Brest – Angers (Coupe de France, 16e de finale)

416

En attendant samedi

La réception d’Angers par Brest en Coupe de France est quasiment une tradition. Les Ducs croisent la route des Albatros pour la troisième fois depuis 2016 dans cette compétition. Même si Brest avait créé la surprise en 2016, il apparaît difficile d’espérer grand chose face à un cador de Ligue Magnus tant les Bretons sont à la peine en Division 1 actuellement.

Comme on pouvait s’y attendre, la rencontre se résume vite à des présences de plus en plus longues des visiteurs en zone offensive face à des locaux arc-boutés en défense qui ne s’approchent que trop rarement du but gardé par Florian Hardy. Une mauvaise charge de Gréverend, sanctionnée de 2’+10’, permet à Campbell d’ouvrir la marque après huit secondes seulement de jeu de puissance (0-1 à 9’05’’).

Di Dio Balsamo double la mise dans la minute suivante sur une contre-attaque (10’50’’). La seule pénalité angevine de la rencontre (15’16’’) permet à Brest de passer un peu plus de temps en zone d’attaque mais sans danger pour des Ducs souverains qui jouent sans forcer.

L’une des grosses faiblesses brestoises ce soir est leur incapacité à protéger efficacement le slot. Libres de tout marquage, Lacroix (0-3 à 23’19’’) puis Masson (0-4 à 30’39’’) marquent sur des lancers frappés limpides de cette zone dangereuse sur des passes en provenance de derrière la cage de Surek.

Offensivement, c’est quasiment le néant côté Albatros. Gabaj, aligné dans un trio offensif 100% étranger, effectue quelques raids solitaires sans grands effets. Pour le reste, ça dégage à tout va en fond de glace. On ne compte plus le nombre de dégagements interdits sifflés à l‘encontre des locaux.

Un des rares points positifs est la bonne tenue de Surek, malgré un cinquième but inscrit en fin de deuxième tiers (0-5 à 37’42’’). Le portier slovaque fait ce qu’il peut pour empêcher le score de prendre trop d’ampleur.

Les esprits s’échauffent à la fin du tiers médian. Gabaj écope de 2’+10’ pour une charge contre la tête (40’). La pénalité n’ira pas au bout puisque Lacroix s’offre un doublé en déjouant un Julien Gaubert fraîchement rentré en jeu (0-6 à 40’58’’).

Angers ajoute deux nouveaux buts dans cette dernière période de formalité. Bouchard, encore du slot (0-7 à 46’45’’), puis Coulombe d’un tir croisé (0-8 à 58’55’’). Hardy, malgré une petite frayeur sur un tir de Berthon qui tape la barre ou le poteau (57’55’’) s’offre tranquillement un blanchissage.

Fin de cette rencontre sans grand intérêt sur le score de 8-0. Bien loin de l’exploit de 2016 ou de la défaite plus serrée en 2018, les Albatros ne vont pas renouer avec la confiance après un tel match face, il est vrai, à une grosse cylindrée de Ligue Magnus. La réception de Cergy-Pontoise ne s’annonce clairement pas sous les meilleurs auspices.

Joueurs du match : Gaëtan Cannizzo (Brest), Maxime Lacroix (Angers).

Brest – Angers 0-8 (0-2, 0-3, 0-3)
Mardi 22 octobre 2019 à 20h00 au Rïnkla Stadium. 615 spectateurs.
Arbitrage de Julien Peyre assisté de Leevan Thiebault et Jérémy Douchy.
Pénalités : Brest 28′ (2’+10’, 2’, 4’+10’), Angers 2′ (2’, 0’, 0’).

Évolution du score :
0-1 à 09’51’’ : Campbell assisté de Coulombe et Lacroix (sup. num)
0-2 à 10’50’’ : Di Dio Balsamo assisté de Latendresse et Bouchard
0-3 à 23’19’’ : Lacroix assisté de Gaborit et Masson
0-4 à 30’39’’ : Masson assisté de Lacroix et Gaborit
0-5 à 37’42’’ : Manning assisté de Botten et Campbell
0-6 à 40’58’’ : Lacroix assisté de Latendresse et Manning (sup. num)
0-7 à 46’45’’ : Bouchard assisté de Campbell et Manning
0-8 à 58’55’’ : Coulombe assisté de Botten et Farnier

Brest

Attaquants :
Quentin Berthon – Graham Avenel – Jonathan Avenel (C)
Nicolas Thos – Quentin Jacquier – Dimitri Motreff
Marcel Balaz – Dominik Gabaj – Alex Corvi
Anthony Laurent – Nathan Bernier – Serge Toukmatchev

Défenseurs :
Aurélien Gréverend (A) – Tomas Valecko
Gaëtan Cannizzo – Nicolas Favarin (A)
Oscar Conil

Gardien :
Martin Surek puis Julien Gaubert (à 40’)

Remplaçant : Maël Letort. Absent : Edgars Dikis

Angers

Attaquants :
Robin Gaborit (A) – Maxime Lacroix (A) – Clément Masson
Loïc Farnier – Cody Campbell – Alexander Botten
Cédric Di Dio Balsamo – Olivier Latendresse – Danick Bouchard
Kévin Tassery – Marius Serer – Julien Albert

Défenseurs :
Patrick Coulombe (C) – Vincent Llorca
Riley Guenther – Neil Manning
Gary Levesque

Gardien :
Florian Hardy

Remplaçant : Isaac Charpentier (G). Absents : Riley Sweeney. Jérémy Aymard, Bruno Baldris.

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

pulvinar Donec Donec Aenean sem, at lectus