Bienne – Augsbourg (CHL, huitième de finale retour)

107

Phase retour des huitièmes de finale de la CHL, et Bienne reçoit Augsbourg. En Bavière, les Suisses sont parvenus à revenir au score et se donner toutes les chances de qualification. Le coach biennois Antti Törmänen conserve sa confiance à Elien Paupe devant les buts. Et malgré l’enjeu, il laisse l’expérience de l’ancien Jonas Hiller de côté.

Les joueurs allemands ne viennent pas seuls car une colonie de 1000 supporters a fait le déplacement en train. C’est déjà un duel qui s’exprime avant le macth dans les tribunes entre les deux kops adverses.

Peter Schneider entame la partie avec une occasion pour les Suisses en exploitant un palet et envoie une reprise tendue qui percute les bottes d’Olivier Roy (0’26). Les locaux entament la partie de la meilleure des manières en imposant leur rythme et obligent le portier québécois à de nombreux arrêts. Bienne contrôle la situation et tient les Allemands avec son dynamisme. Les Suisses obtiennent même le premier power-play mais manquent de se faire surprendre, car Hafenrichter intercepte la rondelle et va défier Paupe. C’est d’une mitaine instable que le palet part en déviation. Mais Bienne évite le pire. Augsbourg augmente son forecheck mais cela ne dure pas bien longtemps car les jaunes sont bien décidés à garder le contrôle de la partie. Yannick Rathgeb, sur une offensive ultra rapide, dévie un palet en pleine course juste devant Roy mais sans succès (9’42). Il y a de nouveau urgence quand le gardien canadien subit un tir en plein plastron à bout portant (12’40). Peter Schneider rate une occasion importante en envoyant le puck hors cadre alors qu’il est seul devant la cage. C’est en fin de période que les Bavarois poussent, mais même quand elle en infériorité, la défense jaune contient et empêche l’élaboration du moindre jeu de puissance.

La deuxième période reprend comme la première. Bienne envoie du patin et impose son rythme. Roy ne peut intercepter un tir rapide et masqué de Tino Kessler (21’15: 1-0). La domination continue et Bienne ne lâche pas son emprise. Les occasions franches sont biennoises avec Rathgeb qui trouve un poteau. Le duo Rajala / Salmela oblige Olivier Roy à un déplacement rapide et la pression continue sans s’affaiblir.

À ce moment de fin de période, Augsbourg relève la tête avec deux shoots anodins et sans conséquence. Mais Henry Haase envoie un bon tir depuis la bleue offensive que Leblanc dévie devant Paupe (37’57 : 1-1). Augsbourg refait le coup de l’équipe totalement dominée qui parvient à trouver une ouverture imprévue ! La partie est relancée.

En troisième période, Bienne remet la machine en route. Anssi Salmela nous gratifie d’un dribble entre deux joueurs dont Braden Lamb et place un revers dangereux (41’48). Par contre, Luca Cunti place un violent coup d’épaule en pleine tête sur Drew Leblanc et se voit pénalisé. Malheureusement Adam Payerl vient se faire justice et part lui aussi sur le banc des prisons. La partie va dans les deux sens à grande vitesse et la pression des verts pousse Rathgeb à la faute. Mais Augsbourg ne peut mettre le danger sur le portier suisse. Au retour au complet, le dispositif helvétique se remet en action et gagne même en physique sur l’adversaire. Elien Paupe fait le reste et impose sa solidité. Il parvient à repousser quatre tirs successifs surpuissant dans la même action. La réponse des joueurs du canton de Berne est à l’image de Rathgeb qui part en solo et place un bon tir (54’17).

