Les groupes théoriques pour 2019

813

L’élimination des Tchèques hier en quart de finale leur a fait perdre une place au classement mondial. Le prochain organisateur du championnat du monde (la Slovaquie) et ses deux voisins (la République Tchèque et l’Autriche) se retrouveront donc dans la même poule théorique l’an prochain.

Voilà qui remet en cause les plans de la Slovaquie (cf précédent article). Elle comptait jouer à Košice et envoyer Tchèques et Autrichiens remplir la patinoire – et les caisses – à Bratislava. Mais pour ce faire, la rumeur lui conférait l’idée de jouer au bonneteau en inversant France et Autriche. Cela n’est désormais plus possible. Si les organisateurs veulent arriver à leurs fins, le seul moyen est d’inverser… Slovaquie et Norvège ! Mais les Slovaques devront bien y réfléchir, car ils n’y gagneraient pas forcément au change en affrontant la Suisse au lieu de l’Allemagne, du moins dans l’état actuel des choses.

Bien sûr, si jamais les Suisses accédaient à la finale mondiale, le plan serait différent : la Slovaquie aurait alors tout intérêt à changer de poule… mais l’influente Allemagne, placée dans un groupe idéal pour elle, pas du tout ! Dans tous les cas, l’hypothèse d’inversion Autriche-France semble avoir du plomb dans l’aile, ce qui n’est pas forcément pour déplaire (et encore moins aux Italiens qui se seraient fait escroquer).

Les groupes théoriques (classement IIHF entre parenthèses) :
Groupe A (Košice ?) : Canada (1), États-Unis (4 ou 5), Finlande (4 ou 5), Suisse (8*), Norvège (9), Danemark (12), France (13), Grande-Bretagne (22).
Groupe B (Bratislava ?) : Russie (2 ou 3), Suède (2 ou 3), Rép. Tchèque (6), Allemagne (7*), Slovaquie (10), Lettonie (11), Autriche (17), Italie (19).

* la Suisse passera 7e devant l’Allemagne si elle va en finale : ces deux pays inverseront alors

Les commentaires sont fermés.