Division 1 – 10e journée : Quemener et Harald taille patrons

583

Défaits le week-end dernier à Cholet, le leader Nantes souhaitait renouer avec le succès en recevant les Remparts de Tours. Le match a mis du temps à s’ouvrir et c’est à la mi-match qu’Édouard Dufournet a ouvert la marque. Plus tard dans la période, Mathieu André double la mise. L’attaque tourangelle est restée muette dans la rencontre et Bastien Lardiere a inscrit le dernier but du match. Les Corsaires reprennent leur marche en avant en grande partie grâce à Joonas Harald, auteur d’un jeu blanc sur 29 lancers (3-0).

Deux anciens leaders de la poule A s’affrontaient à la patinoire Raffoux, Dunkerque accueillait Cholet avec pour objectif de conserver l’invincibilité à domicile. Il est de notoriété que les Dogs sont capables du meilleur comme du pire, et le piège était bien tendu pour les Nordistes avec Ryan Tait comme buteur après quatre petites minutes et un jeu défensif choletais bien installé. Mais les Corsaires se sont montrés patients et ont débloqué le verrou en dix minutes dans la dernière période, grâce à Marek Mikusovic, Waltteri Lehtonen en supériorité numérique et Lubomir Dinda en double supériorité. Grâce à cette victoire, Dunkerque reprend la troisième place du groupe aux dépends des Choletais (3-1).

En bas de tableau, Brest pouvait en cas de victoire redonner la dernière place de la poule à Caen dans cette confrontation directe. Les Albatros ont assez largement dominé aux tirs, pourtant ils concèdent à domicile un très lourd revers. L’ancien international Ronan Quemener s’est rappelé aux bons souvenirs de son incroyable saison passée, en se montrant intraitable devant 28 tentatives brestoises. La journée fut autrement plus complexe pour son homologue Julien Gaubert, avec pour bourreau principal Dominik Gabaj, auteur d’un triplé. Éric Aurard et les licences bleues Thomas Carminati et Bastien Zago ont complété la tableau (0-6).

La poule B voyait un choc des extrêmes avec la lanterne rouge Clermont qui recevait le leader Strasbourg. Les Sangliers n’avaient rien à perdre et ont joué crânement leur chance mais ils ont été menés toute la partie dès lors qu’Eddy Thonnessen a ouvert le score, à la onzième minute. Quatre buteurs différents se sont relayés pour l’Étoile Noire (Alejandro Burgos Ramires, Louis Olive et Sébastien Trudeau en plus de Thonnessen) pour reléguer Marseille, exempt, à six points (mais un match en moins) (2-4).

Les Vipers de Montpellier ont passé un bien mauvais week-end. Cela a débuté vendredi soir sur la glace du Mont-Blanc, à l’occasion d’un match en retard qui a largement tourné à l’avantage des Yétis (7-1). Ils étaient ce soir à Chambéry et concèdent une nouvelle fois une nette défaite : il a fallu dix minutes à Matthew Newbury pour marquer le premier but des Éléphants, suivi rapidement par Timothé Quattrone, Bryan Sautereau et Lucas Chautant. Les Montpelliérains sauveront l’honneur par le Slovaque Peter Gapa, mais ils voient un adversaire direct prendre trois points d’avance avec un match en moins (4-1).

La rencontre entre Mont-Blanc et Épinal a pour sa part été reporté en cas du protocole Covid.

Les commentaires sont fermés.