Chamonix – Mulhouse (Ligue Magnus 2020/21)

234

Avec une saison – a priori – réduite à 22 journées, chaque résultat compte pour accéder aux – hypothétiques – play-offs. Chamonix accuse 5 points de retard sur Mulhouse mais a joué deux rencontres de moins. La victoire est donc espérée face à un adversaire battu en Alsace (4-2). Le calendrier réduit qui limite les perspectives a conduit plusieurs départs depuis deux semaines : Sami Tavernier et Evan Jasper ont rejoint des championnats plus denses, et le jeune Clément Mermoux a souhaité mettre un terme à sa saison pour réfléchir sur son avenir.

Les Pionniers abordent le match de la bonne façon, avec un forechecking efficace. Le bon travail en fond de zone permet de sortir fréquemment des palets pour inquiéter Quentin Papillon, mais le gardien mulhousien se montre intraitable. À la cinquième minute, Erik Robichaud décale Colin Campbell en contre-attaque. Le gardien local Richard Sabol remporte ce premier duel, mais cette alerte est immédiatement d’une autre. Une passe de Robichaud sert Louick Marcotte à la ligne bleue dans le dos de Colin Sullivan pour l’ouverture du score (0-1). Avec cette assist, c’est un retour gagnant pour le centre Robichaud qui revient de blessure.

Chamonix continue de dominer en obtenant des mises au jeu répétées en zone offensive, mais tous les lancers ont une même destination : terminus Quentin Papillon. La tactique de contre de l’entraîneur mulhousien Alexandre Gagnon – familier de la région en tant qu’ancien joueur de Mont-Blanc – aurait même pu réussir un coup double quand Malo Ville et Gasper Susanj partent en prison. En jouant 1’35 » en situation de 5 contre 3, les Scorpions obligent Sabol à tenir le fort avant la pause.

2021 02 12 chamonix mulhouse4

Après avoir tué une pénalité pour une charge à retardement de Camil Durand, les Chamoniards repassent à l’attaque en deuxième période, mais sont pris dans la profondeur de banc : leur quatrième ligne offensive et leur troisième paire défensive sont renvoyées puis confinées dans leur zone. Cette installation mulhousienne est concrétisée par Milan Jurik qui se place côté droit et tire sur réception de la passe de Danick Crête (0-2).

Les affaires se corsent encore quand Malo Ville perd le contrôle du palet en zone offensive. Il tente tout pour rattraper cette erreur technique, mais sans pouvoir empêcher Colin Campbell de partir en contre-attaque et de décaler Louick Marcotte. Le tir file entre les bottes de Sabol et Campbell devance Rahikainen pour le propulser dans la cage vide (0-3).

Quentin Papillon poursuit son festival, notamment sur un tir à bout portant de Malo Ville. Même un mouvement virtuose de Clément Masson, qui fait tourner la tête de son vis-à-vis également formé à Viry (Vincent Melin), n’est pas récompensé : il remet en retrait pour une passe laser de Vincent Kara à destination de Mathias Terrier au poteau opposé, mais Papillon arrête encore de la botte. Seule récolte pour Chamonix : une pénalité de Robichaud qui accroche Ville à 7 secondes de la sirène.

2021 02 12 chamonix mulhouse

Les avantages numériques ne permettent toujours pas à Chamonix de débloquer son compteur. Même quand Vincent Melin prend deux pénalités pour obstruction sur la même action, Mulhouse défend avec un esprit de sacrifice à l’image de Jordan Mugnier devant le slap de Samuli Rahikainen : l’ailier né et formé à Chamonix doit quitter le banc pour se faire soigner. De la plaque, de l’épaule, Papillon continue pour sa part de tout repousser.

La principale ouverture se présente finalement en infériorité numérique, pendant que Sullivan est en prison pour crosse haute. Jerry Laakso perd le palet sous la pression de Kara au centre de la glace et Clément Masson s’échappe alors seul face à Papillon… qui capte le tir avec son gant. Une nouvelle pénalité de Melin n’a pour effet que de faire boîter un Mulhousien supplémentaire – Julien Msumbu – à son tour victime sacrificielle pour bloquer un boulet de canon de Rahikainen. Timo Saarikoski sort son gardien à plus de deux minutes de la fin. Samuel Rousseau manque la cage vide à cinq mètres de distance, et c’est Mugnier, revenu au jeu, qui finit par la viser.

Chamonix a eu le mérite de ne jamais se décourager, mais il y avait de quoi face à un Papillon des grands soirs (blanchissage de 44 arrêts !). Et il a bien plus de grands soirs que la majorité des Français en cette période de couvre-feu… Le premier but marqué rapidement a conforté Mulhouse dans sa tactique défensive d’attente. Les Scorpions peuvent la mettre en place avec assurance car ils savent qu’ils s’appuient sur un gardien en pleine confiance. Ils ont désormais un bilan positif avec 23 points en 15 journées.

Désignés joueurs du match : Clément Masson pour Chamonix et Quentin Papillon pour Mulhouse.

2021 02 12 chamonix mulhouse3(photos fournies par les Pionniers de Chamonix)

 

Chamonix – Mulhouse 0-4 (0-1, 0-2, 0-1)
Vendredi 12 février 2021 à 20h30 à la patinoire Richard Bozon. Match à huis clos.
Arbitrage de Didier Drif et Jimmy Bergamelli assisté de Vincent Zede et Joris Barcelo.
Pénalités : Chamonix 22’ (4’, 4’+10’, 4’), Mulhouse 14’ (4’, 4’, 6’).
Tirs : Chamonix 44 (16, 11, 17), Mulhouse 29 (11, 10, 8).

Évolution du score :
0-1 à 04’53 : Marcotte assisté de Robichaud
0-2 à 25’17 : Jurik assisté de Crête et Downey
0-3 à 29’12 : Campbell
0-4 à 58’47 : Mugnier assisté de Ten Braak (cage vide)

Chamonix

Attaquants :
Matthias Terrier – Clément Masson (C) – Vincent Kara
Benjamin Lagarde – Andrei Rychagov – Fabien Kazarine (A)
[tournant] – Malo Ville (A) – Lukas Hilding
Maxence Leroux – Loïc Coulaud – Lauric Convert

Défenseurs :
Samuli Rahikainen – Colin Sullivan
Camil Durand – Numa Besson
Gasper Susanj – Valentin Coffy

Gardien :
Richard Sabol

Remplaçants : Clément Ginier (G), Tom Burnet, Enzo Baravaglio. Absents : Samuel Guer (hernie discale), Sami Tavernier (départ vers KalPa), Evan Jasper (départ vers Bietigheim), Clément Mermoux (arrêt).

Mulhouse

Attaquants :
Colin Campbell – Erik Robichaud – Louick Marcotte
Colin Downey (A) – Milan Jurik – Teemu Loizeau
Jordan Mugnier – Bryan Ten Braak – Julien Msumbu
Alexis Hermant – Samuel Rousseau – Antonin Germond

Défenseurs :
Jerry Laakso (A) – Danick Crête
Vincent Melin – Kévin Hecquefeuille (C)
Andrei Esipov – Yoann Salve

Gardien :
Quentin Papillon

Remplaçant : Isaac Charpentier (G). Absents : Jonathan Lessard (suspendu), Sutton Allard (départ pour problème de visa), Corentin Cruchandeau (blessé), Ivan Esipov (laissé à disposition de Strasbourg).

Les commentaires sont fermés.

eget sit sed vel, ut diam elit. id, fringilla nec dolor