Suède : un leader improbable, un autre dévastateur

214

Elle est de retour. Comme chaque saison, Hockey Archives vous propose une chronique suédoise, terre de l’un des meilleurs championnats en Europe, la SHL, mais aussi de la SDHL, une ligue référence au féminin. Parlons d’un succès venu d’ailleurs, des snipeuses de Jönköping, de revendications enfin satisfaites et évidemment des Bleues en lice en SDHL.

L’OVNI Rögle

Et si le souhait des jumeaux Abbott était en train de s’exaucer ? Cam et Chris Abbott, deux frères natifs de l’Ontario, ont particulièrement marqué les esprits à Luleå en tant que joueurs. Les patins au placard depuis quelques années, les jumeaux se sont lancés dans un autre défi : faire du Rögle BK une puissance de la SHL.

La ville d’Ängelholm est en fait surtout connu pour être un lieu de pèlerinage avec un monument dédié… aux OVNI ! Un vaisseau spatial aurait effectivement atterri le 18 mai 1946 dans cette bourgade du sud-ouest de la Suède.  Mais depuis la rentrée, c’est le hockey qui déchaîne les passions.

Jusqu’à maintenant, Rögle restait dans l’ombre du hockey suédois, connaissant plus les divisions inférieures que l’élite suédoise. La meilleure performance de Rögle est une participation en quart de finale, c’était en 1994. Durant la saison 2009-2010, un ancien international français y avait même déposé ses valises, le guerrier Baptiste Amar.

Alors que le RBK n’a jamais rayonné sur la scène suédoise, Chris le manager et Cam l’entraîneur construisent, depuis 2018, les fondations d’un club fort. Et Rögle, qui réalise actuellement sa cinquième saison consécutive en élite suédoise, est en passe de passer un cap.

Après avoir participé aux playoffs de SHL pour la première fois en 25 ans (!) au printemps dernier, Rögle demeure en tête du championnat après douze journées de championnat, ne concédant que deux revers. Tout cela grâce à un groupe sans grandes stars mais parfaitement bien huilé, autour du défenseur le plus productif du championnat, le Canadien Kodie Curran.

Une performance d’autant plus remarquable que l’équipe doit faire sans Ted Brithén, leur principal atout offensif, blessé… dès le premier match de la saison. Le centre de 28 ans, huitième marqueur de l’exercice 2018-2019, s’est fracturé la mâchoire sur un tir adverse et devait encore récemment se nourrir de petits pots pour bébé…

Rögle a vu une bonne série de sept victoires de rang se briser jeudi dernier, face à la meilleure attaque du championnat : Färjestad. Si le club de Karlstad fait flamber les buts adverses, grâce notamment à Michael Lindqvist, Marcus Nilsson ou Per Åslund, son propre camp est en revanche trop souvent déjoué, avec seulement la neuvième défense de la ligue. Ce qui explique que Frölunda et Skellefteå se sont intercalés au classement entre Färjestad et le leader Rögle.

Un leader qui a réagi samedi lors d’un match au sommet contre Skellefteå, Rögle obtenant un succès propre 3-0. Histoire de montrer que l’équipe d’Ängelholm a bel et bien la carrure d’un patron, avec les jumeaux Abbott à la baguette.

A contrario, le début de saison de Växjö ressemble à un cauchemar puisque les Lakers ont réalisé le pire début de championnat de leur histoire. Champion de Suède en 2018, Växjö avait déjà connu une saison 2018-2019 lourde de déconvenues, écarté dès les quarts de finale par Luleå. Et depuis la rentrée, les Lakers n’ont gagné que deux rencontres en onze parties. Le douzième match a finalement tourné en faveur de Växjö, victorieux de Brynäs 4-1. Les Lakers en ont d’ailleurs profité pour céder le fond du classement au club de Gävle et à Linköping.

