Division 2 – 6e journée : du suspense presque partout

292

Les places valent chères en tête de la poule A au soir de cette sixième journée, et une défaite peut faire rétrograder rapidement au classement. Sur le podium depuis désormais plusieurs semaines, la réserve de Rouen était en déplacement à Reims. Le CHAR fut rapidement mené sur un but de Brendan Martial, mais Joran Reynaud égalisa dans le deuxième tiers. Les Phénix reprennent vite l’avantage grâce à Marc-Antoine Brouillette, puis Martial inscrit son deuxième but personnel de la partie. Thybaud Rouillard fut l’auteur du 4-1. Les dix dernières minutes virent trois nouveaux buts marqués, mais à ceux de Konstantin Kebets et Fabian Riu répondait celui de Brouillette, pour une victoire des Rémois à domicile. Grâce à ce succès, Reims monte sur le podium à la troisième place, et Rouen descend à la cinquième place, seule équipe du haut de tableau à s’être inclinée hier (5-3).

La tête est désormais occupée par Valenciennes, au jeu des confrontations directes. Les Nordistes étaient en déplacement chez la lanterne rouge Courbevoie. Si la logique sportive a été respectée, ce ne fut guère une balade de santé pour les Diables Rouges. Ils ouvraient la marque grâce au finlandais Patrik Jaaskelainen, mais Anthony Domalain égalisait dans le deuxième tiers. Les Coqs n’eurent guère le temps de savourer car David Fritz-Dreysse redonnait l’avantage à son équipe 39 secondes plus tard. Sans s’envoler à la marque, Valenciennes termina le travail en fin de match avec un but d’Olivier Binet-Berube. Ce ne fut pas la plus impressionnante des victoires pour l’équipe du Hainaut, mais cela reste trois points pris en déplacement, ce qui est bien l’essentiel (1-3).

Le profil fut similaire pour le co-leader Meudon, qui a joué à Amnéville. L’ouverture du score fut pour les Franciliens avec Valérian Mathieu, mais les Lorrains égalisèrent par l’intermédiaire de la licence bleue belge Lucas Boni. Il fallut attendre la deuxième période pour voir les Comètes reprendre les devants sur un but du défenseur Albin Torstensson, puis Romans Nekludovs inscrit le dernier but de la partie. A l’instar de Valenciennes, Meudon compte quatorze points, soit trois de plus qu’un groupe de poursuivants (1-3).

La quatrième place est toujours au crédit des Français Volants de Paris qui recevaient à Bercy l’entente Évry-Viry. Pas l’ombre d’une inquiétude parisienne dans ce match, le compteur fut débloqué en fin de premier tiers-temps par Axel Benet et Andrew Longo. Les Volants s’envolaient dans le deuxième acte car au doublé de Benet et Longo s’ajoutaient des réalisations d’Hugo Dumont, Killian Delobelle et Matteo Mahieu. Les visiteurs sauvaient l’honneur en fin de match par Jérémy Pigeot et Thomas Gautron, mais Mans Papaux parachevait la victoire parisienne, pour le seul large succès de la journée (8-2).

Pour le dernier match de la poule, les Lions de Wasquehal recevaient la réserve d’Angers. L’AHCA poursuit son apprentissage en décrochant son deuxième point consécutif, son premier en déplacement. Malgré une infériorité numérique, Wasquehal prenait l’avantage par Romain Fine, mais les Angevins égalisèrent à mi-match grâce à Axel Clee. Plus rien ne sera marqué dans le temps réglementaire, et le but vainqueur fut inscrit en prolongations par l’expérimenté François Piquet. Les Nordistes sont à la sixième place, tandis qu’Angers reste à la neuvième (2-1 a.p).

La tête du classement des marqueurs est occupée par Valérian Mathieu (Meudon), auteur d’un but et d’une passe hier, et qui compte une fiche à 15 points (8+7). Suivent les joueurs de Valenciennes Patrik Jaaskelainen avec 14 points (8+6) et Rémi Houque avec 13 points (5+8). Le Finlandais a marqué hier, tandis que le Français fut l’auteur d’une assistance.

Courchevel-Méribel-Pralognan n’a pas joué hier en poule B, son match face à Vaujany-Grenoble a été reporté. Mais les Bouquetins ont tout de même pu revenir à la compétition suite à l’accident du week-end dernier, en jouant ce jeudi un match en retard à Poitiers. Ils se sont imposés largement sur le score de 2-9.

Des Dragons de Poitiers qui enchaînaient en revanche, puisqu’ils recevaient Toulouse-Blagnac ce week-end. Ils prirent l’avantage sur la première sirène grâce à Jérémy Fortin. Yanick Riendeau ramenait les Bélougas à hauteur, mais William Lamothe redonnait rapidement l’avantage aux locaux. Ils le conservèrent jusqu’à la mi-match mais les hommes d’expérience côté Toulouse firent basculer la partie : Sébastien Gauthier égalisa puis Dany Coulombe offrit le premier avantage aux siens dans la partie. Ils ne le perdront plus puisque Riendeau fut l’auteur de son premier triplé de la saison. Les Bélougas ferment la première partie de classement, tandis que Poitiers attend encore son premier point (2-5).

Il restait une équipe invaincue dans ce championnat, il n’y en a plus ce dimanche. Le leader Valence se déplaçait à Annecy et est tombé sur un joueur très en forme, Niklas Westerlund. Le finlandais fut l’auteur de l’ouverture du score, mais les Lynx égalisèrent par Geoffrey Bidoli. Westerlund marquait le deuxième but avant une nouvelle égalisation valentinoise, par Vladislav Vrtek. Mais les Chevaliers du Lac décrochèrent la victoire dans les dix dernières minutes grâce à Benjamin Arnaud et Westerlund trente secondes plus tard pour le triplé. Première défaite pour les Drômois qui conservent tout de même la tête, alors qu’Annecy occupe la cinquième place (4-2).

Valence toujours en tête voit tout de même Morzine-Avoriaz revenir à égalité de points. Les Pingouins accueillaient les Ours de Villard de Lans, et bien que favoris dans la partie, ils ont dû arracher la victoire. Tout débutait pourtant bien avec trois buts dans le premier tiers inscrits par Eliott Goutry, Vaclav Cestr et Tomas Marcinek, contre un but d’Axel Odibert. Mais les Villardiens égalisèrent dans la deuxième période grâce à Marc-Antoine Gagnon et Nathan Bernier. C’est dans le dernier acte que sera marqué le but vainqueur, le premier de la saison de l’ontarien Davis Ross. Les Ours ne décollent pas de la huitième place, juste devant Vaujany-Grenoble et Poitiers (4-3).

La troisième place du podium de la poule est désormais occupée par les Titans de Colmar, qui recevaient un concurrent direct, les Renards de Roanne. Anthony Goncalves a démarré les hostilités puis Corentin Cruchandeau trompait le power-play de Roanne pour le deuxième but. L’espagnol Naum Sahagun permettait aux siens d’espérer un retour, mais le dernier but du match sera l’oeuvre d’Alexis Hermant. Les Alsaciens passent donc à la troisième place, devant l’adversaire du soir (3-1).

Le binôme finlandais d’Annecy occupe la tête des marqueurs de la poule : Jaakko Heiskanen (deux mentions hier) conservent la tête avec 14 points (7+7), devant Niklas Westerlund dont le triplé porte le total à 13 points (5+8). Charles-Olivier Ouimet de Roanne complète le podium. Avec une passe hier, il totalise 12 points (3+9).

La page des résultats de Division 2

(Illustration : Olivier Lambert-Desgranges)

Les commentaires sont fermés.