Finlande – Slovaquie (Mondial U20, groupe A)

89

Les deux équipes sont déjà qualifiées pour les quarts de finale, mais le vainqueur de ce soir aura pris une option pour éviter la quatrième place. Une quatrième place qui les amènerait fort probablement à affronter l’ogre suédois ou la Russie…

Le premier tiers-temps se révèle ainsi fort équilibré, entre deux formations prudentes. Nerveuse, la Finlande concède un accrochage dès la première présence, mais défend bien. Audacieuse, la Slovaquie obtient quelques situations intéressantes, grâce au défenseur Michal Ivan, puis à Marian Studenic, l’un des sept espoirs des Devils du New Jersey de ce Mondial – un sommet parmi les franchises NHL. L’attaquant, qui évolue en OHL, trouve ainsi la barre en angle fermé. À la faveur d’une autre supériorité en fin de tiers, Zelenak manque de peu l’ouverture du score et il faut un retour de Heponiemi pour dégager un palet bondissant devant un but grand ouvert.

Jussi Ahokas a certainement soufflé dans les bronches de ses jeunes joueurs, puisque la Finlande va largement dominer le deuxième tiers. Un jeu de puissance ne convertit pas, puis, après sept minutes, une attaque placée ouvre le score. Jääska et Nurmi travaillent au fond, Nurmi sort du coin et trouve Koppanen planté dans le slot (1-0). Les tirs pleuvent dès la présence suivante et Durny monte en pression, y compris pendant une faute de Kundrik. La Finlande ne convertit pas et se fait piéger en contre. Tamasi déborde à gauche et sert Bodak en retrait. Le défenseur, lancé, a de l’espace et tire ras glace entre les jambes du gardien (1-1). Mais l’indiscipline coûte cher. Hedera puni, Juolevi mène la supériorité et fait preuve d’une belle vision du jeu avec un tir-passe dévié au fond des filets par Rasanen dans l’enclave (2-1). Les Nordiques mènent la danse.

Rien n’est cependant fait malgré cette franche domination au chapitre des tirs. Dans le dernier tiers, Studenic sort, sans conséquence, et Jääskä de même dans la foulée. Après six minutes, l’adage « balancer à la cage et de bonnes choses arrivent » est tout à fait vrai lorsque Kuokkanen voit son lancer dévié par la crosse puis le patin d’Heponiemi, monté aux avant-postes (3-1). La révision vidéo valide logiquement le but.

La Slovaquie s’accroche. Mise au jeu gagnée, et le duo Krivosik-Ruzicka travaille derrière la cage. Le centre vers Bucek est parfait, et le gardien Luukkonen particulièrement mal placé. Deuxième but du tournoi pour Bucek (3-2). Une faute de Vesalainen donne une ultime chance aux Slovaques d’égaliser : ils n’y parviennent pas, et la Finlande termine en trombe.

À huit minutes du terme, Ikonen gagne la mise en jeu et, dans son mouvement, envoie le palet vers le but. Durny se fait piéger (4-2). Le but assomme la Slovaquie, qui craque quelques secondes plus tard. Harcelé, le capitaine Bodak perd le palet devant Koppanen et Nurmi. Ce dernier, seul devant le gardien, utilise parfaitement le revers pour marquer côté opposé (5-2). Le public a donc droit une cinquième fois à la version finlandaise du « Da La Dirladada » des Bronzés, curieux choix de la chanson de but cette année. Pas sûr que la médaille de bronze se profile cependant pour la Finlande, pas vraiment convaincante, notamment dans les cages…

Grâce à ce succès malgré tout, la Finlande s’offre le droit de jouer la deuxième place aux Américains lors de la dernière journée. La Slovaquie terminera quatrième et affrontera le vainqueur de Suède-Russie. Pas un cadeau…

Désignés joueurs du match : Joona Koppanen (Finlande) et Alex Tamasi (Slovaquie)

 

Finlande – Slovaquie 5-2 (0-0, 2-1, 3-1)
Samedi 30 décembre 2017, 16h. Key Bank Center de Buffalo (USA). 6229 spectateurs.
Arbitrahe de Gordon Schukies (ALL) et Stephen Thomson (USA) assistés de Dustin McCrannk (CAN) et Jiri Ondracek (TCH).
Pénalités : Finlande 8′ (4′, 0′, 4′), Slovaquie 8′ (0′, 6′, 2′)
Tirs : Finlande 39 (9, 18, 12), Slovaquie 26 (11, 5, 10)

Récapitulatif du score
1-0 à 27’02 » : Koppanen assisté de Nurmi et Jaaska
1-1 à 34’14 » : Bodak assisté de Tamasi et Ivan
2-1 à 39’02 » : Räsänen assisté de Juolevi et Tolvanen (sup. num.)
3-1 à 46’23 » : Heponiemi assisté de Kuokkanen
3-2 à 49’03 » : Bucek assisté de Krivosik et Ruzicka
4-2 à 52’36 » : Ikonen
5-2 à 54’01 » : Nurmi assisté de Koppanen

Finlande

Attaquants
Kristian Vesalainen – Janne Kuokkanen (A) – Eeli Tolvanen
Aleksi Heponiemi – Joni Ikonen – Otto Koivula
Jere Innala – Aapeli Räsänen – Eetu Tuulola
Juha Jääskä – Joona Koppanen – Markus Nurmi
Rasmus Kupari

Défenseurs
Miro Heiskanen (A) – Juuso Välimäki (C)
Olli Juolevi – Henri Jokiharju
Urho Vaakanainen – Kasper Kotkansalo
Robin Salo

Gardien : Ukko-Pekka Luukkonen

Remplaçant : Lassi Lehtinen (G). Réserviste : Niilo Halonen (G)

Slovaquie

Attaquants
Erik Smolka – Peter Kundrik – Milos Kelemen
Milos Roman – Alex Tamasi – Marian Studenic
Samuel Bucek – Adam Ruzicka – Filip Krivosik
Adam Liska – Viliam Cacho (A) – Samuel Solensky

Défenseurs
Tomas Hedera – Marek Korencik
Michal Ivan – Martin Bodak (C)
Martin Fehervary (A) – Vojtech Zelenak
David Matejovic – Samuel Fereta

Gardien : Roman Durny

Remplaçant : David Hrenak (G). Réserviste : Jakub Kostelny​ (G)

Les commentaires sont fermés.