Meilleurs marqueurs :
Michael Lindqvist (Färjestad) 16 points
Marcus Nilsson (Färjestad) 16 points
Rhett Rakhshani (Frölunda) 14 points
Kodie Curran (Rögle) 14 points
Simon Hjalmarsson (Frölunda) 12 points

Meilleurs gardiens :
Christoffer Rifalk (Rögle) 95,8%
Hugo Alnefelt (HV71) 93,7%
Niklas Svedberg (Djurgården) 93,3%

Sidney Morin (Photo Mats Bekkevold pour HockeyArchives)

HV71 au sommet de la SDHL

Si le HV71, huitième au classement, peine à tenir la dragée haute face aux cadors de SHL et doit quelques-uns de ses exploits à leur sensationnel gardien Hugo Alnefelt (18 ans !), sa section féminine rayonne totalement en SDHL. Le HV71dam domine le championnat depuis le début, et ce assez nettement. Le club de Jönköping compte en effet 11 points d’avance sur son dauphin, Brynäs. Les joueuses de Gävle n’ont d’ailleurs pas eu leur mot à dire samedi face au leader, surclassées 5-1. Le lendemain, le HV71 a enchaîné sur une onzième victoire en douze matchs en battant Leksand 6-3. Depuis le début de la saison, le HV71 a marqué la bagatelle de 57 buts, de loin la meilleure offensive. L’attaquante canadienne Kennedy Marchment et la défenseure américaine Sidney Morin, toutes deux auteures de 19 points, ainsi que la centre suédoise Hanna Olsson, 17 points, ne sont pas étrangères à cette puissance de feu dévastatrice.

Surclassées mais cramponnées au leader, Brynäs est deuxième avec toujours une Lara Stalder étincelante. L’attaquante suisse a signé un hat-trick dimanche à Göteborg et domine le classement des meilleures marqueuses. Djurgården complète le podium grâce à six succès de rang.

Betty Jouanny (Photo Mats Bekkevold pour HockeyArchives)

Défait par le HV71 par trois buts d’écart dimanche, Leksand s’en est finalement sorti avec les honneurs. L’attaquante française Betty Jouanny est d’ailleurs parvenue à amasser un quatrième point en un week-end puisque, la veille, l’Annécienne a connu un match à 3 points lors de la victoire de Leksand à Göteborg. Après huit défaites en championnat et enlisées à la dernière place de la SDHL, les Dalécarliennes ont dernièrement connu du mieux sur lequel il faudra capitaliser.

MODO reste pour le moment dans le wagon des playoffs. Après trois revers d’entrée en début de saison, le club d’Örnsköldsvik était parvenu à enchaîner quatre victoires de suite, une bonne série qui a été effacée par deux autres défaites, contre Djurgården et Linköping. MODO compte néanmoins plusieurs matchs de moins que la plupart des équipes du championnat. Les deux coéquipières de l’équipe de France et du MODO Lore Baudrit et Marion Allemoz comptabilisent respectivement 3 buts et 4 points.

Lara Stalder (Photo Mats Bekkevold pour HockeyArchives)

Meilleures marqueuses :
Lara Stalder (Brynäs) 21 points
Kennedy Marchment (HV71) 19 points
Sidney Morin (HV71) 19 points
Hanna Olsson (HV71) 17 points
Katerina Mrazova (Brynäs) 16 points

Meilleures gardiennes :
Sara Grahn (Luleå) 95,0 %
Lovisa Berndtsson (Djurgården) 94,1%
Ellen Jonsson (Brynäs) 93,5%

Fin du boycott

Le bras de fer a duré deux mois. À la mi-août, 43 hockeyeuses, qui constituaient le réservoir de la sélection suédoise, annonçaient le boycott des prochains rassemblements et des prochains tournois pour dénoncer le manque de moyens et de considération de la part de la fédération suédoise. L’initiative était supportée par l’association des joueurs (SICO). Finalement, le 15 octobre dernier, elles ont (enfin) obtenu gain de cause.

Les deux conditions revendiquées par les joueuses, l’indemnisation pour perte de salaires et l’assurance, ont été acceptées par la fédération. Celle-ci s’est par ailleurs engagée à verser des primes de résultat.

Fanny Rask (Photo Mats Bekkevold pour HockeyArchives)

Fanny Rask, attaquante de 28 ans et membre de la Damkronorna depuis plusieurs années, ne cachait pas sa satisfaction auprès d’Expressen : « Pour nous, en tant que joueuses, nous avons toujours dit qu’il n’y avait rien de plus grand que de jouer en équipe nationale. Le fait est que nous avons franchi des étapes très importantes dans les discussions, nous aurons de meilleures conditions pour jouer en sélection.« 

L’avenir de la sélection s’annonçait flou face à une fédération clairement en retard sur son temps. Finalement, un accord a été trouvé, la Damkronorna peut désormais se préparer sereinement pour le Mondial Division 1A, prévu du 12 au 18 avril 2020 à Angers.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

id porta. sed dictum libero ut Lorem commodo Donec ut felis