – Nikita Makeyev (A)
Dmitri Samorukov – Anatoli Yelizarov
Vladislav Syomin – Alexander Shepelev

Gardien :
Vladislav Sukhachyov

Remplaçant : Alexei Melnichuk (G). Réserviste : Mikhail Berdin (G)

Les commentaires sont fermés.