L’EHC Biel-Bienne tourne sans cesse autour de la cage et maintient sa menace en joue. Mais sur un tir, Olivier Roy fait un mouvement de déplacement sans avoir à toucher le palet et se blesse gravement. Il reste à genoux sans parvenir à se relever. C’est Markus Keller qui entre en jeu (55’58). Rajala teste tout de suite le portier encore froid avec un tir qui frappe le poteau (56’39). La pression est maintenant énorme sur les défenseurs allemands et Keller capte deux lourds lancers. Sur une nouvelle action de trois joueurs, le tir traverse la défense et le gardien mais passe à côté. Bienne n’est plus très loin de la victoire tant Augsbourg souffre.

Le temps réglementaire se termine sur cette égalité. Lors de la mort subite, Toni Rajala délivre le public avec un contournement du portier et remet le palet dans la cage. Bienne se qualifie pour les quarts de finale (63’04 : 2-1).

Le match a été intense. Augsburg a su tenir le niveau mais Bienne a proposé un jeu solide, puissant et une capacité de projection vers l’avant redoutable. Les Bavarois n’ont pas à rougir tant ils se sont battus et ont tenu le choc. Mais la balance a penché du côté suisse ce soir. Pour une première en CHL, les deux équipes ont donné un sacré coup de fraîcheur à la compétition.

Bienne va devoir cravacher au tour suivant pour affronter les terribles Suédois du Frölunda Göteborg, revenus de loin après leur défaite de trois buts à l’aller et qui ont fait vivre l’enfer à Färjestad (8-2).

Meilleurs joueurs : Drew Leblanc pour Augsbourg et Elien Paupe pour Bienne.

 

Biel/Bienne – Augsburg 2-1 après prolongation (0-0, 1-1, 0-0,1-0)
Mardi 19 novembre 2019 à 19h00 à la Tissot Arena. 4632 spectateurs.
Arbitres : Mikael Nord et Mikael Sjökvist (SUE) assisté de Dario Fuchs et Dominik Schlegel (SUI).
Pénalités : Bienne 6′ (2′, 0′, 4′) ; Augsburg 8′ (4′, 2′, 2′).
Tirs : Bienne 39 ; Augsburg 26.

Évolution du score :
1-0 à 21’15 : Kessler assisté de Fuchs
1-1 à 37’57 : Leblanc assisté de Haase
2-1 à 63’04 : Rajala

Bienne

Attaquants :
Toni Rajala (+1) – David Ullström – Peter Schneider (-1)
Mike Künzle (+1) – Jason Fuchs (+1) – Tino Kessler (+1)
Gilian Kohler (-1, 2′) – Luca Cunti (2′) – Matthieu Tschantré (2′)
Elvis Schläpfer – Jan Neuenschwander – Stephan Deluca (2′)

Défenseurs :
Rajan Sataric – Anssi Salmela
Stefan Ulmer (+2) – Janis Moser (+1)
Beat Forster (-1) – Yannick Rathgeb (-1)
Kevin Fey

Gardien :
Elien Paupe

Remplaçant : Jonas Hiller (G). Absents : Samuel Kreis (blessé), Damien Riat (tête), Fabian Lüthi (opération de la hanche, saison terminée), Damien Brunner (opéré du poignet), Michael Hügli (côtes), Anton Gustafsson (malade), Marc-Antoine Pouliot (malade).

Augsbourg

Attaquants :
Adam Payerl (+1) – Drew Leblanc (+1) – Jaroslav Hafenrichter (+1)
Marco Sternheimer – Christoph Ullmann – Jakob Mayenschein
Mitch Callahan – David Stieler (-1) – T.J. Trevelyan
Matt Fraser (-2) – Sahir Gill (-1) – Thomas Holzmann (-1)
Alex Lambacher

Défenseurs :
Braden Lamb (-2) – Scott Valentine
Henry Haase (+1) – Steffen Tölzer (+1)
Simon Sezemsky (-1) – Patrick McNeill
John Rogl

Gardien :
Olivier Roy puis à 55’58 Markus Keller

Absent : Daniel Schmölz (jambe).

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

sit mi, commodo elit. dolor. odio